Bandes dessinées / Comics / Mangas

  • Paris, mai 1642. Après bien des tribulations, la baronne Ariane de Troïl, accompagnée de son père Gabriel, de son mari amérindien Beau-Ténébreux et de son amant Germain Grandpin, est parvenue à retrouver sa fille, Ninon, entretemps adoptée par le couple Lenclos.
    Encore plongée dans un maelstrom d'émotions, Ariane apprend que le fils qu'elle a eu avec Louis XIII, et qui lui avait été enlevé sitôt né, en janvier 1622, est lui aussi toujours en vie. Elle et ses compagnons partent enquêter pour résoudre ce mystère. Ils sont loin de se douter qu'ils vont plonger au coeur d'une vaste conspiration visant le puissant Premier ministre du roi, Richelieu.

  • Quinze ans après, le tome 1 de la troisième époque des Sept vies de l'Épervier, marque le retour de la saga imaginée par Patrick Cothias et André Juillard autour de l'histoire tragique d'Ariane.
    La nouvelle époque, la troisième, des Sept vies de l'Épervier commence en 1642. Ariane, Germain et Beau sont de retour après un long voyage sur continent nord-américain. La jeune femme est provoquée en duel par le vicomte de Roquefeuille, qu'elle a autrefois elle-même gravement blessé. La jeune femme l'éconduit, et les trois amis décident de quitter Paris en attendant que la situation se calme. Ils se rendent à Fougy, là même où Ariane fut internée et accoucha. Les souvenirs reviennent peu à peu, et Ariane découvre que sa fille, Ninon, a survécu malgré les conditions tragiques de sa naissance. Le groupe part à la recherche de l'enfant, réveillant certaines blessures du passé, quinze ans après...
    Troisième cycle des Sept vies de l'Épervier ; série culte de la BD historique, un récit captivant et une histoire tragique.

  • Ariane de Troïl, partie sur le continent nord-américain à la recherche de son père, arrive au bout de sa quête.

  • Ariane, baronne de Troïl, pour les français et "plume aux vents" ou "Lionne des montagnes" pour les indiens, est au Québec à la recherche de son pèreque l'on appelle, en iroquoisie, "L'Oiseau Tonerre". Capturée par les indiens, elle suscite l'amour de deux hommes. Des tribus se la disputent. Ballotée, déterminée, forte et fragile, Ariane ne sait plus, paraît attendre, à certains moments même presque souhaiter la mort, car celui qu'elle appelle son père a refusé de la reconnaître. l'indien Beau, qui deviendra "Beau Ténébreux", semble l'émouvoir (et cela donne une scène amoureuse qui ravira les amateurs amis du pudique André Juillard) et puis, à nouveau, le sang va couler...

  • Sous le titre générique des 7 Vies de l'épervier, Juillard et Cothias ont animé l'une des plus fabuleuses épopées racontées en bande dessinée. Une fresque historique (nous sommes au XVIII e siècle) qui évoque l'histoire de personnages hors du commun. Plume aux vents constitue la suite directe de cette série avec, pour personnage central, Ariane de Troïl à la recherche de son père et de son passé.

  • Gaston d'Orléans, frère de Louis XIII, vient avec ses amis se fournir en filles dans un sinistre asile de folles. La mère supérieure les leur prête à condition qu'ils ne les abîment pas, car elles resserviront. . .

    C'est là qu'on retrouve Ariane, l'âme dévastée, mutique, enceinte de Germain depuis bientôt neuf mois. Personne ne sait qui elle est, mais Gaston d'Orléans la reconnaît et l'emmène : il tient à savoir ce qu'est devenu Masquerouge, bizarrement disparu en même temps qu'elle.

    Entre deux interrogatoires, Ariane accouche d'une petite fille qu'on lui enlève aussitôt pour l'abandonner dans la forêt. Mais un certain Lenclos passe par là, qui, justement, n'a jamais déclaré la mort de sa petite Ninon. . .
    />
    Ayant échappé à ses bourreaux, Ariane retourne à Paris, où elle apprend que le Condor qui l'a "tuée" sans le savoir était l'Epervier de son enfance - et son père. Elle retrouve aussi Taillefer, devenu tueur à gages pour le compte de Gaston d'Orléans. Au lieu de la tuer, il la prend sous son aile.

    Liés par une même obsession, "la folle" et "l'assassin" partent ensemble vers les Amériques retrouver l'Epervier : Ariane pour lui pardonner et Taillefer pour se mesurer à lui, enfin.

    Voilà comment débute cette nouvelle série, où l'on retrouve tout ce qui fit le succès des Sept Vies de l'Epervier.. Cothias, scénariste aussi fou que prolifique, maîtrise parfaitement l'entrelacs hasardeux de l'Histoire et de l'imaginaire, avec une drôlerie bien charnelle et une fibre tragique à vous coller le frisson. Juillard met toute sa sensibilité à restituer, dans une ambiance fascinante de vérité, la palette infinie des vertiges humains : désespoirs, solitudes, sauvageries barbares, sensualités, humour, amour.

