De Wulf

  • Alexander von Humboldt (1769-1859), né d'une mère française et d'un père prussien, est le grand scientifique des Lumières. Il a donné son nom à des villes, des rivières, des chaînes de montagne, à un courant océanique d'Amérique du Sud, à un manchot, à un calmar géant - il existe même une mare Humboldtianum sur la Lune.

    Sous la plume d'Andrea Wulf, sa vie se lit comme un roman d'aventures : l'infatigable savant a organisé des expéditions dans la forêt tropicale, escaladé les plus hauts volcans du monde et inspiré des princes et des présidents, des scientifiques et des poètes. Napoléon le jalousait ; Simón Bolívar s'est imprégné de ses idées pour mener à bien sa révolution ; Darwin a embarqué sur le Beagle à cause de lui ; et le capitaine Nemo de Jules Verne possédait tous ses livres dans sa bibliothèque.

    L'Invention de la nature nous emmène en voyage sur les traces de Humboldt, parcourant la Russie ravagée par la maladie du charbon ou dessinant le tracé de rivières tropicales infestées de crocodiles. Andrea Wulf montre pourquoi l'expérience et les conceptions du grand naturaliste sont si importantes aujourd'hui : en 1800 déjà, Humboldt prédisait les changements climatiques causés par l'homme. Ses idées n'ont cessé de révolutionner et de faire avancer la science, la protection de la nature, la politique, l'art, les écrits sur la nature et la théorie de l'évolution. C'était un homme qui voulait tout savoir et tout comprendre ; en avance sur son temps, sa pensée commence seulement à être comprise dans sa totalité. Alexander von Humboldt a inventé la manière dont nous voyons la nature aujourd'hui.

  • Girl power

    Wulff Alana

    Être une fille, c'est génial  ! Mais malgré toutes les opportunités qu'ont les filles aujourd'hui, le combat pour l'égalité - et la confiance en soi - continue. Rempli d'informations, de faits surprenants et d'anecdotes, ainsi que de citations de femmes inspirantes -  comme Michelle Obama, Emma Watson, Simone de Beauvoir, Marion Séclin et plein d'autres encore -, ce livre aide les adolescentes du XXIème siècle à s'accepter, à se découvrir et à définir leurs valeurs.

  • Attraction terrestre

    Wulf Kirsten

    • Dogana
    • 20 November 2020

    Wulf Kirsten, né en 1934 dans les environs de Dresde, vit depuis de longues années à Weimar. Il est sans conteste l'une des grandes voix poétiques de l'Allemagne contemporaine. Membre des Académies de Berlin et de Darmstadt (qui décerne le prix Büchner), il est l'auteur d'une oeuvre importante (poèmes, autobiographie et essais) qui est désormais publiée chez Fischer, à Berlin. Il a été couronné par de nombreux prix, parmi lesquels les Prix Peter Huchel, Konrad Adenauer, Josef Breitbach et celui de la ville de Weimar. Le livre ici traduit, erdanziehung (en français attraction terrestre), a été largement salué lors de sa sortie en Allemagne au printemps dernier, dans la presse écrite et orale. Depuis de nombreuses d'années déjà, Wulf Kirsten est connu du public francophone grâce à son traducteur Stéphane Michaud : La Revue de Belles Lettres, les revues Europe et Po&sie, les journaux littéraires comme La Quinzaine littéraire, En attendant Nadeau ont salué son travail et publié des traductions de ses poèmes. La Dogana, a donné en 2014 un premier volume bilingue, images filantes. Elle poursuit aujourd'hui son chemin avec lui, à l'image de Philippe Jaccottet, l'un des premiers lecteurs et admirateur enthousiaste d'attraction terrestre. Wulf Kirsten excelle à donner une présence musicale à notre terre. Modèle de rigueur et de concision, sa langue à la fois rude et savoureuse, mobilise les richesses du sol, le cycle des saisons et l'histoire des hommes. Baignée dans la tradition allemande, vivifiée par les audaces de l'expressionnisme, elle relaie des instantanés venus de toute l'Europe, qu'elle soit centrale (la Thuringe, la Transylvanie) ou méridionale (Provence ou Italie). Le dernier poème du recueil attraction terrestre célèbre « le monde, une demeure à vivre » et le « quotidien ordinaire », en dépit des multiples ridicules auxquels se laissent trop souvent prendre ses habitants...

