Alex Crippa

  • Milan. Trois jeunes filles partagent un appartement, dont le dernier occupant a disparu mystérieusement.
    Dans le même temps, une jeune femme est précipitée sous les rails du métro. Elle est la dernière d'une longue série, présentée pourtant dans la presse comme une vague de suicides... Plus loin encore sous terre, aux portes des Enfers, les démons attendent...

  • Le démon qui a pris l'apparence de Claudio Cordella oblige Emanuela, Angie et Chiara à l'aider. Responsable de la fuite des 100 âmes, il doit les retrouver avant qu'elles ne fondent un nouveau royaume. Un étrange couteau trouvé dans leur appartement pourrait mener les trois colocataires vers une piste très dangereuse... que Chiara, enceinte, perçoit dans des cauchemars.

  • " on essayait de me mettre des bâtons dans les roues.
    Mariangela, une fillette venue de nulle part, affirmait qu'elle voyait un ange. les villageois s'étaient mis à la croire et considéraient même que cet ange les protégeait. ma mission consistait à découvrir si mariangela avait réellement guéri les malades du choléra mis en quarantaine dans le monastère sur l'île. si ces faits étaient avérés, la "sacra congregatio " du vatican entamerait la béatification de la fillette.
    Rome attendait mes conclusions pour lancer le processus. mais trop de mystères me freinaient..."

  • Italie. Fin des années 30. Jonah Bellato, ex-missionnaire ayant perdu la foi, collabore avec la « Sacra Congregatio » du Vatican, une institution préposée à la canonisation des Saints. Jonah vérifie l'authenticité de miracles présumés, depuis les stigmates de San Francesco jusqu'aux statues de la Vierge qui pleurent du sang. Si l'Église s'est toujours penchée sur ces phénomènes, elle ne conclut que très rarement au miracle. Et pourtant, Jonah attend ce miracle. Chaque fois qu'un événement qui ressemble à une manifestation de Dieu se présente, Jonah est là. Il enquête à la recherche du moindre indice. Parce que lui-même a besoin de trouver ce signe. Parce que lui-même a besoin de retrouver la foi...

empty