  • Ler mai 1915. Alfred Vanderbilt rejoint le RMS Lusitania commandé par l'illustre Commodore Turner. Le milliardaire américain, désespéré par le suicide de sa fiancée, accompagne un supposé prototype de locomotive électrique de New York à Liverpool. Alors que la mer du Nord et la Manche sont déclarées «zones de guerre» ; d'autres passagers comme le philosophe Elbert Hubbard et sa femme, l'espion Franck Tower ou encore le matelot Mickaël Morisson ont leurs raisons de braver les mises en garde de l'Allemagne pour embarquer à bord de ce paquebot.

  • L'ultime tome de la saga.


    11 novembre 1918. Si les armes se taisent, les rancoeurs ne s'éteignent pas. Celle qu'entretient Dervilly à l'encontre des survivants de l'Ambulance 13 reste d'autant plus vive que l'ex-maître principal devenu inspecteur de la Sureté, a les moyens de l'exercer. Le hasard plaçant l'Écaille sur son chemin, il n'aura de cesse de le harceler, jusqu'à l'envoyer passer quelques jours à la prison de la Santé.
    Incarcéré, l'Ecaille aggrave son cas en participant à une rixe dans laquelle un gardien est tué. C'est la peine de mort assurée. Louis Bouteloup met alors tout en oeuvre pour défendre son ancien camarade de tranchée.

  • Au bon temps du Roi Henri, l'étonnant destin d'Ariane de Troïl... Une jeune femme de caractère qu'un destin farceur incite à se parer des atours de L'Epervier, le justicier masqué... A la manière d'un Dumas, Cothias dénoue les fils d'une tragédie où se croisent personnages connus et héros de fiction nés de son imagination volcanique. Juillard signe une mise en scène où l'élégance et la beauté s'expriment ouvertement. Un chef-d'oeuvre romanesque incontournable qui est depuis et à juste titre devenu un des plus grands classiques de la bande dessinée.
    Le Cycle des 7 Vies est une des constructions les plus impressionnantes de la bande dessinée française, une véritable " Comédie Humaine " au siècle d'Henri IV et de Louis XIII.
    /> " A l'origine, les 7 vies devaient se composer de 7 albums, tout simplement. En débutant ce cycle, je n'imaginais pas la richesse de l'époque que j'allais traiter. Les différentes séries venues se greffer sur le tronc principal se sont imposées à moi d'une manière imprévisible, au coup par coup." (Cothias)

  • La dernière bataille de Bouteloup.

    Fin septembre 1918. Après avoir participé à la fin des combats du front d'Orient, le capitaine Bouteloup est de retour en France. Il prend conscience des menaces, entre autres navales, que fait encore peser une Allemagne dont la capacité militaire est intacte.
    Néanmoins, la fin du conflit est proche et Clémenceau veut se trouver en position de force pour imposer la paix. Ce sera l'offensive finale, menée par des sacrifiés.
    Bouteloup, qui en a trop vu et n'a plus le goût de survivre, y participera en compagnie des derniers tués de la Grande Guerre.

  • Chirurgien, il affirme le pouvoir de la vie dans l'enfer des tranchées. Février 1916, dans le Bois des Caures. Le sous-lieutenant Charles-Louis Bouteloup et les gars de l'Ambulance 13 sont désormais rattachés aux 56 et 59ème Chasseurs, dit les - Diables bleus. Commandés par le légendaire et adoré lieutenant-colonel Emile Driant, les hommes de l'Ambulance 13 vont se retrouver au coeur du premier choc de la bataille de Verdun. Parallèlement, soeur Isabelle de Ferlon, d'origine allemande, est arrêtée, interrogée au sujet de l'affaire de haute trahison dans laquelle était mouillé Bouteloup, avant d'être jetée en pâture à l'opinion publique par Clémenceau. Pour tous, c'est un pas de plus vers l'enfer, d'où tout le monde ne réchappera pas vivant...

  • En plein coeur de la bataille de Verdun, la religieuse Isabelle de Ferlon est condamnée au peloton d'exécution pour être intervenue en faveur du sous-lieutenant Bouteloup, accusé de haute trahison. Parallèlement à ce drame personnel, l'horreur collective de la guerre continue. Mais une lueur d'humanité apparaît en la personne de Marie Curie, mandatée sur le front pour y présenter son invention de radiographie mobile destinée à soulager blessés et médecins d'opérations inutiles. L'autochir L'Ambulance 13 est choisie pour l'expérimentation. C'est l'occasion pour Émilie, la dessinatrice montmartroise auteure des plans de l'appareil, de revoir son amour, Bouteloup. Un album où les femmes dans la guerre ont la part belle...

