Armand Colin

  • Les émotions du pouvoir ; larmes, rires, colères des politiques

    Christian Le Bart

    • Armand colin
    • 18 April 2018

    Les larmes de Christine Boutin, les fous rires de Christiane Taubira, les colères de Philippe Seguin, les indignations de Jean-Luc Mélanchon... Si la figure de l'homme d'État s'est construite dans la distance aux émotions, la valorisation du sang-froid et de la retenue, l'expression des émotions lui est désormais permise.
    Le livre analyse le rapport aux émotions des personnalités politiques et l'illustre par des épisodes marquants en étudiant leur contexte et le commentaire médiatique qui les ont ponctués.
    Un ouvrage passionnant en forte résonance avec le quotidien médiatique et politique.

    Sur commande

  • Pour la première fois, un livre interroge le positionnement de l'homme politique à travers ses textes, en analysant un important corpus de livres politiques publiés depuis 1958. L'ouvrage propose une histoire des stratégies de publication des hommes politiques et présente les évolutions de la mise en scène de soi. L'homme politique actuel, à la différence de ses prédécesseurs, ne cesse de s'immiscer dans son texte et de se mettre en scène.

  • L'ego-politique ; essai sur l'individualisation du champ politique

    Christian Le Bart

    • Armand colin
    • 9 October 2013

    Cet ouvrage propose l'analyse inédite des supports de communication et un retour sur la campagne présidentielle de 2012 permettant de comprendre à quel point le politique est individualisé. Réseaux sociaux, blogs, story telling, sites internet des candidats/politiques, participation bienveillante des médias à la mise en récit, c'est tout le système de promotion de l'individu politique qui est analysé ici. En filigrane, Christian Le Bart propose une réflexion originale sur la question du leadership en politique et sur la transformation de nos démocraties aujourd'hui.

  • « Il faut une science politique nouvelle à un monde tout nouveau », écrivait Alexis de Tocqueville découvrant la démocratie américaine. De considérables changements ne travaillent-ils pas aujourd'hui de la même manière le système politique français ?
    Réformes néolibérales, érosion d'un État traditionnellement « fort », recompositions des savoirs experts, fin du cumul des mandats, féminisation du champ politique, transformation de l'espace public du fait des réseaux sociaux, avènement du macronisme, recours au dispositif des primaires, formes inédites de mobilisation populaire (Nuit Debout, Gilets jaunes)... Ces phénomènes nouveaux viennent interroger les acquis routinisés de la sociologie politique classique.
    Telle est l'ambition de cette Nouvelle sociologie politique de la France qui, en articulant les outils théoriques des différentes approches sociologiques à l'actualité la plus récente, permet de saisir la singularité française et d'interroger l'avenir de notre démocratie.

empty