Belfond

  • Les meilleures nouvelles de Françoise Bourdin enfin réunies ! Dans
    Hors saison, la nouvelle qui a donné son titre à ce recueil, deux histoires se croisent. Celle de Sabine - dont le couple bat de l'aile et qui part pour Honfleur faire le point - et celle de Jag, qui connaît bien la maison dans laquelle elle a trouvé refuge. C'est là que vivait Laetitia, l'amour qu'il n'a jamais pu oublier. L'une craint de passer à côté du bonheur, l'autre a peut-être laissé le sien lui échapper...
    Avec ce recueil, Françoise Bourdin nous prouve qu'elle excelle dans l'art de la nouvelle. Avec humour ou mélancolie, elle parvient à capturer en quelques pages l'essence de ses personnages. Dix textes intenses, dont un inédit, où elle explore des thématiques chères à son coeur - relations parents-enfants, abandon, amour des chevaux - et où elle démontre une fois encore son immense talent de conteuse.

  • Axelle Montgomery a 27 ans et tout semble lui réussir. Digne héritière d'une dynastie d'éleveurs et d'entraîneurs, elle dirige l'écurie familiale depuis que Ben Montgomery, son grand-père, lui en a confié les rênes. Avec le soutien éternel de Ben, dont la réputation n'est plus à faire, la jeune femme multiplie les triomphes. Mais l'assurance et le caractère bien trempé d'Axelle ne sont pas au goût de tous. Elle devra contrer les intrigues des envieux, comme celles de son propre frère, un ancien jockey, et prouver qu'une femme peut s'en sortir face à la rudesse d'un tel milieu. Alors quand l'amour vient s'en mêler... Axelle a fort à faire ! Qui choisira-t-elle ? Antonin, un jockey-vedette qui l'attire mais dont elle se défend de tomber amoureuse, ou Xavier, un séduisant informaticien, fils d'un propriétaire de chevaux, mais dont l'univers est fort éloigné du monde des courses ? Le parfum des écuries, les envolées de sable, l'amour, le danger... un vrai régal !

  • À Fonteyne, leur magnifique propriété familiale, les Laverzac se réunissent deux fois l''an autour d'Aurélien, le patriarche qui règne en maître incontesté. Mais, cet été-là, sous l'apparaente euphorie des retrouvailles, couvent des orages bien plus dévastateurs que ceux qui s'abattent sur les vignes... L'avenir de Fonteyne est en jeu et Aurélien, qui y a consacré sa vie, veut envers set contre tout préserver l'intégrité de son domaine en assurant sa succession. Seul Juillet, le plus jeune des quatre fils, adopté trente ans plus tôt, semble à la hauteur de ses espérances. Séducteur-né, excellent gérant et amoureux de la terre, Juillet possède toutes les qualités pour diriger à lui seul l'imposant domaine. Mais pourquoi serait-ce le "bâtard" qui hériterait de cette fortune colossale ? Les rumeurs vont bon train dans le vignoble bordelais. Et Alexandre, le seul fils à être resté à Cognac, ne peut tolérer cet affront.
    Inexorablement, les passions vont se déchaîner, nourries par les rivalités entre les frères, les jalousies des femmes, les exigences de la terre et la subtile hiérarchie de cette société provinciale où seuls comptent les vendanges et le prochain millésime.
    Au milieu des tempêtes et des drames, ce sera au seul Juillet d'affronter les fantômes du passé, et de aire la lumière sur sa propre histoire d'enfant trouvé.
    En réunissant les deux titres, Les Vendanges de Juillet et Juillet en hiver, Françoise Bourdin explore, grâce à une intrigue foisonnante implantée au coeur des vignes du Sud-Ouest, les déchirures familiales qui menacent l'avenir du domaine.

  • Pour se consacrer à son époux, Mathieu, un grand patron en cardiologie, et à ses deux enfants, Valérie a renoncé à une prometteuse carrière de médecin. A Rouen, elle mène l'existence dorée d'une femme de notable, jusqu'au jour où elle découvre qu'elle est une femme trompée.
    Bravant la fureur de son mari, elle quitte le domicile conjugal avec ses enfants et entame une procédure de divorce. Mais, à trente-sept ans, retrouver une indépendance matérielle et reconstruire une vie affective tout en préservant ses enfants est un parcours douloureux et semé d'embûches. S'imposer à nouveau dans le milieu médical en reprenant ses études devient alors pour Valérie un véritable défi. D'autant que Mathieu, qui ne supporte pas d'avoir été éconduit, va tout faire pour reconquérir sa femme et l'empêcher de réintégrer l'hôpital.
    Malgré l'aide orécieuse de Ludovic, un brillant et séduisant avocat, Valérie obtiendra-t-elle enfin le droit de regagner sa liberté?

