Littérature générale


  • Eva avait réussi à se garer à proximité du cabinet du coach mais, comme retenue par une force invisible, elle était incapable d'ouvrir la portière de sa voiture.
    Elle se repassait en boucle la scène terrible qu'on lui avait jouée quelques semaines auparavant et les mots assassins qu'on lui avait assenés pour lui signifier son licenciement... elle en avait été anéantie, comme engloutie dans un trou noir...
    Les mains crispées sur son volant, elle était bien loin d'imaginer que, quelques jours plus tard, elle s'engagerait dans une quête qui allait la faire voyager d'un continent à l'autre à la recherche d'un incroyable trésor...

  • Vouloir servir, être nomade, aimer l'honneur, vivre l'attente, apprécier l'effort, être joueur...
    En fait, l'armée au quotidien c'est beaucoup plus qu'aimer l'ordre et l'uniforme.
    Ce livre d'une grande justesse sur le «ressenti militaire», écrit par l'un de ceux qui a eu le commandement suprême de l'armée française, est un document exceptionnel.
    Ni recueil de souvenirs glorieux ni ouvrage de stratégie post-combats comme en écrivent souvent les officiers, c'est une étonnante réflexion qui montre le sens du choix des hommes et des femmes qui ont opté pour le métier des armes.
    De Saint-Cyr au commandement en chef pendant quatre ans de l'ensemble des armées françaises (CEMA) Henri Bentégeat a tout connu de la vie militaire. Homme de terrain, il a entre autre dirigé le célèbre RICM, c'est aussi un homme de réflexion, il a servi à l'état-major des Présidents Mitterrand et Chirac. Dans ce premier livre d'une extrême sincérité, ce passionné de l'armée en parle comme personne avant lui.

  • "Comme la plupart des gens qui font plus attention à eux-mêmes qu'aux autres, Gerardo Varcel n'était pas très physionomiste. Lorsque, le jeudi précédent, il avait lui-même signé la lettre de licenciement de Roberto Mendía, c'est le visage d'un autre qu'il avait en tête.
    Faut-il être distrait.
    Subitement, Varcel saisit sa méprise : cet homme inconsolable qui l'empêchait de lire tranquillement son journal, était Roberto Mendía, le responsable informatique du Service Production. Varcel l'avait toujours confondu avec Alberto Mendez, patron du Service Après-Vente.
    Roberto Mendía, Alberto Mendez : on n'a pas idée d'embaucher deux personnes avec le même nom, ou presque.
    Quand on était venu lui demander la tête de Roberto Mendía, Varcel avait pensé à Mendez et s'était empressé d'accepter : Alberto Mendez était un proche de son adjoint détesté. Une trop belle occasion.
    Forcément, il avait dû être surpris, Roberto."

  • Parce que le plaisir de lire va bien au-delà de la lecture, découvrez avec ce livre quelques-unes des multiples raisons qui font le bonheur de lire.
    Aimer lire, c'est apprécier l'objet livre, l'ambiance des bibliothèques et des librairies, c'est aussi aimer relire, lire à haute voix, peut-être même aimer écrire.
    C'est une multitude de plaisirs qu'Emmanuel Pierrat, en fin connaisseur, nous invite à partager. À travers anecdotes, souvenirs et réflexions, il nous offre un texte où tous ceux qui
    aiment lire se reconnaîtront.

  • « De retour d'un week-end, les yeux ouverts depuis 5h00, impossible de me rendormir.
    Je suis épuisée, je me sens mal, j'ai mal au ventre, je suis angoissée. Je n'ai pas envie de me lever. Mais je pars. Tôt. J'aurai du temps pour lire les mails et être tranquille. Je pense à tout ce qu'il y a à faire. Je suis seule. Les larmes me montent aux yeux.
    Mais qu'est-ce qui m'arrive ?

    Tu n'aurais pas dû partir ce week-end, voilà, il va falloir que tu trouves de l'énergie maintenant

    Oui... mais où ?
    J'ai une place assise, c'est reparti pour le trajet Colombes-Paris. 12 minutes.
    Je ne me sens pas bien. Les larmes coulent, j`essaie d`éviter qu`on le remarque. Je suis paniquée.