  • Depuis le Moyen Âge, les cartes géographiques ont servi à la navigation : elles étaient aussi une façon de représenter le monde tel qu'on le connaissait au moment de leur parution. Mais elles ont par là même une autre utilité : elles documentent les progrès réalisés par l'humanité dans l'exploration et la compréhension du monde où nous vivons.

    À travers cette publication, le Musée royal de l'Afrique centrale (Tervuren, Belgique) dévoile de sa collection une sélection de 80 cartes de l'Afrique et de ses régions datant de la fin du XVe siècle au début du XXe siècle.


  • Propose en images et accompagnée du personnage d'Alix, l'histoire d'Alexandre le Grand.


  • Images filantes

    Wulf Kirsten

    Wulf Kirsten, est une des grandes voix de la poésie allemande contemporaine. Son oeuvre a vite dépassé les frontières de son pays pour atteindre tout l'espace germanophone.
    Le public français ne la connaissait encore que par des poèmes isolés ou une anthologie, Graviers, parue en 2009. Elle se recommande aujourd'hui de ses amis, Yves Bonnefoy, Michel Deguy et Philippe Jaccottet qui en reconnaissent à la fois la gravité et la franchise inscrites dans les événements d'un demi-siècle tragique.
    De telle sorte que la présente édition comble un vide :
    Images filantes offre en effet en version bilingue l'intégralité de son dernier recueil publié il y a deux ans à Francfort-sur-le-Main.
    Si l'espace du poème, toujours bref chez Kirsten, est celui d'un flamboiement, il embrasse large. Les époques que l'auteur évoque vont des années rudes et heureuses de l'enfance - auxquelles la chute du régime hitlérien, puis la libération-occupation par les troupes russes mettent une fin brutale - à l'âge adulte, sous la férule de la République démocratique allemande, pour déboucher sur le temps présent, qu'ouvre la réunification des Allemagnes en 1989. L'ampleur chronologique répond du même coup à une double polarité entre la campagne, où le poète est né, et la ville, où son métier l'a fixé dès les années soixante. Les années d'enfance à Klipphausen, petit village aux portes de Dresde, lui a donné à jamais le goût de la nature. Weimar, d'autre part, lieu de résidence du poète, représente pour lui une tête de pont vers la littérature universelle.
    Le poète observe le flux l'histoire. Il allie ce que l'on pourrait tenir pour inconciliable : l'évanouissement des choses et leur permanence. Dans une langue tantôt rauque, tantôt acérée, Kirsten façonne une « présence au monde » inoubliable.

  • Le 14 mai 1804, à la demande de Thomas Jefferson, alors président des États-Unis, un corps expéditionnaire composé de 45 hommes, nommé « Corps of Discovery », s'embarque pour une aventure qui doit durer vingt-huit mois. Le capitaine Meriwether Lewis et le lieutenant William Clark, qui dirigent l'expédition, ont pour mission de remonter le cours du Missouri à partir de Saint Louis et de traverser ainsi le territoire de Louisiane nouvellement acquis. Le but est à la fois scientifique, commercial et politique : il s'agit d'explorer le continent américain, mais aussi de trouver une voie d'accès menant au Pacifique et d'établir des contacts avec les nations indiennes.
    Alors que deux siècles plus tard est commémoré ce voyage d'exploration, le présent volume en propose une lecture avertie, dans la lignée des nouveaux développements historiographiques, loin du récit épique véhiculé par certaines interprétations. Les articles qui le composent attireront, cartes à l'appui, l'attention des étudiants sur la complexité des motivations à l'origine de l'expédition, sur la multiplicité des réseaux sociaux et commerciaux préexistants à l'arrivée des Américains, ainsi que sur les agents, directs et indirects, de l'expédition.

