Littérature traduite

  • En 1994, avant de quitter la maison, sa mère lui a offert un livre sur les origamis, elle les a embrassés, lui et sa grande soeur, et a laissé une lettre. Ce départ inattendu change l'équilibre familial, et le narrateur, du haut de ses dix ans, doit apprendre à vivre avec une soeur adolescente qui l'ignore et un père qui, jusqu'alors, n'était pour lui « qu'un élément parmi d'autres de l'infrastructure domestique, une sorte d'hybride d'animal de compagnie et d'appareil ménager ».

    Mais l'abandon est pesant quand on n'est plus obligé d'aller à l'école et qu'on passe ses journées seul à faire des origamis, sans aucun talent apparent pour le noble art japonais, d'ailleurs. Fort de ses lectures de la série Choisis ta propre aventure, lassé par la « méchanceté en pantoufles » de son père et aidé par le petit ami de sa soeur, il décide de partir en bus à la recherche de sa mère à l'autre bout du Mexique.

    Un roman faussement candide qui vous déchire le coeur, un voyage qui nous montre la cruauté du monde, mais aussi la tendresse désintéressée des inconnus. Un personnage principal qu'on n'oublie plus et une oeuvre limpide sur la fin de l'enfance.

  • Rodrigo est un «jeune vieux» qui travaille dans un musée à Mexico comme «administrateur des connaissances» et passe son temps libre à épier une poule sur le terrain vague derrière son immeuble, à collectionner les sachets de thé, tout en échafaudant d'étranges théories statistiques sur les habitudes de ses contemporains.

    Par passivité à la suite d'une mauvaise blague, Rodrigo se retrouve marié à une secrétaire médiocre et confronté à l'inanité de la vie conjugale.

    Empêtré dans une aventure qui le dépasse, il finit par prendre le large et troquer la capitale contre une petite ville de province, Los Girasoles, où, sur les traces du poète-boxeur Arthur Cravan, il pratique l'hypnose en compagnie d'un universitaire espagnol pourvu d'un doctorat en esthétique et amant de sa mère, d'un gourou californien plus que louche et d'une jeune muse troublante, peut-être la seule à pouvoir le tirer d'une torpeur existentielle envahissante.

    Dans ce premier roman féroce et cynique, un sympathique Bartleby mexicain découvre la pente glissante de l'inertie et ce qu'il en coûte de ne pas dire non. Une ode psychédélique au plaisir de ne jamais être à la hauteur. Et d'en rire.

empty