Glenat

  • Dans la nuit du 5 juin 1944, le sort de la guerre ne s'est pas uniquement joué en Normandie, mais aussi au Berghof, le nid d'aigle d'Adolf Hitler. Dans son chalet situé dans les Alpes Bavaroises, le Führer était loin de se douter que les rouages de sa machine infernale n'étaient pas aussi bien graissés qu'il ne le croyait, alors même que le chef des renseignements avait prévenu le haut commandement que le débarquement allait avoir lieu dans le Cotentin. Sabotages par la Résistance, manque d'expérience et d'équipement des soldats, retards dans les prises de décision... alors que le débarquement débute, les hauts dignitaires allemands sont plus que pris au dépourvu...

    Ce tome 6 d'Opération Overlord aborde ces heures cruciales passées du côté nazi, ainsi que les erreurs de la chaîne de commandement de l'armée allemande. Et ce, tout en replaçant dans la chronologie des événements, les personnages principaux des tomes précédents.

  • La mort ne choisit pas son camp.

    1944, Plages des Sables d'Or, Normandie. Le général Rommel donne les dernières instructions aux membres des forces de l'Axe pour la défense du front normand. Parmi eux, quatre jeunes soldats allemands. De l'autre côté de la Manche, Robert Capa, photographe de guerre, Hard Gund, allemand naturalisé américain, et deux autres G.I. de la Easy Company sont briefés sur l'opération Overlord. Dans quelques jours, entre le sifflement des balles et le craquement des explosions de mortier, Allemands comme Américains vont connaître la peur, les larmes et la mort. Leur sang va teinter de rouge le sable de celle qui deviendra la tristement célèbre « Omaha Beach ».

    2014 commémore le 70ème anniversaire du débarquement en Normandie. À cette occasion, les éditions Glénat vous proposent de revenir sur le D-Day à travers trois albums indépendants, centrés chacun sur un objectif stratégique précis de cette opération militaire historique. Une spectaculaire série qui nous raconte aussi, à l'instar de Il faut sauver le soldat Ryan, le conflit à hauteur d'hommes.

  • Désobéir, c'est servir ?

    Juin 1944, Angleterre, Port Weymouth, quelques heures avant le Jour J. Le major Lytle, du 2e bataillon de Rangers, est démis de ses fonctions. Il refuse de mener l'assaut sur la pointe du Hoc, une position stratégique et extrêmement difficile d'accès, située entre les plages de Utah Beach et Omaha Beach...

    Ce nouvel épisode de Opération Overlord nous fait découvrir en détail le déroulement de la prise de la Pointe du Hoc. Une opération au bilan très lourd (plus de la moitié de l'unité Rangers n'y survivra pas), pour un résultat mitigé. Si de l'avis des vétérans, cette mission est une réussite, le site est devenu un lieu de commémoration du débarquement mettant en avant le sacrifice des soldats américains.

  • Une mission où l'échec n'est pas permis...

    1944, Bulford Camp, Angleterre. Adrien Bellefontaine, engagé canadien et artiste à ses heures, croque sur le papier ses camarades soldats lors de son entraînement pour l'opération Overlord. Car au coeur de la campagne anglaise est reconstituée fidèlement la batterie de Merville, un objectif stratégique capital. Cette pièce d'artillerie allemande menaçant Sword Beach, doit à tout prix être démantelée pour faciliter le débarquement des forces alliées sur les plages normandes. L'unité de parachutistes d'Adrien doit protéger le flanc gauche du bataillon chargé de prendre la batterie. Ce n'était pas sa mission initiale, et pourtant le jeune Canadien va participer malgré lui à l'attaque...

    2014 commémore le 70ème anniversaire du débarquement en Normandie. À cette occasion, les éditions Glénat vous proposent de revenir sur le D-Day à travers trois albums indépendants, centrés chacun sur un objectif stratégique précis de cette opération militaire historique. Une spectaculaire série qui nous raconte aussi, à l'instar de Il faut sauver le soldat Ryan, le conflit à hauteur d'hommes.

  • L'histoire du seul commando français du débarquement.

    Angleterre, 1944. Le sergent Clague filme les derniers préparatifs de l'Opération Overlord. Parmi les forces en présence, un unique commando français, dirigé par un certain Kieffer. Ils débarqueront avec les forces britanniques. Leur mission : nettoyer Ouistreham, rejoindre la 6e Airborne sur les ponts de l'Orne, puis marcher sur Amfreville. La mission sera difficile, le commandant envisage 50 % de pertes. Ils devront atteindre et prendre leurs objectifs... Ou mourir sur place.

    La série Opération Overlord, qui vise à raconter le débarquement de Normandie à travers plusieurs objectifs stratégiques, vous propose cette fois de découvrir le destin méconnu du commando Kieffer, l'unique détachement français ayant participé à l'opération.

