Alexandre Fernandez

  • Depuis 1492 l'Amérique est constituante de la mondialisation. Au XIXe siècle, les États issus des indépendances et du démembrement des empires ibériques s'insèrent dans la division internationale du travail pilotée par la Grande- Bretagne. Si une certaine prospérité économique, si une certaine modernité sociale, tout au moins dans les villes, témoignent à la veille de la Première Guerre mondiale de cette insertion, elles masquent mal la fragilité des États et des sociétés latino-américaines. Dans nombre de pays - ceux qui disposent d'une taille et/ou de ressources suffisantes - la recherche de solutions nationales-populaires marque les décennies centrales du XXe siècle. Au dernier quart du XXe siècle ce modèle entre en crise. Près de vingt ans après le début du XXIe siècle, passé l'euphorie des réussites des « économies émergentes », malgré de nouvelles expériences politiques nationales, et en dépit d'incontestables éléments positifs, c'est toujours la place subordonnée des États d'Amérique latine dans la géopolitique et la géo-économie mondiales qui est en question.
    Découpé selon une progression chronologique en neuf chapitres, suivis par autant d'encadrés permettant un focus sur une question particulière ; il propose également une réflexion sur l'histoire mondiale de l'Amérique latine.

  • Des cavaliers, de larges sombreros, des cartouchières, la mort partout - celle que l'on donne et celle que l'on reçoit. Toute une imagerie forgée par le cinéma et les arts populaires.
    Pittoresque et romantique, la Révolution mexicaine demeure largement méconnue : on en ignore généralement les causes, le déroulement et les implications sociales. Alexandre Fernandez retrace ici cette histoire de plus de dix ans, de 1910 à 1920, en un récit qui s'intéresse autant aux héros qu'aux masses en mouvement. Pour mieux comprendre cet événement qui compte parmi les plus importants de l'histoire contemporaine de l'Amérique latine, et dont les répercussions se font encore sentir dans la tragédie politique que connaît actuellement le pays.

  • Il y a trente ans, les Espagnols s'attribuaient, avec l'accord du reste du monde, une identité défi nitivement « différente » ; aujourd'hui, à quelques traits spécifi ques près, leur mode de vie et leurs aspirations se sont globalement alignés sur ceux de leurs contemporains.
    S'il est donc une différence à mettre au crédit des Espagnols, c'est d'avoir su réussir cette « normalisation ». Ce que les générations grandies sous le franquisme ont opéré n'allait nullement de soi, qu'il s'agisse de l'avènement tardif mais décisif des classes moyennes, de l'évolution des moeurs, de la reconnaissance des autonomies régionales, du consensus national autour d'une monarchie moderne, ou de l'intégration européenne.
    L'Espagne aurait-elle donc fi ni d'être « intéressante » ? Loin de là. D'une part, la manière dont elle a puisé en elle-même les ressources pour construire sa démocratie est suffi samment exceptionnelle pour qu'on y cherche quelques enseignements utiles ; d'autre part, si ce fut sagesse naguère de passer par-dessus un passé douloureux, ce dernier reste à affronter et à solder. Pour aller de l'avant et donner un plein sens à ce qu'ils ont su construire, les Espagnols ne pourront échapper à ce questionnement et à d'autres, de portée identitaire.
    Ce pays n'en est pas quitte avec les défis.

    Sur commande
  • Suivre sur près d'un siècle l'histoire de l'implantation et de l'administration des équipements et services techniques urbains nous montre que l'on ne peut ni se laisser aller aux séduisantes illusions d'une sorte d'histoire naturelle du progrès technique ni simplement distinguer les administrations publiques, d'une part, et les entreprises privées, d'autre part, en renvoyant les unes à l'édilité et les autres au(x) marché(s). À partir de l'observatoire cantabrique, l'analyse de l'articulation et de l'opposition des intérêts individuels et collectifs nous permet de proposer la notion de compromis édilitaire. Ce compromis, sous-tendu à la fois par des déterminants techniques, économiques, juridiques et idéologiques généraux et les conditions propres à chaque ville est le support et de l'installation d'équipements structurants et d'une certaine paix sociale. À ce titre, sa réalisation - ici durant les premières années du vingtième siècle - peut être conçue comme un des signes et un des facteurs de la modernité ... sinon du progrès .

