Delphine Jacquot

  • Peter (artiste taupe) et Herman (docile cigogne), entreprennent un tour du monde en vingt-cinq escales. Russie, Japon, Pérou, Groenland. autant de lieux propices à des situations cocasses, qui se suivent et ne se ressemblent pas. Chaque double page (qu'on lira « à l'italienne » malgré une reliure « à la française ») est une sorte de carte postale à l'humour absurde, dans la veine de Glenn Baxter. Avec ses images au crayon de couleur, denses et minutieuses, Delphine Jacquot signe là son projet le plus personnel et le plus drôle.Format original, dos toilé : ce carnet de voyage pittoresque est un objet à la fabrication précieuse et soignée.

  • Et si la publicité existait dans les mondes de Perrault, Grimm, Andersen... ? En partant de cette idée insolite, Delphine Jacquot invente des réclames tout droit sorties des contes... S'inspirant des vieilles publicités et de leurs slogans à rallonge, l'illustratrice propose, à chaque double page de ce grand album, un produit miracle qui pourrait faire le bonheur d'un Barbe Bleue ou d'une Petite Sirène... Les somptueuses planches illustrées viennent accompagner ces annonces pleines d'humour. Tout le talent de Delphine Jacquot se déploie : détails minutieux, couleurs flamboyantes, références multiples. Un ouvrage comme un hommage à la littérature jeunesse et ses racines, non sans la petite pointe de second degré qui faisait déjà tout le charme des "Aventures improbables de Peter et Herman".

  • Le roi perse Schahriar, témoin de l'infidélité de sa Femme, décide de la faire étrangler et d'épouser chaque jour une nouvelle Femme Qui sera mise à mort le lendemain. La belle Schéhérazade s'offre d'elle-même à cette union et au milieu de la nuit, commence à narrer ses histoires. Captivé, le roi remet alors chaque matin son exécution afin d'entendre la suite... Ce recueil de six contes reprend les plus célèbres récits des mille et une nuits, grand classique de la littérature universelle : Le marchand et le génie, Histoire du premier vieillard et de la biche, Histoire du second vieillard et des deux chiens noirs, Histoire du pêcheur, Histoire d'Ali Baba et des Quarante voleurs, Histoire d'Aladdin ou la lampe merveilleuse.

  • Lapin est riche, mais il ne connait rien à l'art ! Heureusement, son ami Cochon est un expert et lui conseille la galerie d'Âne, où s'exposent les oeuvres du grand Maître Renard. C'est décidé, Renard peindra son portrait ! Mais Lapin est déconfit en voyant le résultat... justement, il ne voit rien ! Impossible de le dire, ses amis le complimentent déjà sur la belle facture du tableau. Lapin se sent benêt... et à force d'entendre ses compères, il se range à leurs avis. Il était pourtant dans le vrai : Maître Renard a fait un tableau monochrome ! Belette révélera finalement le pot au rose au lapin. Mais Lapin est rusé, et c'est lui qui se jouera finalement des imposteurs !

    Une fable sur l'art et le paraître, tout en rimes et références.

  • Redécouvrez la féérie de Casse-Noisette sous le trait habile et délicat de Delphine Jacquot. Sur le CD, Valérie Karsenti nous emporte par sa fougue et son énergie sans pareilles. De nombreux extraits jalonnent le récit et les plus beaux airs de Casse-Noisette (La Valse des flocons, Danse russe, etc.) sont repris en intégralité à la fin du disque.

  • -M. Cric-Crac déteste les gens, surtout les enfants.Un simple regard étranger lui est insupportable.
    -Il ferme sa porte à double tour, entoure son jardin de murset fait appel à des fantômes, dragons, loups ou squelettespour décourager tout visiteur !
    -Ce triste monsieur vit ainsi, coupé du monde... jusqu'à ce quemademoiselle Bisou-Bisou ose braver l'interdit. Et qu'elle lui offre untalkie-walkie pour lui susurrer des mots d'amour depuis l'autre côté du mur.
    -La vie de M. Cric-Crac en sera à jamais transformée ! Et le portailde leur jardin demeurera désormais ouvert aux autres... et à leurs enfants.
    -Avec, dans l'atelier Totemkili, des informations sur les monstres,les peurs, les murs dans le monde et la beauté du sentiment amoureux !

  • -Étonnante, cette petite chèvreaux cornes bleues :c'est elle qui indique à la famille Topino où installer ses roulottes !Et la biquette trouve toujours l'endroit idéal.
    -Tout cela est raconté sur la piste du cirque Topinopar cette familled'artistes rroms et leur chèvre Bisha qui font un grand spectaclede leur vie quotidienne.
    -Avec des chants, des rires et parfois des larmes...comme lorsque l'affreux ogre Angulimala pénètre dans le chapiteauparce que les Topino ne possèdent pas les bons papiers pour jouer là !

