Anh-Dao Traxel

  • Autobiographie de la fille adoptive de Jacques Chirac, arrivée en France en 1979 avec les boat-people vietnamiens. Elle raconte l'instrumentalisation politique dont elle a fait l'objet, notamment en vue d'amadouer l'opinion publique et en particulier la communauté asiatique.


  • «À chacun sa vérité, la mienne est celle du coeur et du vécu.
    Elle ne saurait mentir», telle est la devise de Anh-Dao Traxel, la fille
    adoptive de Jacques et Bernadette Chirac.
    Du vécu justement, il n'en manque pas dans l'existence tourmentée
    de la jeune boat people : le Vietnam en guerre, la dictature
    communiste, la fuite, le cauchemar d'un camp de réfugiés en
    Malaisie... Comme beaucoup de ses compatriotes, rien ne lui a été
    épargné.
    Jusqu'à ce que le destin daigne enfin lui faire un signe. À son
    arrivée en France, elle est accueillie par un grand monsieur qui
    parle une langue qu'elle ne connaît pas encore. Elle est rassurée par
    son sourire. Il est touché par sa détresse. Elle ignore tout de ce
    nouveau pays. Il est à l'époque maire de Paris.
    Dans ces souvenirs émouvants, celle que le Président de la
    République et son épouse présentent désormais comme leur
    troisième fille ne cache rien. Ni les horreurs de l'enfance, ni ses
    surprises en découvrant les ors de la République, ni l'intimité
    de la famille Chirac... Tout comme elle prend plaisir à raconter
    le bonheur d'avoir trouvé un foyer aussi attentionné, le goût de
    la liberté, ses engagements humanitaires pour aider ceux qui n'ont
    pas eu sa chance.
    Livre d'espoir, d'hommage et de surprises, La Fille de coeur
    bouleverse et attendrit. Le récit sincère et poignant d'une vie qui
    ressemble à un roman.


  • La fille de coeur

    Anh-Dao Traxel

    «À chacun sa vérité, la mienne est celle du coeur et du vécu.
    Elle ne saurait mentir.» Telle est la devise de Anh-Dao Traxel, la fille adoptive de Jacques et Bernadette Chirac.
    Cette jeune femme a connu un destin hors du commun :
    Du Viêtnam en guerre au camp de réfugiés de Malaisie puis à la France, sa vie n'a longtemps été qu'une fuite éperdue. Jusqu'au jour où, enfin, un grand monsieur qui ne parle pas sa langue lui tend la main. Cet homme, à l'époque, est maire de Paris.
    Elle évoque ici ses souvenirs émouvants, d'enfant perdue dans la guerre puis de troisième fille du couple présidentiel, et raconte son engagement humanitaire auprès de ceux qui n'ont pas eu sa chance.
    Le récit sincère et poignant d'une vie qui ressemble à un roman.

empty