Daniele Bussy-Genevois

  • "Dans quelle mesure les thèses de Maurice Agulhon sur les associations politiquement et socialement ""structurantes"" peuvent-elles être transposées à l'Espagne des XIXe et XXe siècles et appliquées aux organisations féminines ? La distinction entre sociabilités formelle et informelle est-elle encore tenable dans ce double glissement de genre et de contexte ?
    La recherche hispaniste, et notamment l'équipe responsable de ce volume, a largement étudié les sociabilités ouvrières et populaires, professionnelles ou festives. On examine cette fois les modalités de l'associationnisme féminin, en prenant pour toile de fond les discontinuités politiques de l'Espagne libérale de 1840 à la Transition démocratique post-franquiste. Sans nier l'importance des associations catholiques et conservatrices, il s'agit de comprendre comment les associations progressistes ont pu intervenir dans le débat démocratique et prendre part à l'instauration des régimes libéraux - ou à leur résurgence, en particulier après les quatre décennies de dictature franquiste.
    Hispanistes et historiens espagnols, parfois témoins de la transition, examinent ainsi, à travers des cas représentatifs - des liceos à la féminisation industrielle, de la franc-maçonnerie féminine à l'association des femmes juristes - les phénomènes qui prévalent à la mise en place d'association de femmes, caractérisent leur fonctionnement et spécifient leurs capacités de transmission comme de résistance à un régime politiquement hostile."

    Sur commande
  • Est-il possible de parler de sécularisation en Espagne avant que cette notion n'ait une existence juridique et constitutionnelle effective ? Durant la période traitée par l'ouvrage, 1700-1845, le principe de sécularisation du politique fait l'objet de multiples blocages, et l'idée même de sécularisation est débattue. Cependant, un processus de sécularisation sociale et culturelle semble être à l'oeuvre en parallèle : l'influence sécularisatrice des idées des Lumières entraîne des changements sociaux et de nouvelles pratiques culturelles, scientifiques et artistiques, même au sein de l'Église.

empty