Parole Et Silence

  • Ce livre établit un parallélisme audacieux entre Albert Speer, ministre nazi de l'Armement et de la Production de Guerre, et Friedrich Hölderlin, l'un des plus grands poètes allemands du XIXe siècle.
    Ces deux hommes ont connu un destin relativement " analogue " dans la mesure où ils se sont retrouvés confinés, pendant une très longue période de leur vie, dans un espace restreint : l'un condamné à purger, selon le verdict du Tribunal de Nuremberg, vingt ans de réclusion criminelle, l'autre obligé de passer, pour cause de " folie " ou de maladie incurable, l'autre moitié de sa vie, c'est-à-dire quelque trente-six ans, chez Zimmer, un brave charpentier.
    L'expérience analogue de la claustration devait donner lieu à des textes rédigés tant par l'un que par l'autre, et qui, au-delà de leur différence bien naturelle, trahissent pourtant une fascinante similitude...

empty