Romans & Nouvelles

  • Marie-Laure Leblanc vit avec son père près du Muséum d'histoire naturelle de Paris où il travaille. A six ans, la petite fille devient aveugle, et son père crée alors pour elle une maquette reconstituant fidèlement leur quartier pour l'aider à s'orienter et à se déplacer. Six ans plus tard, l'Occupation nazie les pousse à trouver refuge à Saint-Malo chez l'oncle du père de Marie-Laure, un excentrique profondément marqué par son expérience de la Première Guerre mondiale, qui vit reclus dans sa maison en bord de mer. Pour éviter que les Allemands ne s'en emparent, le Muséum a confié à Leblanc un joyau rare, la copie d'un diamant ayant appartenu à la famille royale de France, sans savoir qu'il s'agit en réalité de l'original.
    Loin de là, en Allemagne, Werner grandit dans un pensionnat pour enfants de mineurs décédés. Curieux et intelligent, l'orphelin se passionne pour la science et la mécanique et apprend rapidement à réparer les machines qui lui tombent sous la main. Un talent rare repéré par les Jeunesses hitlériennes où il se trouve enrôlé. Prenant conscience des fins auxquelles est utilisée son intelligence, il est sanctionné, devenant un simple soldat de la Wehrmacht. En 1944, son chemin croise en France celui de Marie-Laure alors que Saint-Malo est incendiée et pilonnée par les bombes.
    Entrecroisant avec une maîtrise éblouissante les destins de ces deux enfants, Anthony Doerr offre un magnifique roman, soigneusement documenté et profondément émouvant.

  • Le mur de mémoire

    Anthony Doerr

    De l'Afrique du Sud à la Lituanie, de l'Allemagne nazie à la banlieue de Cleveland, le livre d'Anthony Doerr est un voyage troublant dans l'espace et dans le temps. Le temps de la mémoire qui relie, comme un fil fragile, les personnages de ces six nouvelles, tous hantés par la perte ou la résurgence de leur passé, et confrontés à ce manque vertigineux de ce qui a été mais n'est plus. À l'image d'Alma, une veuve septuagénaire de Cape Town, à qui l'on tente curieusement de voler ses plus précieux souvenirs, dans la magnifique nouvelle qui donne son titre au recueil.
    Nulle nostalgie sous la plume d'Anthony Doerr, plutôt la volonté d'évoquer, de son écriture fluide, cristalline et élégante, en quoi la mémoire façonne nos destins et fait de nous des êtres véritablement humains. Récompensé par les plus prestigieux prix anglo-saxons, révélé en France par Le Nom des coquillages, il poursuit une oeuvre ambitieuse et originale qui ne ressemble à aucune autre.
    « Anthony Doerr appartient bel et bien à une espèce rare d'écrivains. » The New York Times « Un incroyable talent et une sensibilité hors du commun. » The San Francisco Chronicle « Un styliste hors pair. » The Guardian

    Sur commande

  • " Il y a presque quelque chose de futile dans le fait de dire que ce roman est magnifique, extraordinaire ou émouvant. Comparée à la perfection de l'écriture d'Anthony Doerr, toute description de son livre paraîtrait banale.
    Courez l'acheter, faites-vous porter pâle, débranchez le téléphone et rendez-vous compte par vous-même de la qualité que la littérature contemporaine peut atteindre. " The Guardian
    A cinquante-neuf ans, David Winckler n'est plus que l'ombre de lui-même. Il fut autrefois, dans une autre vie, un mari, un père et surtout un hydrologue. Mais le temps et les intempéries de l'existence ont brisé cet homme sensible, fasciné par les merveilles de la nature, gouttes d'eau ou flocons de neige. Ce qui reste de lui s'étiole sous le soleil des Caraïbes, à des milliers de kilomètres de son Alaska natale. Quel crime cet homme peut-il avoir commis pour s'infliger pareil châtiment oe
    Après un quart de siècle passé loin de chez lui, David Winckler se décide enfin à entreprendre une longue odyssée à la recherche de souvenirs avortés et d'un présent incertain. Dans l'avion qui le ramène à Cleveland, où tout a commencé (mariage avec Sandy, naissance de leur petite fille, Grace) et où tout a fini, ce revenant revisite les fantômes de sa vie antérieure...
    Avec ce roman, Anthony Doerr confirme l'originalité de son univers et la singulière beauté de son écriture. Il sait convoquer des images d'une puissance inouïe et sa perception de la condition humaine comme sa compassion pour ses personnages fragiles forcent l'admiration. Lumineux et lyrique, ce livre touché par la grâce a reçu un formidable accueil de la critique anglo-saxonne.

  • Des côtes du Kenya aux banlieues de l'Ohio, des forêts du Montana à une petite ville de l'Idaho, Le nom des coquillages explore l'étroite frontière entre le monde naturel et celui des hommes.
    Avec un réel talent de conteur, Anthony Doerr capte l'essence du monde visible mais aussi les paysages intérieurs de ses personnages. Une écriture éblouissante et un talent poétique indéniable : à 28 ans, ce jeune écrivain fait une entrée remarquée sur la scène littéraire. Ce premier recueil de nouvelles, salué aux États-Unis par une presse unanime, nous laisse entendre une musique éternelle : la rude symphonie du monde vivant.
    " Anthony Doerr est un merveilleux écrivain. Ses nouvelles, tout en profondeur, nous font retrouver des endroits oubliés et découvrir de nouvelles contrées. Elles ne se contentent pas de témoigner de la beauté, elles aident à la créer. " Rick Bass

empty