  • Au XVIe siècle, les premiers cabinets de curiosités, débordants de merveilles, étaient conçus par des collectionneurs souhaitant rassembler l'ensemble du monde connu.
    Dans ce fabuleux ouvrage, Delphine Jacquot et Alexandre Galand invitent le lecteur à voyager dans quatre immenses tableaux, conçues comme des cabinets de curiosités, du XVIe siècle à aujourd'hui . Il pourra se perdre à loisir dans les détails de l'image, puis retrouver dans les pages suivantes chaque élément isolé et accompagné d'une explication ou d'une anecdote étonnante, amusante ou extraordinaire.
    Les illustrations sublimes de Delphine Jacquot sont magnifiées par un grand format et un système de rabats.

  • " C'est arrivé ce matin, avec le vent. J'ai ouvert une armoire. Des courriers se sont envolés. J'ai couru, paniqué. Ce sont des lettres de mon ami Frédéric Chopin, toutes ces lettres qu'il m'écrivait depuis l'âge de douze ans et auxquelles j'oubliais parfois de répondre. " Les années ont passé. Titus redécouvre les lettres que lui écrivait son ami d'enfance, ce pianiste de génie qu'il admirait tant. Inspiré par leur correspondance, Carl Norac retrace la jeunesse du musicien, amoureux de la jolie Konstancja, tourmenté, parfois malade, mais toujours plein de fantaisie et sans cesse à la recherche de la note parfaite, la note bleue. Un portrait de l'artiste en Auguste, facétieux et tendre, raconté par Jacques Bonnaffé. Ses plus célèbres pièces pour piano sont interprétées avec émotion par Shani Diluka.

  • Un lapin élégant et toujours célibataire tombe amoureux d'une carotte. Mais, cette dernière est naturellement effrayée à l'idée qu'il la mange. Par amour, le lapin se fait donc retirer ses grandes dents ; ce geste fait fondre le coeur de la carotte qui accepte de l'épouser. Leur bonheur sera de courte durée, car le renard s'en mêle... sans pour autant parvenir à ses fins !

  • Histoire(s) de perdre la tête Nouv.

    Un garçon découpé en morceaux qui renaît sous les plumes d'un oiseau, des jumeaux qui redonnent vie à leur mère en arrivant au monde, une fille qui recolle les têtes de ses soeurs tranchées par un dragon... Debora Di Gilio et Fabienne Morel vous emmènent sur les chemins bretons et italiens des grands contes de notre enfance. Elles nous dénichent des versions de chez elles et les pétrissent avec des chants traditionnels aux saveurs d'huile d'olive et de beurre salé pour vous servir un plat de rires, de folies et d'exubérance. Valeria Cimò, chanteuse et percussionniste sicilienne, intègre magnifiquement l'univers du duo et tisse avec celui-ci des arrangements vocaux et rythmiques épicés à souhait !

  • Au pays des Tobobotos vit Uruburu, un petit garçon qui pense et se questionne bien plus que ce que les adultes imaginent...
    Les 7 histoires de cet album racontent 7 petits drames de sa vie : Uruburu aimerait garder la girafe qu'il a vue en songe, mais a peur de se rendre au Pays des rêves - Les diables cachés dans l'armoires sont prêts à lui sauter dessus le soir venu - Uruburu a des problèmes envahissants qui le font trébucher - Il a une envie terrible d'être à la place d'un autre garçon...
    Aidé par des animaux amicaux qui l'écoutent, il surmontera ses peurs et résoudra ses problèmes avec le sérieux, la poésie et le sens du jeu propres à l'enfance.

  • Elle est étonnante, cette petite chèvre aux cornes bleues ! Quoi qu'il se passe, la biquette trouve toujours l'endroit idéal pour que la famille Topino installe ses roulottes. Un vrai miracle.
    Qui se produit en vérité sur la piste du cirque Topino ! On comprend en effet au coeur de l'album que la vie de bohême des Topino et de leur chèvre Bisha est racontée par eux-mêmes, sous leur chapiteau. Et voilà soudain que surgit l'affreux Angulimala, qui menace de tous les dévorer parce qu'ils n'ont pas les bons papiers. Une visite virevoltante dans l'univers des roms, du cirque et de la vie !

  • Une nuit, le père farfelu d'Ida souhaite lui faire une surprise. Il l'entraîne dans une promenade à vélo au coeur de la forêt, à la lueur de la lune. Dans la carriole attelée à la bicyclette, la petite fille observe les animaux des bois et les ombres effrayantes. Tout à coup, un craquement. Qui va là ? Le loup ! La bête aux yeux jaunes, affamée et terrifiante, est assise juste à côté d'elle.

    Commence alors une conversation aussi savoureuse qu'effrayante dont dépendra la survie d'Ida. Des deux parleurs, qui sera le plus habile ?

    Cet album aux illustrations d'une incroyable personnalité nous entraîne dans un univers à la frontière entre réel et imaginaire, où les arbres doués de vie abritent une faune bigarrée.

