Langue française

  • L'histoire commence sur une plage, quand Anne-Dauphine remarque que sa petite fille marche d'un pas un peu hésitant, son pied pointant vers l'extérieur. Après une série d'examens, les médecins découvrent que Thaïs est atteinte d'une maladie génétique orpheline. Elle vient de fêter ses deux ans et il ne lui reste plus que quelques mois à vivre. Alors l'auteur fait une promesse à sa fille : « Tu vas avoir une belle vie. Pas une vie comme les autres petites filles, mais une vie dont tu pourras être fière. Et où tu ne manqueras jamais d'amour. » Ce livre raconte l'histoire de cette promesse et la beauté de cet amour. Tout ce qu'un couple, une famille, des amis, une nounou sont capables de mobiliser et de donner. Il faut ajouter de la vie aux jours, lorsqu'on ne peut plus ajouter de jours à la vie.

  • Anne-Dauphine Julliand aime à penser qu'il est possible de gravir des montagnes en talons hauts. Elle a le talent de croquer les émotions de tous les jours. Elle nous raconte sa vie de famille pas tout à fait comme les autres : l'homme de sa vie, Loïc, ses fils Gaspard et Arthur, mais aussi Azylis, son autre princesse, malade elle aussi.

    C'est une leçon de bonheur et une merveilleuse histoire d'amour, qui se lit d'un souffle, le coeur au bord des larmes.

    Anne-Dauphine Julliand est journaliste et vit à Paris. Elle a connu un remarquable succès critique et public pour son livre Deux petits pas sur le sable mouillé (les arènes, 2011), lu par près de 200 000 lecteurs !

  • Elle n'a pas un sou et s'engage inlassablement dans les milieux associatifs. Un témoignage optimiste qui nous parle de la France de la solidarité.

  • Angèle Lieby raconte ici son expérience hors du commun, celle d'une femme enfermée dans son propre corps qui entendait tout, ressentait tout, sans pouvoir réagir.

    Une incroyable leçon de vie, d'amour et de courage.

  • Jusqu'à aujourd'hui, le seul traitement proposé pour guérir de l'alcoolisme était l'abstinence : après une cure de sevrage et des soins post-cures, parfois avec l'aide de groupes de parole et d'associations telles que les « Alcooliques anonymes », les patients ne pouvaient échapper à l'alcoolisme qu'en cessant totalement de boire.
    L'échec de ces traitements est effroyable : environ 90% de rechute, après une seule année d'abstinence.

  • "Employée dans un cabinet de conseil en ressources humaines, je les reçois, eux qui ont beaucoup donné à leur entreprise et qui sont débarqués, parfois après de longues années.
    Incompréhension, perte de l'estime de soi, angoisse du lendemain bouchent leur horizon - même pour ces cadres issus de grandes écoles et au carnet d'adresses fourni.
    Ils m'ont beaucoup appris sur la capacité des êtres humains à rebondir, à se réinventer un avenir et un projet de vie. Cela m'a servi quand le cabinet qui m'employait a été racheté et que j'ai été victime à mon tour du même processus..." Carine Hahn.

    Auteure, psychanalyste et coach. Elle accompagne les personnes dans leur transition de vie et le changement.

  • « Quand Naoki explique Pourquoi je saute ? c'est à se demander pourquoi le reste du monde, lui, ne saute pas du même élan du coeur » - Josef Schovanec Pour la première fois, un enfant atteint d'autisme sévère nous raconte l'autisme de l'intérieur. Il répond aux questions que les parents se posent :
    Pourquoi fuis-tu le contact visuel ?
    Est-il vrai que tu détestes qu'on te touche ?
    Pourquoi répètes-tu la même question sans arrêt ?
    Pourquoi sautes-tu en tapant des mains ?, etc.
    David Mitchell, l'un des meilleurs écrivains anglais de sa génération et père d'un enfant autiste, a découvert ce texte qui fut pour lui une révélation, une sorte de Scaphandre et le Papillon de l'autisme : « J'ai eu l'impression, pour la première fois, que notre fils nous racontait ce qui se passait dans sa tête. » Il a décidé de le traduire du japonais avec sa femme KA Yoshida : « Ce livre est bien plus qu'une somme d'informations, il apporte la preuve qu'il y a, emprisonné à l'intérieur du corps autistique, apparemment impuissant, un esprit aussi curieux, subtil et complexe que le vôtre, le mien, celui de n'importe qui. » Naoki a appris à communiquer grâce à une grille alphabétique. Il a écrit ce livre à 13 ans et l'a d'abord publié via Internet. Il a aujourd'hui 22 ans et communique toujours grâce à son clavier. Il vit à Kimitsu et tient un blog.
    Traduit de l'anglais par Daniel Roche

empty