Vie quotidienne & Bien-être

  • Freud rejoindrait-il Erasme quand il dit que la cure analytique vise à « retrouver l'amour refoulé » et à permettre à « la voix de l'intellect d'être entendue après des rebuffades répétées et innombrables » ? A la lumière de sa clinique, il reconnaît l'antériorité de la haine sur l'amour, mais aussi l'effort que nous avons à faire pour témoigner que l'altérité est notre destin ! Il s'agit bien de vivre avec autrui... ou de le tuer ! Les « lunettes de Freud » sont remarquables pour faire lecture de notre déculturation actuelle, pour retrouver les bases d'une éthique respectueuse du fait humain, face à la faiblesse de la logique marchande, et pour prendre conscience du narcissisme infini qui nous détourne de la préoccupation d'autrui. Charlotte Herfray, psychanalyste, a été enseignante et chercheuse à l'Université Louis Pasteur de Strasbourg.

empty