Abdou Filali-Ansary

  • Reformer l'islam ?

    Abdou Filali-Ansary

    • La decouverte
    • 1 September 2005

    Peut-on proposer des lectures modernes du coran? qu'est-ce que la singularité de l'islam? l'islam peut-il répondre aux interpellations de la modernité : laïcité, démocratie, droits de l'homme? la réforme religieuse de l'islam est-elle possible? telles sont les questions clés qu'abdou filali-ansary entend discuter dans cet ouvrage, dans l'esprit du livre du théologien égyptien ali abderraziq, l'islam et les fondements du pouvoir (1925), qui plaidait pour une séparation du religieux et du politique.
    Proposant une synthèse des apports d'auteurs majeurs, musulmans et non musulmans, dont l'oeuvre est souvent méconnue des lecteurs francophones, a. filali-ansary offre ainsi une introduction aux courants, trop ignorés, de la pensée musulmane animés d'humanisme, de spiritualité, d'esprit critique et de tolérance. ce livre sera utile à tous ceux qui ont le souci de comprendre s'il existe réellement une (" exception islamique".
    Sans esquiver les difficultés que la question de la" réforme "" soulève dans les contextes musulmans, il apporte une très salutaire réponse aux discours clos de l'islamisme politique, comme à ceux des commentateurs occidentaux pour qui la violence et la discorde sont consubstantielles aux sociétés musulmanes. " l'islam intéresse les médias quand il apparaît sous des formes violentes (le terrorisme) ou ésotériques (le port du voile) qui, en réalité, masquent la profondeur des problèmes qui se posent pour lui.
    Le livre d'abdou filali-ansary montre comment, dans un contexte difficile, des hommes intelligents et courageux les affrontent. " la quinzaine littéraire.

  • Les prises de position sur les langues au Maghreb relèvent le plus souvent de convictions profondes, acquises à l'avance et ayant peu de considération pour les avancées de la linguistique moderne. Le présent essai tente d'apporter des éléments qui relèvent de conceptions modernes et d'approches des langues bien différentes de celles qui ont prédominé dans le passé, dans le but de contribuer à transformer des échanges souvent polémiques, en débats où des faits et des raisons sont pris en considération pour l'évaluation des choix et voies pour l'avenir.

  • L'Islam est-il hostile à la laïcité?

    Abdou Filali-Ansary

    • Sindbad
    • 11 April 2002

    L'effervescence sociale et politique des trente dernières années a propulsé sur le devant de la scène, dans la plupart des pays musulmans, toutes sortes de groupes intégristes qui s'accordent à rejeter la séparation du spirituel et du temporel.
    Le propos de cet ouvrage est de faire connaître l'autre visage de l'islam contemporain, lequel se compose d'attitudes et de projets soucieux de retrouver le sens premier de la prédication du prophète muhammad par-delà les formulations rigides qui lui ont été données à telle ou telle époque de l'histoire. l'auteur fournit pour commencer des précisions d'ordre conceptuel, puis historique, qui permettent d'aborder dans la clarté le débat sur le rapport islam-laïcité.
    Il commente ensuite l'ouvrage capital à cet égard du réformiste égyptien ali abderraziq (1888-1966) avant d'évoquer la contribution des penseurs qui représentent ce qu'on pourrait appeler " la nouvelle conscience islamique " - et qui défendent de nos jours, par des démarches différentes mais convergentes, l'idée que l'islam n'est pas hostile à la laïcité. nourri d'une réelle préoccupation pédagogique, cet ouvrage, à l'usage du grand public, constitue une précieuse introduction à la pensée musulmane moderne.

  • Traduction de l'ouvrage paru en français en 2019 "LA QUESTION DES LANGUES AU MAGHREB". Les prises de position sur les langues au Maghreb relevent le plus souvent de convictions profondes, acquises à l'avance et ayant peu de consideration pour les avancees de la linguistique moderne. Le present essai tente d'apporter des elements qui relevent de conceptions modernes et d'approches des langues bien differentes de celles qui ont predomine dans le passe, dans le but de contribuer à transformer des echanges souvent polemiques, en debats où des faits et des raisons sont pris en consideration pour l'evaluation des choix et voies pour l'avenir.

    Sur commande

  • 1er février 2011, Auschwitz:
    A l'initiatived' André Azoulay, membre fondateur de l'Association " Aladin ", qui oeuvre pour la réconciliation entre musulmans et juifs, par le biais de l'éducation, la connaissance de l'histoire, le dialogue et le respect mutuel, plus de 150 participants et personnalités de tous bords, pénètrent ensemble dans ce lieu qui symbolise la fin d'une humanité.
    Le Grand Mufti de Bosnie, l'ancien chancelier allemand Gerhard Schroeder, le Cheikh Khamis Abda, Président des Imams de Cisjordanie, les maires de Casablanca, Fès, Meknès, Rabat, des rescapés de ces camps, ainsi que de nombreux intellectuels, responsables politiques et religieux de tous les pays, tous, ont vécu ensemble ce moment d'émotion et d'espoir. Car ce Voyage de tous les possibles a pour objectif principal d'appeler ces responsables et intellectuels, ainsi que la société civile, à endiguer les nouvelles formes de haine et d'intolérance.
    Ce voyage est la pierre fondatrice d'un nouvel espoir et le 1er titre des Spirituelles de naïve propose un entretien croisé entre 3 personnalités attachées à défendre ces valeurs : André Azoulay, conseiller du Roi Mohamed V, Fondateur de l'Association " Aladin ", ainsi que de la Fondation Euro-méditerranéenne Anna Lindh pour les Dialogues entre les Cultures ; Abdou Filali-Ansary, philosophe, directeur de la Fondation du Roi Abdu-Aziz-Al-Saoud, pour les Etudes Islamiques et les Sciences Humaines. Marocain et le poète et romancier marocain Abdelalatif Laâbi, fondateur de la revue " Souffle ".

    Les entretiens sont réalisés par Françoise Cruz.

empty