Littérature traduite

  • Hitler

    Peter Longerich

    En dépit de sa cruauté, voire de sa folie, Adolf Hitler n'était qu'un homme, avec toutes ses faiblesses et ses lâchetés, et c'est bien ce qu'il y a de plus terrifiant dans ce constat sans merci.
    Qui est l'homme derrière le Führer ?
    Chaque génération dresse un nouveau portrait d'Hitler et pose, chaque fois, l'inéluctable question de la responsabilité du peuple allemand dans la mise en place du régime nazi. Cette nouvelle biographie ne se contente pas de répéter ce qui a déjà été dit sur l'accession au pouvoir du Führer. Car, comme l'affirme Peter Longerich, " contrairement à une vision largement répandue, les recherches sur le national-socialisme ne sont pas closes, et elles sont loin de l'être ".
    /> Dans cette somme richement documentée, loin de vouloir rejeter la faute sur un système plutôt que sur un individu, Longerich revient sur l'incroyable et, selon lui, la résistible ascension de celui qu'il dépeint comme ayant été à l'origine un " moins que rien " affligé d'un profond " sous-développement émotionnel ". S'il ne nie pas le machiavélisme naturel du personnage, il dissipe toute illusion quant à ses prétendues qualités de stratège politique, et montre comment son arrivée au pouvoir, sa prise de contrôle de l'armée et jusqu'à ses décisions les plus terribles ont autant été le fruit du hasard, de l'improvisation et de son tempérament velléitaire que de calculs tactiques.

  • La musique comme maître à penser
    Dans ce livre passionnant, Levitin tente de comprendre le pouvoir et les répercussions de la musique sur l'activité cérébrale : comment le cerveau perçoit-il la musique ? Qu'est-ce que la musique, en retour, peut nous apprendre du cerveau ? Comme déclencheur d'émotions - lesquelles sont des marqueurs neuronaux-, la musique nous éclaire, par exemple, sur le fonctionnement de la mémoire.
    Cet essai pédagogique et plein d'humour aborde des thèmes aussi divers que la classification de la musique par genres, l'oreille absolue ou la mémoire instinctive que l'on peut avoir d'un morceau. De Bach à Ella Fitzgerald, des Beatles, à U2, Levitin révèle le rôle de la musique dans l'évolution de l'humanité.

  • " Le protocole de la conférence de Wannsee est aujourd'hui considéré comme le symbole même de l'organisation calculée, froide et bureaucratique du génocide des Juifs d'Europe. "
    Le 20 janvier 1942, la conférence de Wannsee réunit quinze dignitaires du IIIe Reich autour de la " question juive ". Si toute la lumière n'a pu être faite autour de la tenue de cette rencontre, elle est considérée comme le point de bascule du régime nazi vers sa politique génocidaire. Selon Peter Longerich, deux visions s'y sont confrontées quant au sort des Juifs, celles de Himmler et de Heydrich.
    Révélant les tensions au sein de la direction de la SS et clarifiant les approximations qui entourent la rédaction du protocole de la conférence, l'historien s'attelle à en démonter le mythe et construit une lecture étayée des coulisses de ce moment charnière de la Seconde Guerre mondiale.

  • Ce document passionnant nous fait découvrir ces héroïnes qui ont combattues les nazis et ont affronté l'horreur de la Seconde guerre mondiale. À la fois essai méticuleusement documenté et récit romanesque, Les Femmes tireurs d'élite de l'Armée rouge permet de redonner la parole à ces oubliées de l'histoire.
    À partir de 1942, l'Armée rouge décide de faire appel à de plus en plus de femmes pour compenser ses pertes catastrophiques. Si certaines sont volontaires, la plupart sont en réalité mobilisée d'office. Majoritairement très jeunes, elles se retrouvent auxiliaires dans les états-majors, infirmières, assistantes mitrailleuses et, pour beaucoup, tireuses d'élite. Soumises à un entrainement brutal et intensif d'à peine quelques mois, elles sont ensuite envoyées directement sur le front. Grâce à des archives inédites ainsi que de nombreux entretiens, Liouba Vinogradova retrace leur histoire et nous entraîne à leur côté dans leurs vies quotidiennes au sein des unités, à côtoyer la mort, confrontées non seulement à la violence de la guerre mais également aux discriminations liées à leur sexe.