  • 19 juin 1815, à l'aube. Non loin de Waterloo, au bord de la Sambre. Un homme est sur le point d'être fusillé par l'armée prussienne. Celui qui doit lui bander les yeux avant l'ultime sentence reconnait alors le baron Larrey, chirurgien en chef de la garde de Napoléon Bonaparte en personne ! Gracié in extremis, Larrey est invité à déjeuner avec le général en chef des armées prussiennes : le feld-maréchal Blücher. Ensemble, ils reviennent sur la bataille de Waterloo qui vit la défaite des armées françaises, non sans panache...
    Alors que cette année commémore le bicentenaire de Waterloo, vivez cette tragique bataille dans un one-shot passionnant à la narration parfaitement maîtrisée, aussi vivant que précis d'un point de vue militaire et historique. Un contexte complété par le dossier de 15 pages en fin d'album rédigé par Jean Tulard (l'historien de référence sur la période napoléonienne), revenant en détail sur le déroulement de la bataille.

  • Arnaud escorte trois « infidèles » qui marchent en quête du trésor des cathares, tout en fournissant à leur insu des indices aux catholiques qui sont sur leurs traces. Mais le jeune chevalier commence à ressentir le poids de sa trahison, et n'aspire qu'à terminer cette mission pour oublier son fardeau. Malheureusement pour lui, l'issue de son périple est de plus en plus incertaine : ses compagnons commencent à douter de son honnêteté et, plus terrible encore, la belle guerrière qui protégeait les cathares - et qui n'est autre que sa maîtresse -, est faite prisonnière par les catholiques... À travers un récit où l'action domine, Bruno Falba met en relief les ambigüités des querelles de religion qui ont déchiré le Moyen Âge. Fabio Bono sublime le récit par son dessin d'une redoutable efficacité.

  • Normandie, juin 1944. Plusieurs millions de soldats américains, anglais, canadiens et même français débarquent sur les plages normandes pour libérer l'Europe de l'Allemagne nazie. Plus de 70 ans après, cette bataille reste le plus grand débarquement militaire de l'Histoire.Opération Overlord vous propose de revivre cette opération militaire historique en BD à travers 4 albums indépendants, réunis pour la première fois en coffrets. Le premier, réunissant Sainte-Mère-Église et La Batterie de Merville, est centré sur les manoeuvres aéroportées. Le second, regroupant Omaha Beach et Le Commando Kieffer, privilégie les opérations amphibies.

    Sur commande
  • Sur la route du trésor des cathares Après le siège de Montségur, les cathares ont eu le choix de renier leur foi ou de mourir en martyrs. Quelques-uns - ils sont rares - ont réussi à prendre la fuite. Arnaud fait partie de ceux-là. Il escorte trois purs qui marchent en direction de l'endroit où est conservé le trésor des cathares. Mais Arnaud n'est pas le cathare qu'il prétend être. Il est en réalité un traître infiltré, fournissant des indices aux catholiques qui sont sur leurs traces, menés par le frère Ferrier.

    À travers un récit où l'action domine, Bruno Falba met en relief les ambigüités des querelles de religion qui ont déchiré le Moyen Âge, à l'image de cet inquisiteur tiraillé entre sa fonction et son admiration pour la foi sans faille de ceux qu'il pourchasse. Fabio Bono sublime le récit par son dessin d'une redoutable efficacité.

  • Tout commence un jour de mai 1242 dans un village perdu au milieu des champs. Ce jour-là, des chevaliers cathares libèrent dans le sang trois "purs" que des dominicains destinaient à la question. Pour la royauté et sa sainte Église catholique, ce fait d'armes ne peut rester impuni. S'ils ont depuis longtemps fait plier les hérétiques, ils n'ont jamais réussi à s'emparer du trésor des Cathares, seul moyen de les faire rompre. Mais depuis peu, le roi Louis IX a gagné un Cathare à sa cause. Las de cette guerre sans fin, ce dernier est prêt à trahir les siens, pour le bien de tous, pense-t-il. Écoutons sa confession.Le scénariste Bruno Falba se livre dans Cathares à un intéressant exercice de style : il confie le rôle de narrateur au personnage du traître, qui agit à visage découvert au coeur de l'action sans que l'on ne sache jamais qui il est. Fabio Bono sublime le récit par son dessin d'une redoutable efficacité.

  • Normandie, juin 1944. Plusieurs millions de soldats américains, anglais, canadiens et même français débarquent sur les plages normandes pour libérer l'Europe de l'Allemagne nazie. Plus de 70 ans après, cette bataille reste le plus grand débarquement militaire de l'Histoire.Opération Overlord vous propose de revivre cette opération militaire historique en BD à travers 4 albums indépendants, réunis pour la première fois en coffrets. Le premier, réunissant Sainte-Mère-Église et La Batterie de Merville, est centré sur les manoeuvres aéroportées. Le second, regroupant Omaha Beach et Le Commando Kieffer, privilégie les opérations amphibies.

empty