Claudine Delphis

  • Cet ouvrage réunit ici pour la première fois la correspondance entre Stefan Zweig et le romancier et essayiste français, Jean-Richard Bloch, de 1912 à 1940, date à laquelle Stefan Zweig quitte définitivement l'Europe. D'abord formels, leurs échanges se font de plus en plus familiers. Il y a entre eux une affinité propre à ce que Bloch appelait volontiers les «vieilles âmes judaïques», mais aussi une complicité partagée avec leur ami commun, le critique et traducteur Léon Bazalgette, et une admiration mutuelle pour l'humanisme européen antitotalitaire de Romain Rolland.
    Les notes apportées aux lettres permettent de revivre avec Zweig et Bloch le contexte humain, intellectuel et historique qui nourrit les passions et la créativité des réfugiés de l'idéalisme de la première moitié du XXe siècle, un monde où le grondement des armes de la Grande Guerre européenne ne se tait que pour laisser la place aux idéologies meurtrières qui préfigurent la Guerre mondiale.

  • Le Robinson juif ; Mitropa ou l'Europe du milieu. Ces deux curieux essais de Jean-Richard Bloch (1884-1947), écrits au cours des années 1920 à l'issue d'un voyage à Jérusalem puis à Berlin, nous font chacun redécouvrir un monde que nous croyons connaître : le sionisme en Palestine, le Berlin de la République de Weimar. A l'origine, il y a l'inauguration de l'université hébraïque de Jérusalem en 1925, et la mise en scène d'une pièce de Bloch au théâtre de Piscator en 1928 : d'un côté l'implantation d'une université juive européenne dans une région où l'Etat d'Israël était un des avenirs possibles parmi d'autres ; de l'autre une métropole ultramoderne qui, aux yeux de bien des intellectuels en visite, allait devenir le modèle d'un carrefour des cultures. La rencontre ici, sous le signe de l'utopie, de ces deux villes bientôt liées pour le pire au point de représenter la rupture de civilisation qui suivit la catastrophe nazie, rappelle que d'autres possibilités historiques et culturelles existaient alors en Europe. Une correspondance intime de l'auteur accompagne ces textes, et nous fait mieux comprendre ce siècle naissant des extrêmes, à travers le regard singulier d'un écrivain français, juif, homme de gauche et européen dans l'âme.

    Sur commande
empty