Entreprise, économie & droit

  • Sous l´effet des mouvements d´internationalisation et de constitutionnalisation, les droits de l´homme imposent progressivement de nouvelles limites au système pénal. Sous prétexte de punir le crime, l´État ne peut pas tout faire et les lois n´ont pas tous les droits. En contrepartie, les droits de l´homme renforcent la légitimité du droit de punir. Dans cette perspective, le présent essai apporte les éclairages nécessaires sur les considérations objectives et sur les raisons contextuelles qui commandent la transformation inéluctable du système pénal marocain. Il constitue une contribution riche et profonde aux débats en cours, au Maroc et ailleurs, sur les problèmes contemporains de politique criminelle et sur les défis que la réforme pénale doit relever.

  • Après avoir été l'espace de l'exception autoritaire, le monde arabe est devenu, au premier semestre de 2011, celui des « révolutions ». Au leitmotiv de l'incapacité congénitale des pays arabes d'accéder à la démocratie a succédé le discours sur les « printemps arabes » et l'effet de domino supposé de la « révolution tunisienne » qui, ...

empty