  • Une synthèse des faits majeurs qui répond aux attentes des étudiants, notamment en période de révision.

    I Le relèvement de l'économie après la guerre (1945-1953).

    1 - L'économie française au lendemain de la guerre.

    2 - Les réformes de structure.

    3 - La reconstruction dans l'instabilité.

    II L'apogée du modèle économique et social français (1954-1974).

    4 - Le rôle des facteurs de production dans la croissance française.

    5 - L'essor de la consommation de masse.

    6 - L'État et les politiques économiques.

    III Crise et mutations contemporaines (depuis 1974).

    7 - La crise des années 1970.

    8 - Les politiques économiques face à la crise.

    9 - Formes et paradoxes de la " crise ".

  • La bible ISO du métier de RSSI. Depuis la parution de l'ISO 27001 en 2005, la série des normes 2700x n'a cessé de s'enrichir pour formaliser de nombreux aspects du métier de responsable de la sécurité des systèmes d'information (RSSI).

    Une référence critique pour l'audit de certification. Puisant dans sa longue expérience d'auditeur et de conseil, l'auteur explique puis met en perspective les normes ISO 2700x. Il propose au DSI et au RSSI une démarche conforme de mise en place d'un SMSI, en insistant sur les pièges à éviter et les difficultés à résoudre.

    Cette nouvelle édition tient compte de toutes les dernières versions des normes. Elle présente aussi les nouvelles normes sorties dans la famille ISO 27000. Le lecteur aura ainsi une vue d'ensemble sur le monde de l'ISO 27000, ce qui l'aidera dans ses choix et dans ses arbitrages.

    Si ce livre est un complément indispensable à la compréhension des normes ISO 27001 et autres normes liées, il reste néanmoins nécessaire de se référer au texte même des normes, disponible auprès des organismes de normalisation.

    À qui s'adresse ce livre ?
    Aux responsables sécurité (RSSI) des grands comptes et des PME, ainsi qu'à leurs équipes.
    Aux chefs de projet chargés de mettre en place un SMSI.
    Aux experts de la gouvernance des SI.
    Aux professionnels d'ITIL désirant approfondir le volet sécurité.
    Aux qualiticiens désirant élargir leurs compétences dans les SMSI.
    À tous les auditeurs dans le domaine de la conformité (financière, légale, etc.).

  • Cet ouvrage regroupe les contributions de la conférence qui s'est tenue à la Cour européenne des droits de l'homme les 8 et 9 mars 2018 sur Les droits humains comparés - à la recherche de l'universalité des droits humains.
    La conférence est le résultat d'un long travail de préparation par quatre institutions organisatrices : l'Académie internationale de droit comparé, le Centre des études internationales et européennes de l'Université de Strasbourg, la Cour européenne des droits de l'homme et la Fondation René Cassin.
    D'éminents intervenants se sont exprimés à l'occasion de quatre tables rondes organisées sur deux jours. Si la motivation première des quatre organisateurs était assurément de comparer les droits humains, il s'agissait tout autant de comparer les différents points de vue des acteurs de ces droits. Ainsi, la conférence a permis de croiser les points de vue des plus grands spécialistes académiques avec celui des juges de différentes juridictions. Il s'agissait notamment de s'interroger sur la notion même de droits humains : s'agit-il d'un concept régional et dans quelle mesure est-il possible de parler d'universalité des droits humains ? Il s'agissait également de discuter de la mise en oeuvre et de l'effectivité des droits humains dans une perspective comparée avant de s'interroger sur la possibilité d'instaurer une cour mondiale chargée de la protection des droits humains.

  • Cet ouvrage collectif fait suite à un colloque qui s'est déroulé en mai 2017 dans les Landes. Il embrasse des aspects techniques (les installations), sociaux (des dirigeants aux ouvriers) et patrimoniaux (musées et mise en valeur des sites) sur le thème de la sidérurgie. Cette activité industrielle, relativement florissante aux XVIIIe et XIXe siècles en Aquitaine, s'est amenuisée dans la première moitié du XXe siècle pour finir par disparaître après la Seconde Guerre Mondiale. Des traces subsistent sur le terrain et dans les souvenirs des femmes et des hommes qui - en contexte rural - ont passé leurs vies professionnelles dans des usines. Il s'agit de documenter et de rendre hommage à cette mémoire locale d'industrie qui tend à s'effacer.
    />

