Sciences & Techniques

  • Jusqu'à aujourd'hui, le seul traitement proposé pour guérir de l'alcoolisme était l'abstinence : après une cure de sevrage et des soins post-cures, parfois avec l'aide de groupes de parole et d'associations telles que les « Alcooliques anonymes », les patients ne pouvaient échapper à l'alcoolisme qu'en cessant totalement de boire.
    L'échec de ces traitements est effroyable : environ 90% de rechute, après une seule année d'abstinence.

empty