  • « Quand Cendrillon allait au pré, la mauvaise lui donnait juste un doigt de bouillon froid, trois grains d'orge, un croustillon de pain, et la maudissait : - Tiens, étrangle-toi avec ! » Cendrillon, la pauvre, récoltait les pires corvées : elle devait se lever de nuit, ranimer les tisons, apprêter la maison, frotter, astiquer. Mais un jour, ce fut trop ; fatiguée, affamée, elle s'en est allée pleurer sur la tombe de sa mère. Une voix est alors montée de dessous la sépulture...

  • Pour avoir violé son territoire, le terrible dragon-serpent met au défi le lion dans un combat à mort. Mais, pour sauver leur roi, tous les fidèles sujets du lion fomenteront un plan dont le gigantesque et timide Oiseau Arlequin sera le héros. Un conte étiologique soutenu par les magnifiques illustrations de Delphine Jacquot.

  • Dans cette nouvelle version de La Belle au bois dormant, on découvre une princesse plus orgueilleuse, qui préfère mourir que d'épouser un vieil estropié. Celui-ci lui jette alors une malédiction : elle se piquera le doigt avant la fin du jour à la pointe d'un fuseau et tombera dans un sommeil éternel. Le temps passe sur son château et ses environs... jusqu'à ce qu'un fils de roi ne découvre cette vive ensommeillée... Mais contrairement aux versions récentes, un baiser ne suffit pas à la réveiller...

  • Un meurtre a été commis au palais du duc de Berry : un vieil homme a été empoisonné.
    Entre ses doigts, un mystérieux billet.
    Janvier emporte les branches cassées.
    Février cache l'idiot sous son manteau.
    Le duc fait appeler sur-le-champ le chevalier Jehan, connu pour résoudre les affaires les plus ardues. Que veut dire le message laissé sur la victime ? Est-ce la signature d'un criminel calé sur les mois du calendrier ?

    1 autre édition :

  • Marie-Lou aime regarder sa grand-mère travailler : c'est une excellente couturière. Elle suit des yeux les doigts qui courent sur le tissu et l'écoute fredonner un chant dans une langue inconnue. Quel est ce chant ?
    Marie-Lou sait que sa grand-mère cache un secret. Et pour son anniversaire, elle lui a demandé de le lui révéler. Elle le fera, à sa façon : en le brodant sur une robe de poupée.
    La petite fille découvrira ainsi le secret de sa famille et apprendra, enfin, d'où elle vient. L'illustratrice de L'Oiseau Arlequin et du Cavalier bleu nous emmène dans l'univers intime d'une petite fille : un univers où les fils et les étoffes se mêlent aux pensées et aux souvenirs, et où les images du passé font écho à celles du présent. Car le secret, furtivement, est disséminé au fil des pages.

  • John est un petit garçon un peu solitaire et très rêveur, alors forcément il a un peu de mal à se faire des copains. Un jour, à sa grande surprise, il voit un éléphant dans la cour de son immeuble ! Il se précipite pour prévenir ses parents, mais habitués à l'imagination débordante de leur fils, ils n'y prêtent guère attention. John décide d'aller se promener avec son nouvel ami. Tous les deux, ils arpentent les rues de New York : ils passent devant la pizzeria, la librairie, le marchand de bonbons puis ils vont se promener au parc. Bizarrement, les gens ne se retournent même pas sur leur passage.
    Côte à côte, John et l'éléphant n'ont pas besoin de se parler, ils sont si bien tous les deux. Grâce à cette rencontre, le petit garçon va découvrir les joies de l'amitié.
    L'illustratrice Après une formation de dessinateur-maquettiste et un diplôme en Communication aux Beaux-arts de Rennes, Delphine Jacquot a suivi des cours d'illustration aux Beaux-arts de Bruxelles.
    Depuis elle a illustré plusieurs albums pour la jeunesse aux éditions Thierry Magnier, Didier Jeunesse. En 2014, elle a remporté le grand prix de l'illustration pour son album qu'elle a écrit et illustré : Les aventures improbables de Peter et Herman (Les fourmis rouges, octobre 2013).
    Delphine Jacquot vit en banlieue parisienne.

  • Monsieur Offenbach, sommé de rester alité à cause d'une crise de goutte, peste. Il en a oublié que c'était son anniversaire. Ses amis déguisés, sonnent à la porte et entonnent les airs de ses personnages préférés. Dans le répertoire du compositeur, Gille Avice a choisi des airs connus et moins connus, de La Vie parisienne à La Belle Hélène, parfaitement adaptés aux jeunes oreilles.

  • Les histoires de la Belle et la Bête racontées en Russie, en Norvège, en Egypte, en Bretagne, en Ecosse, au Japon et au Canada. Avec " Le tour du monde d'un conte ", découvrez des versions très différentes d'un même conte racontées depuis des siècles à travers les pays du monde entier.

  • Le conteur Mario Urbanet exerce son talent sur la thématique éthérée des anges, pour notre plus grand plaisir ! Chacun des anges connus par la mythologie, la Bible ou les contes, aura droit à un portrait illustré sous forme de fiche d'identité, ainsi qu'à une histoire dont il sera le héros ailé !

    Sur commande
empty