Dominique Dyens

  • Lundi noir

    Dominique Dyens

    À cinquante-cinq ans, Paul Deshoulières affiche une réussite éclatante : financier redouté, c'est aussi un mari et un père comblé. En apparence seulement. Cet homme séduisant est devenu impuissant. Craignant de perdre sa femme, il ne voit plus qu'un moyen de la retenir : l'argent. Sa fuite en avant sera de courte durée. La manipulation financière qui devait le rendre riche est un fiasco, et Paul se retrouve sans travail, sans argent et abandonné de tous. Jusqu'à ce qu'un inconnu lui fasse parvenir un chèque providentiel...

  • Intuitions

    Dominique Dyens

    Un pavillon cossu dans une banlieue résidentielle, de belles situations, des enfants superbes : les Royer semblent comblés. Mais lorsque leur fils annonce par SMS son prochain mariage, l'image de la famille idéale se fissure. Guidée par une intuition paranoïaque, Nathalie, mère protectrice, décide de mener une enquête sur sa future belle-fille et d'infiltrer son intimité, au risque de faire voler en éclats une vie bien rangée. Car, chez ces gens-là, renoncer à sauver les apparences, c'est se mettre en péril.

  • Tu crois que c'est normal d'être amoureuse de son psy ?
    « L'histoire que je m'apprête à raconter est une histoire d'amour. Une vraie, une incroyable histoire d'amour, qui m'a saisie par surprise et à laquelle il m'a été impossible de résister. Pendant deux longues années, peut-être davantage, j'ai mené une double vie. Je parlerais plutôt d'une vie double, c'est-à-dire fragmentée, divisée entre une vie conjugale heureuse, ouverte au regard des autres, et une vie intime, secrète, qui a puisé son inspiration dans les profondeurs de mon inconscient. » Quel est ce lien d'« amour » unique qui unit un(e) patient(e) à son (sa) psychanalyste ? C'est donc ça, le transfert? Telle est la question que tente de cerner la narratrice de Cet autre amour lorsque, amenée à entreprendre une thérapie à la suite d'un choc émotionnel violent, elle tombe amoureuse de son analyste. Ce récit à la fois pudique et cru d'un amour hors du commun rend un vibrant hommage à la fascinante aventure affective et intellectuelle qu'est la psychanalyse.

    Sur commande
  • Par coeur

    Dominique Dyens

    C'est le jour de la rentrée, et cette prof de français crée une mini révolution en donnant à ses élèves un devoir qui ne sera pas noté ! Un devoir rien que pour soi avec en plus le thème qui tue : l'amour idéal. Chacun se lâche, cette fille amoureuse du fils de son beau-père, ce garçon qui n'ose avouer son homosexualité à ses parents...

  • " Déjà quarante-cinq ans! Je me sens si âgée et si jeune à la fois !...
    Je saurai que je suis vieille, le jour où plus aucun regard masculin ne se posera sur mes seins, ni même sur ma bouche ou simplement mes yeux. Aucun regard, ni celui d'un mari, ni celui d'un amant. Pas même celui d'un homme que je croiserai au détour d'une rue. Ce jour-là, peut-être, je comprendrai que la vie m'est comptée à rebours. " Été 1999. Séparée de son mari après dix-huit ans de vie commune, Maya Hoffman trouve refuge dans la vieille bergerie familiale de Sariette.
    La deux-chevaux sous la tonnelle, ses journaux intimes entassés clans une malle, une tunique indienne aux senteurs de patchouli, ressuscitent ses souvenirs d'adolescente. Sur des musiques de Leonard Cohen et des Doors défilent pêle-mêle Woodstock, mai 68, la libération sexuelle et ses parents hippies. Mais à mesure que tombent les pans du passé, des ombres viennent troubler la douceur provençale. Un père juif mort trop jeune d'une overdose, une mère allemande qui l'a abandonnée, un grand-père rescapé de la Shoah, et ce visage qui émerge : l'Archange.
    Quel rôle étrange cet homme a-t-il joué dans sa vie? Fera-t-il vaciller ses dernières certitudes? Ou ce voyage dans la mémoire permettra-t-il à Maya de retrouver l'amour et la paix ? Dominique Dyens tisse avec sensualité la trame bouleversante qui unit une famille aux grandes tourmentes de l'Histoire. Son roman explore les années pop et nous livre une vision intimiste de l'âme féminine.

  • Maud a jamais roman

    Dominique Dyens

    • Denoel
    • 25 August 2003

    Paris.
    Le cimetière de Bagneux. François reçoit les condoléances de proches venus assister à l'enterrement de sa jeune femme. Trois ans auparavant, il avait abordé dans un café cette étudiante de vingt-deux ans. Puis l'avait entraînée dans une relation passionnelle et dangereuse. Effondré par la disparition de l'adorée, François tente de survivre. New York. Une librairie de Manhattan. Maud fait la connaissance de Michael.
    De dîners à Broadway en week-ends romantiques sur les plages de Long Island, Maud tombe éperdument amoureuse. Alors pourquoi ce vertige lorsque Michael la demande en mariage ? Quel effroyable secret doit-elle exorciser ? Etourdissant thriller amoureux, Maud à jamais est porté par une écriture acérée, une mécanique diabolique, un érotisme violent. Ce suspense à haut risque nous fait revivre de façon machiavélique un drame éternel : la perte de l'être aimé.

