9782824900698

  • C'est en 1885, peu après avoir écrit sa Rêverie d'un poète français sur Richard Wagner, où il se pose en émule du théoricien de l'art total, que Stéphane Mallarmé révèle à Verlaine son rêve du grand oeuvre, conçu comme l'"explication orphique de la Terre, qui est le seul devoir du poète et le jeu littéraire par excellence". Ces spéculations sur le grand oeuvre, tantôt livre tantôt théâtre, feront la matière de divers articles que l'auteur de L'Après-midi d'un Faune réunira en 1897 avec ses poèmes en prose sous le titre de Divagations, d'où est extrait ce portrait de Rimbaud. Le texte est suivi d'une brève biographie de Stéphane Mallarmé.

empty