  • La Guinée Equatoriale est un pays constitué de terres continentales, mais aussi de plusieurs îles. Annobon est l'une d'entre elles, la plus isolée du golfe de Guinée. Sa position stratégique fait que ses habitants connaissent un destin très agité. Mais il y a une autre histoire qu'il fallait écrire, qui transparaît dans les documents d'archives, celle d'un peuple qui se libère du joug colonial et de l'esclavage dès le début du XVIIIè siècle et qui trouve le moyen de résister aux différentes tentatives européennes de conquêtes.

  • Plaidant pour une approche interdisciplinaire et transnationale de lanthropologie incluant entre autres sciences, philosophie et histoire, Christoph Wulf étudie toutes les façons dont lanthropologie a été comprise et pratiquée tout autour du monde et à travers les âges.Pour se positionner de façon centrale au sein des différentes approches de la discipline, il choisit de se concentrer sur le corps humain. Symbole de la société, de la culture et de lépoque, le corps est également le résultat dune série de processus mimétiques acquisition active de savoirs culturels. Létude du rôle du corps dans lexécution des rituels, des gestes, des actes de langage comme dimagination lui permet déclairer de façon nouvelle la manière dont la culture est produite, transmise et transformée.Ce tableau complet de la discipline dans son ensemble permet de sonder le mystère de lhumanité et les voies empruntées pour tenter de le percer.

  • "Cet ouvrage analyse les dimensions spécifiques des échanges scolaires, qui contrairement aux échanges à distance favorisés aujourd'hui par le développement d'Internet, impliquent une rencontre des corps et la présence d'un lieu où ces corps se déplacent. Les contributions mettent l'accent sur le rôle du corps dans l'échange, omniprésent dans l'exploration des lieux et de l'altérité, à la différence de l'éducation scolaire qui les relègue au second plan."

  • On ne peut pas penser l'éducation et la formation sans poser la question des valeurs et du sens que l'on donne à l'existence, c'est-à-dire sans les inscrire dans un contexte anthropologique. C'est pourquoi, depuis quelques années, le champ de l'anthropologie pédagogique se développe de façon importante de trois thématiques : historicité et pluralité, ancrage culturel et interculturalité, pluri- et transdisciplinarité. Cet ouvrage s'intéresse à trois domaines d'études : perfectibilité et résistance à la perfection, mimesis sociale et éducation interculturelle.

  • Psychiatre de talent, Ellen Roth reçoit en consultation dans la clinique où elle travaille une femme en état de choc, qui lui confie être harcelée par un homme, sur lequel elle refuse de donner le moindre détail. Serait-elle en proie à un délire de persécution ? Ellen n'a pas le temps d'en apprendre plus : à peine internée, l'inconnue disparaît. Quelques jours plus tard, un mystérieux individu agresse Ellen et lui lance un macabre défi : elle a quarante-huit heures pour découvrir qui il est et les raisons qui le poussent à s'en prendre à elle, sans quoi la patiente disparue mourra. C'est le début d'une course contre la montre pour Ellen, confrontée à la paranoïa, la peur et la violence. Bien vite, elle se retrouve isolée de tous, ne pouvant compter sur personne. Et avec très peu de temps pour découvrir ce qui, dans sa vie et celle de ses proches, peut motiver cet inconnu qui semble en savoir très long sur elle.

  • "Mémoires d'une âme", Les Contemplations sont lentement élaborées, à partir des années 1840, entre deux périodes de crise, biographique, politique et poétique. Hugo y figure une série de deuils, deuil de sa fille Léopoldine, mais également deuils de certains idéaux politiques, de son statut social et de son ancien éthos poétique. Réinventant le templum latin, cet espace sacré que les augures délimitaient dans le ciel et sur terre pour y observer les présages, le poète organise le recueil autour d'une ligne de points symbolique, dans laquelle le noir de l'encre fait apparaître par contraste le blanc de l'indicible et de l'invisible.
    Cette ligne de démarcation qui se répercute à l'infini dans l'un et dans l'autre sens d'un lieu bipartite, autrefois et aujourd'hui, ici et là-bas, en bas et en haut, dessine un espace lyrique dans lequel le sujet ne coïncide jamais avec lui-même pour mieux permettre au recueil de se déplier et de se replier dans l'interprétation.