  • C'est une maison bleue

    Dominique Dyens

    • J'ai lu
    • 29 December 2004


    «Maintenant qu'elle ressent un échec dans sa vie de femme, Maya se dit qu'elle n'a plus rien à perdre pour posséder enfin sa vie à pleines mains.»
    Délaissée par son mari, Maya vient se ressourcer dans la maison de son enfance en Provence. Mais ses souvenirs la hantent: les amours d'adolescence, la froideur de sa mère allemande, le décès de son père juif, la présence énigmatique d'un ami de son père, les années Wood-stock... En quête de sérénité, elle décide d'en finir avec les secrets de famille.
    Le mensonge peut-il être un acte d'amouroe Peut-on tout recommencer de zéro en restant fidèle à soi-mêmeoe Plus encore qu'une fresque familiale, ce roman trace le portrait sensible d'une femme qui apprend à être enfin heureuse.


  • Anne Duval, trente-six ans, célibataire, mène une brillante carrière dans la publicité et donne l'illusion de réussir sa vie. Mais en réalité, elle est très fragile et supporte mal sa solitude affective. Elle se ment à elle-même, mais aussi aux autres, y compris à sa mère, malade, pour qui elle s'invente un fiancé et une belle-fille.
    Un trois décembre, tout bascule. Anne craque, prend la tangente et s'enfuit au hasard des routes. Au bord de la folie, elle échoue dans un service de psychiatrie à Clermont-Ferrand. À sa sortie, elle est assignée en qualité de témoin dans une affaire de meurtre. Que s'est-il passé ? Qui est cet homme tapi dans l'ombre qui semble vouloir lui voler son histoire ?
    /> Parallèlement, on suit le parcours de Patrick Kretz, psychiatre et romancier, coincé entre Clermont-Ferrand avec son épouse dépressive, sur laquelle il teste des médicaments aux effets secondaires plus ou moins douteux, et sa maîtresse, à Paris, qui est aussi son éditrice. Y aurait-il un rapport avec un fait-divers datant de plusieurs années, à Clermont-Ferrand, où un jeune médecin, accusé du meurtre de sa femme, avait été disculpé grâce au témoignage de sa maîtresse ?

    Sur commande
  • Il l'observe dans l'ombre, incognito. Vestale raffinée, inaccessible, elle représente tout ce dont il a toujours rêvé. Mais, sous son apparence altière, Catherine Salernes cache une nature fragile et sensuelle. Alors, lorsque cette beauté irrésistible, cette élégante bourgeoise, prend un amant, il se sent bafoué et considère que son icône l'a trahi. Après l'avoir adulée, il va la faire chanter. Mais quel prix est-elle prête à payer pour son silence ? Lorsqu'il est retrouvé assassiné, tout semble la désigner coupable.
    Reine du suspense, Dominique Dyens confirme, avec ce roman aux accents érotiques, son talent et son habileté pour jouer avec nos nerfs. Elle tisse son drame, auquel on assiste, fébrile et impuissant. En son coeur, un secret adultérin, qui se propage comme une gangrène au sein d'une famille bien sous tous rapports, dont les failles éclatent au grand jour. Une spirale dont personne ne ressortira indemne.

    Sur commande
  • Que penser d'une société de laquelle toute femme qui ne serait pas liftée, siliconée, botoxée serait bannie, réduite à la clandestinité ; où les hommes hantés par le spectre du chômage troqueraient leurs épouses contre un emploi ; où l'implantation à l'échelle nationale de Maisons Closes pour Femmes Respectables sauverait l'économie française du marasme ? Cauchemar, hypothèse loufoque, Dominique Dyens observe avec esprit ce monde gouverné par l'apparence et les régimes.
    Provocatrice et drôle, elle plaide pour les rondeurs et la revanche des ménagères. Entre conte surréaliste et fable contemporaine, ses histoires caustiques renouent avec l'écriture acérée des romancières anglaises.

  • L'avez-vous remarqué ? Au début, tout est beau, en couple, en famille, au boulot. Et puis très vite, la nature revient au galop. La colère se révèle, la paresse s'installe, la luxure se débusque.
    Quant à l'orgueil ou à l'envie, ils se cachent de moins en moins. Sans compter la gourmandise si fréquente, ou l'avarice, encore taboue. Les péchés capitaux existent depuis la nuit des temps pour une bonne raison : ils sont inévitables.

    Sept romancières d'aujourd'hui ont choisi de s'en inspirer, de s'en moquer et d'en rire. Suivez-les sur la route de nos petits défauts et de nos grands vices : dangereux, séduisants, pardonnables ou au contraire rédhibitoires, ils sont surtout humains. Si humains qu'on risque tous et toutes de s'y retrouver un peu, beaucoup, à la folie !

empty