  • Passionnante saga d'une famille de grand bourgeois parisiens malmenée par les soubresauts de l'Histoire et déchirée par les rivalités et la soif de vengeance, Le Secret de Clara est aussi l'inoubliable portrait d'une femme hors du commun. Une nuit de 1945, à Vallongue, la propriété provençale des Morvan, un coup de feu arrache Clara Morvan du sommeil.
    Pour elle, la mort d'Édouard, son fils aîné, est plus un choc qu'une surprise. Mais, de ses soupçons, personne ne saura rien. Parce qu'il est des secrets qu'il vaut mieux enfouir avec les morts pour préserver les vivants. Ses cinq petits-enfants bien sûr, mais aussi son second fils, Charles, dévasté par la disparition à Ravensbrück de Judith, son épouse adorée, et de leur fille de six ans. La devise de Clara, c'est "La famille avant tout."
    Tandis que Charles se mure dans une douleur que rien ne peut apaiser, Clara, en femme de tête et de coeur, réorganise la vie du clan. Entre l'hôtel particulier parisien et la proprité familiale en Provence, les cinq cousins grandissent, unis comme les doigts de la main. Et quand de nouveaux scandales viendront secouer la jeune génération, Clara, prête à tout pour sauver le bonheur des siens, rejettera sans hésiter le carcan des conventions. Cependant, loin de soupçonner dans quelle insoutenable vérité s'enracine son lourd secret, elle ne pourra prévenir le drame qu'elle redoutait tant...

  • La vie d'Alban Espérandieu bascule le jour où un problème de santé l'oblige à abandonner sa carrière de pilote. Le séduisant commandant de bord décide alors de quitter Paris et de s'installer à Trouville, dans la maison où il a passé toute son enfance. Il y retrouve Jo, sa grand-mère adorée, qui l'a élevé avec ses deux frères après la mort tragique de leurs parents. Mais la vieille femme ne voit pas d'un bon oeil l'arrivée de son petit-fils, bientôt rejoint par Valentine, la femme qu'il aime, qui renonce à sa carrière de traductrice pour venir vivre avec lui.Tandis qu'il s'interroge sur sa reconversion professionnelle, le pilote découvre par hasard des événements étranges qui se sont déroulés dans la villa trente ans plus tôt. Entouré de ses frères, de ses belles-soeurs et de Jo, qui en sait visiblement plus qu'elle ne dit, Alban essaye d'y voir plus clair dans son passé.En livrant un à un ses secrets, la maison va-t-elle l'empêcher de se reconstruire ?

  • Peu après leur mariage, Richard et Jeanne achètent le château du Balbuzard, à quelques kilomètres de Tours. Idéalement situé à la lisière de la forêt d'Amboise, ce petit bijou de la Renaissance dispose d'un environnement exceptionnel avec son parc de trois hectares bordé par un étang. À la tête d'un modeste capital mais ne manquant pas d'idées et de courage, le couple décide de se lancer dans l'aventure hôtelière. Visionnaire avant l'heure, Richard se tourne vers l'écologie et, outre la restauration du château, fait construire dans le parc de petits pavillons conçus avec des matériaux innovants et respectueux de l'environnement. Quinze ans plus tard, l'hôtel est devenu un lieu de villégiature incontournable dans la région ; Richard et Jeanne dirigent leur entreprise avec le même enthousiasme qu'au début de leur union et sont les heureux parents d'une petite fille de dix ans. Pourtant, la vie de Richard bascule le jour où, par hasard, il rencontre Isabelle, un amour de jeunesse qu'il n'a jamais réussi à oublier. Très vite, il quitte sa femme et sa fille, loue un appartement à Tours le temps de régler ses affaires et de pouvoir s'installer définitivement avec Isabelle. Mais suffit-il de souffler sur les braises pour rallumer les feux du passé et modifier le cours de son destin ?



  • Ils sont nombreux, les marins de Saint-Malo qui détestent Joël Carriban ! Ce blanc-bec qui prétend remettre à flot l'entreprise familiale, alors que sa ruineuse passion de la voile a bien failli la couler huit ans plus tôt. Mais Joël est un vrai Carriban, un Breton gagneur, entêté et fier. En souvenir de son père, il a parié qu'il ferait vivre l'armement contre vents et marées. Il est revenu pour ça. Et pour la mer. Malgré sa femme, qui le quitte en emmenant leur fille unique. Malgré ce marin flanqué d'un grand chien noir, qui le suit comme une ombre, et les sortilèges qui s'abattent sur son étonnante demeure de Dinard. Malgré ce chalutier, en perdition au large de l'Écosse, qu'il faut aller sauver. Et malgré la jeune fille dont il tombe éperdument amoureux. La seule dans Saint-Malo sur laquelle il n'aurait jamais dû lever les yeux.

  • Après un divorce catastrophique, quelle idée merveilleuse de venir chercher du réconfort à Kerloc'h ! Pourtant, lorsque Loïc rentre au pays, ce ne sont pas les veillées chaleureuses autour du feu avec ses frères et sa soeur qui l'attendent, mais plutôt les travaux forcés... Lui qui n'a jamais caché son désintérêt pour la ferme familiale doit maintenant obéir aux lois imposées par Arthus le Marrec, chef de famille autotritaire et têtu. Mais, quoi qu'il fasse ou dise, Loïc lit sans les yeux de son père le dégoût qu'il lui inspire. Sans le savoir, il récolte les fruits amers d'un passé douloureux... L'espoir renaît lorsqu'il rencontre Sabine, une ravissante jeune femme flic.
    Hélas ! La belle a ses problèmes et demeure inaccéssible à cet homme qui lui fait maladroitement la cour... Dès lors, à Kerloc'h, les tensions s'accumulent et les disputes éclatent. Loïc parviendra-t-il à lever le mystère qui entoure cette rancoeur si mal dissimulée et saura-t-il donner à sa vie un nouveau départ?
    Dans cette nouvelle saga palpitante qui prend sa source au coeur de l'univers breton, Françoise Bourdin évoque avec justesse la complexité des liens familiaux.