    Sur commande
  • Dans le contexte de la présente mondialisation, les cultures prétendent être les seules formes de vie justifiables. Mais la guerre pour les divers monopoles culturels réactive les fondamentalismes de toutes les religions et transforme les cultures en pouvoirs. L'objet de cet ouvrage est de reconsidérer les relations entre mondialisation, communautés et individus en situant les unes par rapport aux autres les cultures et les valeurs authentiques sur lesquelles elles sont fondées.

    Sur commande
  • Ambivalence, diversité et complexité caractérisent l'existence humaine en ce début du XXIè siècle. Une telle situation soulève la question de savoir ce qu'on peut connaître de l'homme et de ses relations fondamentales au monde. Une conception normative de l'homme et de l'anthropologie n'a plus sa légitimité. La recherche s'oriente vers un savoir anthropologique conscient de son historicité et de ses déterminations culturelles. Une centaine d'articles composent cet ouvrage qui s'organise en sept parties : cosmologie, le monde et les choses, généalogie et sexe, corps, média et information, hasard et destin, culture.

  • Cet ouvrage rassemble les contributions de neuf universitaires allemands qui ont cherché à comprendre les mécanismes et la portée sociale des rituels. Partant du constat que les rituels vont de pair avec des relations de pouvoir et qu'ils participent de la genèse, de la continuation ou de la transformation des communautés, les auteurs décrivent méticuleusement ces mises en scène dans lesquelles surgit une expérience de la différence. Les rituels structurent en permanence la réalité sociale, dont ils peuvent transformer l'ordre et les hiérarchies.

  • Sur commande
  • 1985. Fahlenberg. Jan Forstner, 12 ans, est témoin de la noyade d'une jeune fille qui s'est échappée de la clinique psychiatrique voisine. Le lendemain de la tragédie, le père de Jan meurt brutalement et son frère Sven disparaît sans laisser de traces. Traumatisé, le jeune garçon est envoyé dans un pensionnat.



    2010. Devenu psychiatre comme l'était son père, Jan accepte un poste à la clinique de Fahlenberg. Là, d'étranges événements le contraignent à revenir sur les drames de son passé. Alors qu'une main mystérieuse semble brouiller toutes les pistes, Forstner entre bientôt dans un terrible labyrinthe psychologique et meurtrier, au sein duquel se terre un effroyable secret.

    Dans ce roman à la tension infernale, Wulf Dorn dépeint avec une maîtrise rare l'obsession d'un psychiatre face à un passé lourd de séquelles. À ses côtés, le lecteur est invité à reconstituer les pièces éparses du puzzle pour approcher une vérité toujours fuyante. Complexe et riche en rebondissements, l'intrigue, captivante jusqu'à la dernière page, réserve un dénouement totalement inattendu.

  • Ce travail historique, en deux tomes, est enrichi d'un volet plus anthropologique, qui permet de découvrir cette société très originale, et méconnue en France.

    Sur commande
  • La matière des assurances ne cesse d'évoluer. Cet ouvrage a pour objectif d'apporter aux praticiens un regard actualisé sur certaines d'entre elles.

    L'assurance incendie constitue l'une des assurances légalement non obligatoire les plus souscrites. Année après année, elle continue pourtant à susciter un contentieux nourri. Une clarification de certaines problématiques et les principales avancées de la jurisprudence récente seront soulignées.

