Langue française

  •  "Ce livre vient à son heure. Avec un courage louable, Alexandre del Valle explicite une réalité contemporaine, et même quotidienne, hélas : la haine endurée par les chrétiens presque partout sur la surface de la Terre, sans que s'en émeuvent les professionnels brevetés de l'indignation. La hiérarchie catholique elle-même semble résignée aux persécutions innombrables qui justifient le terme générique - christianophobie - dont use l'auteur. /.../ Nul ne se risque à dénoncer la christianophobie officielle, dûment enseignée à l'école et entretenue dans les mosquées, qui sévit dans les pays dont la constitution se réclame de l'islam. Ceux du Golfe par exemple, ou de l'Iran, ou du Maghreb, mais aussi les autorités palestiniennes, Fatah ou Hamas, qui acculent la minorité chrétienne à l'exil, y compris en Israël. /.../ Ce livre rappelle que l'islam n'a nullement l'exclusivité de la christianophobie : des fanatiques hindouistes ou bouddhistes s'y vouent avec une violence meurtrière et l'aval implicite des autorités./.../ Avec [les chrétiens, la conscience occidentale] ne risque rien, ils sont désarmés, dans tous les sens du terme : désarmés politiquement et moralement là où ils sont minoritaires ; désarmés idéologiquement dans cette vieille Europe qui n'ose même plus affirmer ses racines spirituelles, intellectuelles et esthétiques. Lesquelles sont chrétiennes, quoi que prétendent les sectateurs du "multiculturalisme". /.../ Voilà pourquoi ce livre n'est pas anodin. Exemples à l'appui, et servi par une culture historique solide, il démontre l'ampleur mondiale de la christianophobie, ses ressorts, sa cruauté, ses alibis, ses complices. Il souligne l'aveuglement des idéologues, mais aussi l'hypocrisie des moralisateurs, et surtout l'amnésie des Occidentaux en général, des Français en particulier." Extraits de la préface de Denis Tillinac  

  • Ce livre est un regard sans complaisance sur l'impact de l'islam politique sur le lieu de travail. Il offre un aperçu unique des stratégies et tactiques ?islamistes ?déployées contre le monde de l'entreprise. Les auteurs révèlent comment les relations organisationnelles sont bouleversées pour renverser l'autorité de l'employeur dans une guerre menée par des réseaux bien organisés, alimentés par des ressources financières massives et utilisant notre appareil judiciaire et législatif pour faire avancer leur programme.
    La poussée planifiée de pratiques religieuses islamiques a commencé dans le secteur de la construction automobile au milieu des années 1980 et aujourd'hui elle touche tous les secteurs d'activités : transports, administrations, grandes surfaces, sociétés de sécurité, milieux associatifs, syndicats, aéroport... Les lois et la jurisprudence placent l'entreprise dans une logique d'accommodement raisonnable où l'employeur doit concilier l'efficience de son organisation et les convictions religieuses de ses salariés.
    Basé sur des sources documentaires, des entretiens et témoignages de cadres d'entreprises et d'analystes, implacable dans ses constatations, ce livre permet de comprendre cette inquiétante dérive et de l'enrayer.

    Sur commande
empty