Abdelkarim Allagui

  • Aujourd'hui, les dernières traces du passé juif en Tunisie s'estompent. Malgré de réels efforts du gouvernement tunisien et d'associations, les cimetières se délabrent et les synagogues ferment, faute de fidèles. Dans la mémoire collective, notamment celle des nouvelles générations, le judaïsme n'existe pas.

    L'histoire des juifs de Tunisie est pourtant une histoire inséparable de celle de la Tunisie. De nombreux textes et fouilles archéologiques attestent de leur présence et ce, avant même l'apparition du christianisme et de l'islam.
    Tout en présentant la condition juridique des juifs sous l'islam, puis en situation coloniale, et les aspects démographiques et sociaux de leur histoire, cette étude s'attache à comprendre les relations entre juifs et musulmans, les pratiques sociales, économiques et culturelles qui ont fondé les conditions de leur coexistence millénaire, et celles du divorce qui a conduit les juifs à quitter la Tunisie.

empty