  • La bible ISO du métier de RSSI.
    Depuis la parution de l'ISO 27001 en 2005, la série des normes 2700x n'a cessé de s'enrichir pour formaliser de nombreux aspects du métier de responsable de la sécurité des systèmes d'information (RSSI).
    Une référence critique pour l'audit de certification. Puisant dans sa longue expérience d'auditeur et de conseil, l'auteur explique et met en perspective les normes ISO 2700x, et propose au DSI et au RSSI une démarche conforme de mise en place d'un SMSI, en insistant sur les pièges à éviter et les difficultés à résoudre.
    Cette nouvelle édition présente, en sus des normes 150 27001 et 27002, les plus essentielles publiées depuis 2009: 150 27003, ISO 27004, ISO 27005, 150 27007, 150 27008 et ISO 27035. Elle constitue un guide précieux pour leur compréhension, et une aide à la préparation de l'audit de certification 15027001. Si ce livre est un complément indispensable à la compréhension des normes 150 27001 et autres normes liées, il reste néanmoins nécessaire de se référer au texte même des normes, disponible auprès des organismes de normalisation.

  • Toujours une référence pour les RSSI.
    Pour sécuriser les systèmes d'information, certains agissent sur la technique alors que d'autres privilégient le management. Quelle que soit l'approche, les questions liées à la sécurité opérationnelle se posent très vite : quels processus mettre en place ? À quel niveau les gérer, comment les formaliser, comment s'assurer que ces processus fonctionnent correctement dans la durée? Cet ouvrage, très pragmatique, donne des exemples concrets sur comment sécuriser un SI. Il liste les processus opérationnels à déployer en signalant les pièges concrets à éviter. Il comporte enfin un corpus documentaire complet (exemples de politiques et de procédures) pouvant être appliqué en entreprise.

    Une édition revue et augmentée.
    La deuxième édition de cet ouvrage est encore plus complète, avec cinq nouveaux chapitres qui traitent des sujets suivants : la sécurité industrielle, la nouvelle donne de la sécurité, les aspects concrets du WebSSO, la sécurisation des systèmes d'intermédiation et enfin le big data.
    En abordant des questions telles que la sécurité des réseaux, la maîtrise du cloud, les accès distants ou la surveillance du système, ce livre donne des clés pour améliorer de façon durable ta maturité de la sécurité du SI.

    À qui s'adresse ce livre ?
    Aux responsables sécurité (RSSI) des grands comptes et des PME, ainsi qu'à leurs équipes.
    Aux personnes prenant la fonction de RSSI.
    Aux personnes chargées de sécuriser le SI.
    Aux chefs de projet chargés de mettre en place des processus de sécurité opérationnelle.
    Aux experts de la gouvernance des SI.
    A toute personne intéressée par les aspects opérationnels de la sécurité de l'information.

  • Pour sécuriser les systèmes d'information, certains agissent sur la technique alors que d'autres privilégient le management. Quelle que soit l'approche, les questions liées à la sécurité opérationnelle se posent très vite : quels processus mettre en place ? À quel niveau les gérer, comment les formaliser, comment s'assurer que ces processus fonctionnent correctement dans la durée ? Cet ouvrage, très pragmatique, donne des exemples concrets sur comment sécuriser un SI. Il liste les processus opérationnels à déployer en signalant les pièges concrets à éviter. Il comporte enfin un corpus documentaire complet (exemptes de politiques et de procédures) pouvant être appliqué en entreprise.
    En abordant des questions telles que la sécurité des réseaux, la maîtrise du cloud, les accès distants ou la surveillance du système, ce livre donne des clés pour améliorer de façon durable la maturité de la sécurité du SI.
    À qui s'adresse ce livre ?
    Aux responsables sécurité (RSSI) des grands comptes et des PME, ainsi qu'à leurs équipes .
    Aux personnes prenant la fonction de RSSI .
    Aux personnes chargées de sécuriser le SI .
    Aux chefs de projet chargés de mettre en place des processus de sécurité opérationnelle .
    Aux experts de la gouvernance des SI .
    À toute personne intéressée par les aspects opérationnels de la sécurité de l'information.

empty