  • Il s'appelle Louis-Charles Bouteloup. Fraîchement diplômé de la Faculté de Médecine, il se retrouve en première ligne, à Fleury à la fin 1915. Il commande une ambulance hippomobile dont les infirmiers sont connus autant par leur courage que par leur aversion du règlement. Bouteloup est un nom qui compte en politique, car son père est député, lieutenant-colonel et proche du général Pétain. Cette relation privilégiée, loin de le protéger, fera du jeune officier une cible désignée pour les ennemis de l'élu, entre autres le redoutable Georges Clemenceau. Néanmoins, Louis accomplira la tâche épouvantable que la guerre lui impose, en essayant de préserver un humanisme auquel il est attaché jusqu'à la rébellion.

  • Il s'appelle Louis-Charles Bouteloup. Fraîchement diplômé de la Faculté de Médecine, il se retrouve en première ligne, à Fleury, en décembre 1915.
    Il commande une ambulance hippomobile, surnommée l'As de Pique parce qu'elle est connue aussi bien pour le courage de ses infirmiers, que pour leur manque de soumission au Règlement.
    Bouteloup est un nom qui compte en politique, car le baron Horace, père de Louis, est député, lieutenant-colonel et proche du général Pétain. Cette relation privilégiée, loin de le protéger, fera du jeune officier une cible désignée pour les ennemis de l'élu, entre autres le redoutable Georges Clemenceau.
    Néanmoins, Louis accomplira la tâche épouvantable que la guerre lui impose, en essayant de préserver un humanisme auquel il est attaché jusqu'à la rébellion.

  • Il affirme le pouvoir de l'humanité dans l'horreur des tranchées....
    Mis à pied suite à une prise de décision jugée cavalière par ses supérieurs, Charles-Louis Bouteloup , chirurgien, n'est pas tenu en odeur de sainteté par ses supérieurs et risque le Conseil de guerre. Grâce au concours de soeur Isabelle, il sera réintégré et reprendra le commandement de l'Ambulance 13. Une fois encore, au milieu de la première attaque allemande contre le village de Fleury- Devant-Douaumont, l'unité bravera l'âpreté des combats pour protéger les blessés, tous les blessés, y compris ennemis. Parallèlement, le colonel-baron Bouteloup, père de Louis, songe au péril que son fils fait courir à sa carrière politique, tandis qu'Emilie apporte sa gentillesse et son humanité à un permissionnaire que le malheur poursuit jusqu'au seuil de sa maison.

  • Du front aux services de renseignements, Bouteloup traverse la guerre et ses ravages.
    Après la mort d'Émilie, Bouteloup est désespéré. Ses deux amours, son père et trop de ses amis ont été tués au cours de la Grande Guerre. Mutilé de la face et mis en disponibilité, il se sent inutile. Jusqu'au jour où le lieutenant-colonel d'Avrainville lui demande d'accompagner la folle équipée du général Jouinot-Gambetta en Orient. Louis accepte, à condition de reformer l'Ambulance 13. Au terme du voyage : Uskub, théâtre à venir de la dernière charge de la cavalerie française.

  • Au bon temps du Roi Henri, l'étonnant destin d'Ariane de Troïl... Une jeune femme de caractère qu'un destin farceur incite à se parer des atours de L'Epervier, le justicier masqué... A la manière d'un Dumas, Cothias dénoue les fils d'une tragédie où se croisent personnages connus et héros de fiction nés de son imagination volcanique. Juillard signe une mise en scène où l'élégance et la beauté s'expriment ouvertement. Un chef-d'oeuvre romanesque incontournable qui est depuis et à juste titre devenu un des plus grands classiques de la bande dessinée.
    Le Cycle des 7 Vies est une des constructions les plus impressionnantes de la bande dessinée française, une véritable " Comédie Humaine " au siècle d'Henri IV et de Louis XIII.
    /> " A l'origine, les 7 vies devaient se composer de 7 albums, tout simplement. En débutant ce cycle, je n'imaginais pas la richesse de l'époque que j'allais traiter. Les différentes séries venues se greffer sur le tronc principal se sont imposées à moi d'une manière imprévisible, au coup par coup." (Cothias)

  • Chirurgien, il affirme le pouvoir de la vie dans l'enfer des tranchées. En cette année 1917, le jeune médecin de première ligne Louis-Charles Bouteloup est un officier dérangeant, car il refuse de fermer les yeux sur les aberrations de la hiérarchie. Faute de réussir à lui faire plier la nuque, l'état-major l'affecte à un secteur moins sensible, en Alsace, où Bouteloup a pour mission de former les futurs chirurgiens de tranchée américains qui s'apprêtent à entrer dans le conflit. Il a la surprise d'y côtoyer les parias de l'armée, les têtes brûlées des Corps francs, et les Peaux-Rouges, arrachés à leur réserve pour tester les défenses ennemies. Bouteloup, une fois encore, ne manquera pas de sujets de rébellion.

