Syrtes

  • Le Nouvel ordre mondial, issu de l'«hégémonie bienveillante » des États-Unis, utilise de multiples conflits locaux opposant un Occident coiffé par les Américains au « bloc orthodoxe » et conduit à une nouvelle guerre froide. L'Europe, vassale volontaire de ce système mais aussi de plus en plus victime, peut-elle relever ce défi ? Alexandre Del Valle tente ici une magistrale synthèse d'une situation complexe mal connue.

    Http://www.alexandredelvalle.com/

  • Que signifie le concept « d'islamisme modéré » ? Peut-on réellement parler de démocratie en Turquie et dans le monde islamique ? Au terme d'une analyse historique et géopolitique fouillée, Alexandre Del Valle démontre qu'à la fois l'Europe et les Etats-Unis font le jeu des islamistes. Afin d'éviter les deux écueils de l'intégration et du rejet, l'auteur propose, comme alternative plus raisonnable, un statut d'association privilégié avec la Turquie que l'Europe et l'Occident ont tout intérêt à conserver comme voisin et ami proche.Pour comprendre les enjeux de la candidature turque et la stratégie d'Ankara, la lecture du livre d'Alexandre Del Valle s'impose.

  • Plus que tout autre nouveau candidat à l'entrée dans l'Union européenne, la Turquie pose à l'Europe un problème existentiel. La candidature turque oblige en effet pour la première fois l'Union européenne à se poser de vraies questions géopolitiques concernant son identité, ses limites géographiques et civilisationnelles, son avenir, son développement et son projet. Par ailleurs, sa candidature est une formidable occasion offerte à la Turquie pour faire le point sur elle-même, sur son identité, ambivalente et complexe. Au moment où les chefs d'État de l'Union européenne ouvrent les négociations d'adhésion de la Turquie à l'Europe, et alors que la montée parallèle de l'islamisme inquiète les opposants à sa candidature, ce livre se propose de présenter un tableau concret de la Turquie vue par elle-même dans tous ses contours : celui des élites prestigieuses et des universités mais aussi celui d'un pays ancré dans sa religion et dans ses traditions, et dont la population se sent plus proche des pays musulmans que de l'Europe chrétienne. Au réalisme argumenté des réflexions géopolitiques d'Alexandre Del Valle, spécialiste reconnu, s'ajoute le regard journalistique d'Emmanuel Razavi. Les reportages et les observations sur le terrain sont alimentés par des témoignages précieux d'hommes politiques, intellectuels, et de minorités turques, rarement présentes dans le débat. Une analyse sans concessions de la Turquie, telle qu'elle est en 2005 !

empty