Anne Carriere

  • Le prince, la courtisane, le bouffon, le soldat, l'infirme et l'enfant se sont enfuis du Cloaque, poursuivis par la haine de l'archiduc.
    Ils vont, chacun accroché à son rêve, vers l'illusion suprême : l'Océan. Si une larme de chagrin tombe sur une terre aride, il reste une chance, même infime, pour qu'elle y fasse pousser une fleur. Jusqu'à ce qu'un savant ou un fou ne l'arrache. Suite et fin de l'épopée de Mortelune. Le voyage poétique et libertaire trouve dans ces pages un finale grandiose. Le livre-monde se referme.

    Sur commande
  • Il n'est pas un jour sans que les médias se fassent l'écho d'horreurs survenues dans le monde et les jettent en pâture aux regards des voyeurs. Les Eaux de Mortelune traduisent ces abominations en les caricaturant, mais le récit ne fait que romancer notre quotidien, lequel n'a pas changé d'un iota depuis le succès de la bande dessinée éponyme, parue en dix volumes à partir de 1985. Aujourd'hui, extrapolant largement sur le scénario originel, nous dépeignons plus crûment encore notre planète ruinée par la violence et la tyrannie, et nos héros pourraient paraître détestables s'ils ne nous ressemblaient pas tant. Le Prince et son monopole de l'eau potable, l'adolescente martyrisée dont l'indifférence affectée prépare la révolte, l'enfant dont le pouvoir réside dans son silence.., tous survivent parce qu'ils s'acharnent à demeurer impitoyables. il est probable que le lecteur sera choqué par le caractère iconoclaste et provocateur de certains passages ; nos mots ne font qu'exprimer une réalité difficilement supportable. Nous savons, à présent, qu'Orwell et Swift avaient raison. Il nous a paru nécessaire - notre but n'étant pas de blesser les sensibilités autrement qu'en donnant à réfléchir - de mettre en garde les esprits candides ou immatures : Mortelune est une farce cruelle. Celle que la sottise, l'intolérance, l'égoïsme et la dépravation sans plaisir nous jouent au quotidien. Il est donc fortement déconseillé à ceux qui prendraient ce récit à la légère d'en commencer la lecture.

    Sur commande
empty