J'ai Lu

  • C'est une maison bleue

    Dominique Dyens

    • J'ai lu
    • 29 December 2004


    «Maintenant qu'elle ressent un échec dans sa vie de femme, Maya se dit qu'elle n'a plus rien à perdre pour posséder enfin sa vie à pleines mains.»
    Délaissée par son mari, Maya vient se ressourcer dans la maison de son enfance en Provence. Mais ses souvenirs la hantent: les amours d'adolescence, la froideur de sa mère allemande, le décès de son père juif, la présence énigmatique d'un ami de son père, les années Wood-stock... En quête de sérénité, elle décide d'en finir avec les secrets de famille.
    Le mensonge peut-il être un acte d'amouroe Peut-on tout recommencer de zéro en restant fidèle à soi-mêmeoe Plus encore qu'une fresque familiale, ce roman trace le portrait sensible d'une femme qui apprend à être enfin heureuse.


  • Roman «Mais qui ? Qui peut la surveiller ainsi ? Elle laisse un message désordonné sur le répondeur d'Olivier, lui disant qu'elle n'en peut plus, que quelqu'un est au courant et qu'elle est en danger. Sa voix est essoufflée. Sa voix est affolée.» Catherine Salernes est une belle et distinguée bourgeoise de quarante-cinq ans, mariée et mère de deux enfants. Elle mène une existence morne dont le désir est absent et, lorsqu'elle rencontre un jeune homme de quinze ans son cadet, sa vie rangée bascule...
    A partir d'un récit d'adultère précis et sensible, Dominique Dyens tisse une intrigue érotico-policière diabolique dont la conduite implacable n'épargnera personne. Un à un, les terribles secrets d'une famille «respectable» vont être révélés, jusqu'au drame.
    />

empty