Aurore Gorius

  • Enfants de chanteurs, d'acteurs, ou d'animateurs télé, ou bien héritiers d'un empire économique qui occupent, à la suite de leurs parents, la une des médias : les " dynasties " ne se sont jamais aussi bien portées dans la France d'aujourd'hui. La notoriété se donne en héritage et les noms sont devenus des " marques " qui s'inscrivent dans les logiques marketing des producteurs. Enquête au coeur d'un système qui fonctionne en circuit fermé, une nouvelle aristocratie.
    Chiara Mastroianni, fille de Marcello et de Catherine Deneuve, Charlotte Gainsbourg, fille de Serge et de Jane Birkin, Arthur H., Izïa et Kên Higelin, tous enfants de Jacques, Marie Drucker, fille de Jean et nièce de Michel, Thomas Dutronc, fils de Jacques et de Françoise Hardy, Arnaud Lagardère, fils de Jean-Luc, Léa Seydoux, fille de... Interminable est la liste de ces enfants de chanteurs, d'acteurs, ou d'animateurs télé, ou bien héritiers d'un empire économique qui occupent, à la suite de leurs parents, la une des médias.
    Cette enquête édifiante révèle que les dynasties ne se sont jamais aussi bien portées que dans la France d'aujourd'hui. La célébrité, l'argent et même le talent se transmettent plus que jamais par le sang. Certaines de ces familles ont une longue histoire, comme les dynasties industrielles ou politiques, où l'entre-soi et l'héritage le disputent au népotisme. Mais, plus étonnant, les " fils et filles de " ont aussi conquis des domaines plus inattendus, comme celui de la culture, de la musique et du cinéma.
    L'apparition de la politique-spectacle, les mariages entre stars et grands patrons ou responsables politiques, eux-mêmes " fils ou filles de ", tout cela dessine une véritable " société de cour " digne de l'Ancien Régime. Parents et enfants confortent leur pouvoir et leur célébrité en nouant des alliances au profit d'un système qui fonctionne en circuit fermé, où les enfants se côtoient dès le plus jeune âge, partageant les mêmes écoles et les mêmes loisirs.
    La France de la Révolution française et de la fin des privilèges a donné naissance à une nouvelle aristocratie.

  • S'adressant au grand public sensibilisé aux questions d'emploi, l'ouvrage est composé de deux grandes parties : - une partie panorama : un ensemble choisi de statistiques, présentées sous forme de graphiques, tableaux ou cartes ; une cinquantaine de données, avec commentaires. - une partie tendances : en une quinzaine de pages, le tour d'une question faisant l'actualité de l'emploi (l'emploi des seniors, les services à la personne, l'expérience britannique des jobs centers, la lutte contre les discriminations). Avec à chaque fois des entretiens avec des experts et des acteurs. Dans l'introduction, une analyse des grandes tendances de l'emploi et du chômage, par la direction des études et des statistiques de l'ANPE. Avec un avant-propos du Directeur de l'ANPE.

  • "Ils vivent dans l'ombre des puissants, mais ils exercent eux-mêmes un pouvoir et une influence largement ignorés du grand public : les conseillers en communication contrôlent aujourd'hui l'image des gouvernants comme des grands patrons et ils sont passés maîtres dans l'art de manipuler les journalistes et l'opinion. Désormais, ils participent également aussi bien aux décisions stratégiques des politiques qu'à celles des groupes du CAC 40.
    Ce livre, fruit d'une enquête de deux ans, dévoile qui sont ces « gourous de la communication », dont les plus influents symbolisent l'étroite imbrication entre la sphère publique et le petit monde des affaires. Ils s'appellent Anne Méaux, Stéphane Fouks ou Michel Calzaroni et répondent ici pour la première fois, comme nombre d'autres acteurs, leaders politiques ou figures patronales, aux questions sans concession des auteurs. Ceux-ci montrent ainsi comment, en trente ans, du tournant de la rigueur de Mitterrand aux années Sarkozy, se sont construits de gigantesques réseaux d'influence, qui agissent en coulisses pour des intérêts privés. Quelles sont les méthodes de ces « faiseurs de rois » ? Comment pratiquent-ils le lobbying et le « média-training », pour qui et avec quels résultats ?
    Les auteurs révèlent les grands dossiers, souvent inconnus, sur lesquels les « gourous de la com' » ont manoeuvré à l'abri des regards. Et pointent du doigt les conflits d'intérêts auxquels ils font souvent face. Une enquête inquiétante sur les dérives de la démocratie rendues possibles par le rôle devenu central de ces femmes et hommes de l'ombre."

  • À droite, Bygmalion et le scandale Buisson. À gauche, les « incartades » de DSK et le compte en Suisse de Jérôme Cahuzac, défendus par Havas. Depuis 2012, la disgrâce s'est abattue sur les sorciers qui murmurent à l'oreille des princes.

    Malgré ces déboires, les agences restent des officines influentes au coeur du pouvoir. Elles conseillent les puissants, orientent la politique et orchestrent les grandes batailles économiques et médiatiques : rachats de SFR, d'Alstom et du Club Med, compétition pour la présidence de France Télévisions.

    Qui sont ces grands manitous à l'oeuvre en coulisses ? Les nouveaux gourous qui hantent les couloirs de l'Élysée ? Les habiles communicants qui mettent en scène la dédiabolisation du FN ?

    Aurore Gorius et Michaël Moreau les ont retrouvés, rencontrés, interrogés. Leur renommée est entachée et les ennuis judiciaires les affaiblissent, mais ils remportent encore de grandes victoires. Ce livre dévoile leur relative déchéance, ses raisons, et leurs stratégies secrètes pour survivre.

    Sur commande

empty