    L'assurance « RC vie privée » est discrète en doctrine car elle n'a pas été soumise, récemment, à des modifications. Cela dit, des éléments importants méritent d'être revus, comme l'intervention et le recours de l'assureur en cas de commission de faits intentionnels par des mineurs et d'autres méritent d'être découverts, comme les tendances jurisprudentielles actuelles et le champ d'application de cette assurance, élargi malgré lui par l'emploi des nouveaux modes de déplacement et par l'utilisation des drones dans la sphère récréative familiale.

    L'assurance « Indélicatesse » souscrite par certaines organisations professionnelles est destinée à garantir le patrimoine de la victime d'un tel fait contre le risque d'insolvabilité de l'auteur. L'analyse de la nature de cette police est assez méconnue alors qu'elle mérite toute notre attention. Après un regard théorique sur ce produit d'assurance, l'auteur en déduira les conséquences pratiques tant pour les assureurs que pour les victimes.

    L'assurance « RC auto » a enfin fait couler beaucoup d'encre au travers de son fameux article 19bis-11, § 2, de la loi du 21 novembre 1989. Par la loi du 31 mai 2017 (M.B., 12 juin 2017) le législateur vient d'apporter un correctif substantiel à cette question en abrogeant cette disposition pour faire renaître l'article 29ter. Après avoir rappelé les méandres de cette ancienne disposition, les auteurs vont s'atteler à préciser les contours du nouvel article 29ter en y apportant les critiques utiles.

    Sur commande
  • WINNER OF THE 2015 COSTA BIOGRAPHY AWARD WINNER OF THE ROYAL SOCIETY SCIENCE BOOK PRIZE 2016 'A thrilling adventure story' Bill Bryson 'Dazzling' Literary Review 'Brilliant' Sunday Express 'Extraordinary and gripping' New Scientist 'A superb biography' The Economist 'An exhilarating armchair voyage' GILES MILTON, Mail on Sunday Alexander von Humboldt (1769-1859) is the great lost scientist - more things are named after him than anyone else. There are towns, rivers, mountain ranges, the ocean current that runs along the South American coast, there's a penguin, a giant squid - even the Mare Humboldtianum on the moon. His colourful adventures read like something out of a Boy's Own story: Humboldt explored deep into the rainforest, climbed the world's highest volcanoes and inspired princes and presidents, scientists and poets alike. Napoleon was jealous of him; Simon Bolivar's revolution was fuelled by his ideas; Darwin set sail on the Beagle because of Humboldt; and Jules Verne's Captain Nemo owned all his many books. He simply was, as one contemporary put it, 'the greatest man since the Deluge'. Taking us on a fantastic voyage in his footsteps - racing across anthrax-infected Russia or mapping tropical rivers alive with crocodiles - Andrea Wulf shows why his life and ideas remain so important today. Humboldt predicted human-induced climate change as early as 1800, and The Invention of Nature traces his ideas as they go on to revolutionize and shape science, conservation, nature writing, politics, art and the theory of evolution. He wanted to know and understand everything and his way of thinking was so far ahead of his time that it's only coming into its own now. Alexander von Humboldt really did invent the way we see nature.

    Poche N.C.
    Prix indicatif - Contacter votre libraire
    Sur commande
  • Cet ouvrage à caractère historique met en évidence une période clé de l'histoire des Etats-Unis où se clôt véritablement la Révolution américaine et où s'affirme, dans la nouvelle nation, un régime inédit qui fait question, tant au plan épistémologique que politique.
    Entre octobre 1787 et mai 1788, Publius (pseudonyme collectif d'Alexander Hamilton, James Madison et John Jay) signe pour la presse de New York une série de quatre-vingt-cinq articles, réunis ensuite en volume, pour convaincre le peuple américain de ratifier la nouvelle Constitution fédérale : " loin d'abolir les gouvernements des Etats, celle-ci en fait des parties constitutives de la souveraineté nationale " (Federalist N°9).
    Ainsi seulement, démontre Publius, les anciennes colonies britanniques pourront préserver l'union et garantir la sécurité, l'ordre et la prospérité.

    Sur commande
empty