    Je ne veux pas y aller

    Il y a tant à faire, et je dois assurer, merde.

    Je n'y arriverai jamais

    Je fonds en larmes. Je ne comprends plus rien. »


    L'histoire d'Aude Selly est exemplaire. Dramatiquement exemplaire. Passionnée, engagée, ambitieuse, dévouée, Aude s'est totalement consacrée à son activité professionnelle : la gestion des ressources humaines dans une société d'envergure internationale. A l'aube de ses 30 ans, elle y laissera sa santé, brisée par un burn out dévastateur qui l'amène à une tentative de suicide. Aujourd'hui en convalescence, elle se consacre à alerter les entreprises et les salariés sur les risques immédiats et à long terme de « l'épuisement professionnel »


  • Plutôt cool la vie après la prépa !
    "Deux semaines plus tard, je reçois une lettre d'une autre super école. J'explose l'enveloppe... Allez, allez, merdeu... putain d'enveloppe !! Oh putain ! J'en crois pas mes yeux. J'ai réussi. Oh putain !! Putain de putain !! J'ai réussi ce putain de concours. Putain, l'aventure commence !"
    ... Et quelle aventure ! En trois ans d'Ecole de Commerce, Gildas Vivier va aller d'expériences curieuses en découvertes surprenantes.
    Admissions / Concours / Classement / Cours / TD / Groupes de travail / Profs / Direction / Campagne d'élection / Chorés / BDE / Soirées open bar / Sexe / Sport / Assoces / Voyages / Stages / Jobs / Crise / Illusions / Esprit maison... tout y passe pour le plus grand plaisir du lecteur !
    Un récit qui vaut toutes les enquêtes. A la fois véridique, corrosif et drôle, il s'adresse à tous ceux qui, de près ou de loin, s'intéressent à ce que l'on fait vraiment en Ecole de Commerce !
    Parents, lycéens, étudiants, anciens : découvrez ou souvenez-vous !

  • Journal d'un coach

    Laure Dufresne

    • Maxima
    • 28 November 2013



    Ce livre est un témoignage à plusieurs voix - la relation de coaching racontée in vivo, à partir du jeu des histoires parallèles (celle du coaché, celle du coach). Formée au coaching après vingt-cinq ans de journalisme, Laure Dufresne rend hommage à ces hommes et ces femmes qu'elle a accompagnés - et qui l'ont accompagnée - durant les premières années de sa pratique du coaching de vie.


    Partant du constat que l'outil le plus "performant" du coach est son enfant blessé, elle s'attache à faire partager des bribes d'histoires de vie à travers le récit de cette thérapie pour bien-portants qu'est le coaching. En y mêlant son vécu personnel, de manière à rendre intelligible et sensible la relation intuitu personae, sans que le coach se hisse dans la position de « celui qui sait ». Elle tient à faire apparaître ici ses erreurs et ses apprentissages, il ne s'agit pas pour elle de démontrer la virtuosité d'un quelconque art du coaching mais de « donner à voir et à entendre » - de l'intérieur - le processus à l'oeuvre. Et de diffuser de l'empathie.

    Si t ous les professionnels de l'accompagnement peuvent se reconnaître dans ce récit et s'identifier au coach dans son cheminement avec le coaché, ce livre s'adresse aussi plus largement à tous ceux qui ont seulement entendu parler du coaching.


  • Vous regrettez de ne pas avoir fait un MBA ? Vous envisagez de vous endetter pour obtenir ce diplôme ?
    Lisez ce livre pour tout savoir sur les Masters en Business Administration
    Il va vous révéler la face cachée du fonctionnement des écoles de commerce et vous aidera à mieux comprendre le monde des Masters en Business.
    Vous y découvrirez les pires erreurs que les jeunes professionnels font en investissant dans leur formation.
    Vous décoderez les techniques de marketing utilisées par les écoles de commerce pour vous convaincre de payer des frais de scolarité parfois exorbitants.
    Vous connaîtrez la véritable valeur d'un diplôme de MBA sur le marché du travail et dans le monde professionnel d'aujourd'hui.

    Mais aussi, et peut-être surtout, vous découvrirez comment atteindre vos objectifs professionnels, personnels et financiers de la façon la plus efficace et la plus rentable.

empty