  • Février 1916. Le sous-lieutenant Bouteloup et les gars de l'Ambulance 13 vont se retrouver au coeur du premier choc de la bataille de Verdun. Parallèlement, soeur Isabelle de Ferlon, d'origine allemande, est arrêtée, interrogée au sujet de l'affaire de haute trahison dans laquelle était mouillé Bouteloup, avant d'être jetée en pâture à l'opinion publique par Clémenceau. Pour tous, c'est un pas de plus vers l'enfer, d'où tout le monde ne réchappera pas vivant...

  • Chirurgien, il affirme le pouvoir de la vie dans l'enfer des tranchées.

  • Du front aux services de renseignements, un chirurgien de tranchées traverse la guerre et ses ravages. Après la mort d'Émilie, Bouteloup est désespéré. Ses deux amours, son père et trop de ses amis ont été tués au cours de la Grande Guerre. Mutilé de la face et mis en disponibilité, il se sent inutile. Jusqu'au jour où le lieutenant-colonel d'Avrainville lui demande d'accompagner la folle équipée du général Jouinot-Gambetta en Orient.

    Louis accepte, à condition de reformer l'Ambulance 13.
    Au terme du voyage : Uskub, théâtre à venir de la dernière charge de la cavalerie française.

  • Au bon temps du Roi Henri, l'étonnant destin d'Ariane de Troïl... Une jeune femme de caractère qu'un destin farceur incite à se parer des atours de L'Epervier, le justicier masqué... A la manière d'un Dumas, Cothias dénoue les fils d'une tragédie où se croisent personnages connus et héros de fiction nés de son imagination volcanique. Juillard signe une mise en scène où l'élégance et la beauté s'expriment ouvertement. Un chef-d'oeuvre romanesque incontournable qui est depuis et à juste titre devenu un des plus grands classiques de la bande dessinée.
    Le Cycle des 7 Vies est une des constructions les plus impressionnantes de la bande dessinée française, une véritable " Comédie Humaine " au siècle d'Henri IV et de Louis XIII.
    /> " A l'origine, les 7 vies devaient se composer de 7 albums, tout simplement. En débutant ce cycle, je n'imaginais pas la richesse de l'époque que j'allais traiter. Les différentes séries venues se greffer sur le tronc principal se sont imposées à moi d'une manière imprévisible, au coup par coup." (Cothias)

  • Au bon temps du Roi Henri, l'étonnant destin d'Ariane de Troïl... Une jeune femme de caractère qu'un destin farceur incite à se parer des atours de L'Epervier, le justicier masqué... A la manière d'un "Dumas", "Cothias" dénoue les fils d'une tragédie où se croisent personnages connus et héros de fiction nés de son imagination volcanique. "Juillard" signe une mise en scène où l'élégance et la beauté s'expriment ouvertement. Un chef-d'oeuvre romanesque incontournable qui est depuis et à juste titre devenu un des plus grands classiques de la bande dessinée."Le Cycle des 7 Vies" est une des constructions les plus impressionnantes de la bande dessinée française, une véritable " Comédie Humaine " au siècle d'Henri IV et de Louis XIII."" A l'origine, les 7 vies devaient se composer de 7 albums, tout simplement. En débutant ce cycle, je n'imaginais pas la richesse de l'époque que j'allais traiter. Les différentes séries venues se greffer sur le tronc principal se sont imposées à moi d'une manière imprévisible, au coup par coup."" ("Cothias")

  • Au bon temps du Roi Henri, l'étonnant destin d'Ariane de Troïl... Une jeune femme de caractère qu'un destin farceur incite à se parer des atours de L'Epervier, le justicier masqué... A la manière d'un Dumas, Cothias dénoue les fils d'une tragédie où se croisent personnages connus et héros de fiction nés de son imagination volcanique. Juillard signe une mise en scène où l'élégance et la beauté s'expriment ouvertement. Un chef-d'oeuvre romanesque incontournable qui est depuis et à juste titre devenu un des plus grands classiques de la bande dessinée.
    Le Cycle des 7 Vies est une des constructions les plus impressionnantes de la bande dessinée française, une véritable " Comédie Humaine " au siècle d'Henri IV et de Louis XIII.
    /> " A l'origine, les 7 vies devaient se composer de 7 albums, tout simplement. En débutant ce cycle, je n'imaginais pas la richesse de l'époque que j'allais traiter. Les différentes séries venues se greffer sur le tronc principal se sont imposées à moi d'une manière imprévisible, au coup par coup." (Cothias)

empty