  • Elles ont tout sacrifié pour la patrie.
    Moscou, le 16 octobre 1941. Dans un monde en guerre, un train chargé de nouvelles recrues s'apprête à partir pour le front. Pourtant les 586ème, 587ème et 588ème régiments se distinguent du reste des contingents. Et pour cause ! L'Union Soviétique vient de créer la première unité de combattantes, placée sous l'autorité d'un commandant de la NKVD (Commissariat du peuple aux Affaires intérieures).
    Puisant dans les récits passionnants des pilotes de chasse survivantes de la Seconde Guerre mondiale, Lyuba Vinogradova révèle leur histoire oubliée. Ce document poignant raconte ces parcours de vie extraordinaires qui les ont conduites des bals mondains aux tombes anonymes, des victoires joyeuses à l'indicible horreur de la Bataille de Stalingrad.
    Affrontant les as de la Luftwaffe, mais aussi les préjugés condescendants de leurs hiérarchies, les mémoires de Lylia Litvyak, Katya Budanova et de leurs soeurs d'armes sont ravivées grâce aux témoignages et souvenirs de ceux qui les ont connues, les ont vues vivre, aimer, se battre et mourir.

  • Fascinante plongée dans les mystères de notre matière grise, L'Esprit organisé décortique le fonctionnement structurel de l'intellect et livre les secrets pour utiliser de façon optimale cet incroyable organe qu'est le cerveau. Dans une ère où nous sommes noyés sous les informations, Daniel Levitin nous offre les clefs pour recouvrer le sens de l'ordre et apprendre à réorganiser notre esprit.
    " Il y a environ cinq mille ans, quand les premiers humains ont imaginé une façon de consigner les faits par écrit, ils augmentèrent ainsi leurs capacités intellectuelles. Ils étendirent les limites naturelles de la mémoire humaine en conservant une partie de leurs souvenirs sur des tablettes d'argile, des murs de cavernes et, plus tard, des papyrus et du parchemin. Nous avons ensuite développé d'autres systèmes - calendriers, classeurs, ordinateurs et Smartphones - pour nous aider à organiser et à ranger les informations que nous avions préalablement écrites. "

  • Vestiges d'une séparation Nouv.

    Un inventaire pour mémorial
    Un bracelet en forme de paon, un simple couteau, un livre de poèmes, des perles offertes à une jeune musulmane par un maharaja... Autant de souvenirs, de fragments de destins d'un monde sur le point d'être englouti avec ses derniers témoins vivants. Car soixante-dix après la partition de l'Inde et du Pakistan quelles traces subsistent de l'ancien pays unifié ?
    Pour ressusciter cette culture, Aanchal Malhotra s'attache aux objets qui ont accompagné ce peuple (ses arrière-grands-parents, notamment) pendant l'exode, et qui, désormais, sont chargés de symboles. A travers ces legs se raconte l'histoire des différentes communautés hindou, musulmane et sikh qui composent le pays.
    Grâce à une succession de courts chapitres consacrés à chacun de ces objets, Aanchal Malhotra tend à restituer la mémoire d'un pays disparu.

  • Après le succès du documentaire The Gatekeepers, Dror Moreh publie Les Sentinelles

    On a gagné toutes les batailles, mais on a perdu la guerre.
    Six anciens chefs du Shin Beth, service de sécurité intérieure israélien, racontent près de trente ans de lutte antiterroriste et de gestion désastreuse de la question palestinienne. Des aveux précis, circonstanciés, sans aucun tabou et d'une sidérante acuité, pour comprendre comment, depuis la Guerre des six jours en 1967, - dont la victoire vaut à l'État hébreu d'occuper Gaza et la Cisjordanie - les responsables politiques ne sont jamais parvenus à construire efficacement un climat de paix. Une succession d'erreurs - bavures, méthodes fallacieuses de renseignements et de recrutement d'indicateurs amplifiant la haine de l'occupé - qui aboutit à un sentiment de désespoir et d'impasse que Dror Moreh veut combattre.
    Nourri par de formidables archives, ce réquisitoire exceptionnel, d'abord sorti en salles en 2012 pendant la campagne des législatives, a eu l'impact d'une bombe en Israël. Le réalisateur Dror Moreh, aujourd'hui essayiste, croit fermement au pouvoir des images et des mots, et c'est peut-être là l'un des secrets de réussite de son audacieuse entreprise. Un manifeste passionnant de bout en bout, doublé du portrait de six hommes, héros de l'ombre, qui ont choisi de témoigner et de partager leurs doutes, en dépit de leur voeu de silence.

empty