  • Voilà sept ans que Lucrèce a quitté Bordeaux pour la capitale. A trente-deux ans, la jeune femme a gagné ses paris : elle a réussi à s'imposer dans un milieu encore très masculin et est devenue une journaliste unanimement reconnue. Elle signe des articles choc et soulève des polémiques. Surtout, elle a conservé la liberté à laquelle elle tient tant. Toujours aussi brillante et passionnée, Lucrèce fait tourner les têtes, y compris celle de Claude-Eric Valère, le grand patron de presse. Mais Lucrèce n'est pas femme à se laisser dompter. Tout en multipliant les aventures, elle poursuit sa liaison avec le célèbre chirurgien Fabian Cartier. Un jour, sa route croise à nouveau celle de Nicolas... le seul homme qu'elle ait vraiment aimé, et qu'elle a fui. Lucrèce a toujours privilégié son indépendance. Pourtant, quand elle reçoit des lettres de menaces, subit le harcèlement de Valère et découvre qu'elle est enceinte, elle commence à douter de son choix de vie...
    Suite des Années passion, Le Choix d'une femme libre nous entraîne au coeur d'un Paris des années 1990 empreint de réalisme et de romanesque. Françoise Bourdin offre la peinture exaltante d'une femme contemporaine et de toute une époque.

  • Épuisée par son divorce et lasse de sa vie de médecin à Paris, Pascale Fontanel décide de retourner à Peyrolles, dans le Sud-Ouest, où elle a passé son enfance. Son père, qui s'apprêtait à revendre la propriété familiale, s'oppose violemment à cette décision. La mort brutale de sa première femme dans un incendie et la dépression de la mère de Pascale expliqueraient-elles cette réaction aussi vive qu'inattendue ?
    Obstinée, la jeune femme s'installe pourtant dans la vieille maison avec la ferme intention d'y reconstruire sa vie. Mais, très vite, des événements viennent troubler les tendres et joyeux souvenirs. Le jardinier, un homme au comportement étrange, refuse coûte que coûte de quitter la propriété. Les voisins, eux, évoquent des histoires bien troublantes liées aux Fontanel. Sans parler de ce livret de famille au contenu explosif que Pascale va retrouver dans le grenier...
    Qu'a-t-il pu se passer à Peyrolles ? Quels autres mystères renferme la maison paternelle ? Pascale, volontaire et entêtée, ne cédera pas avant de connaître toute la vérité...Françoise Bourdin est romancière et scénariste pour la télévision. Depuis le succès des Vendanges de Juillet jusqu'à celui d' Une passion fauve et Berill ou la Passion en héritage, en passant par La Camarguaise et Un été de canicule, ses romans, tous publiés chez Belfond, séduisent toujours davantage de lecteurs.

  • Depuis la mort de Martial Battandier, son premier époux, Léa dirige l'exploitation forestière qu'il lui a léguée, en plein coeur du Jura. Seule pour gérer le domaine, n'ayant ni l'autorité ni l'expérience de son défunt mari, elle n'est pas vraiment la bienvenue dans l'univers masculin des bûcherons et des débardeurs. Déterminée et courageuse, elle fait appel à Raphaël, un ingénieur des Eaux et Forêts qui va l'aider à surmonter les difficultés et lui apprendre le métier de forestier. Mais Léa doit aussi se battre pour sauver sa famille. Tristan, son second mari, est hanté par l'image omniprésente de Martial et se sent écarté du cercle familial. Il délaisse sa propre entreprise, sombrant chaque jour un peu plus dans l'alcoolisme. Lasse d'avoir à supporter ses faiblesses, Léa finit par se détacher de Tristan... Mais quand son proche entourage lui suggère de le quitter, elle hésite à prendre une décision qui pourrait mettre en péril son exploitation. Seule dans la tourmente, parviendra-t-elle à se libérer des démons du passé et à s'affranchir des conventions ?

  • Louise, belle comédienne d'une trentaine d'années, se retrouve seule avec son fils de dix ans, Florent, après le départ de son mari. À la veille de Noël, Florent est décidé à rendre le sourire à sa mère. Déçu qu'aucune décoration ne vienne égayer le joli mas provençal où ils vivent tous les deux, il part avec sa luge et une hache chercher un sapin dans la forêt. Mais cette année-là, au coeur des Alpilles, l'hiver est rigoureux. Surpris par le brouillard et une tempête de neige, blessé et engourdi par le froid, le jeune garçon voit ses bonnes intentions dangereusement compromises. Heureusement, Grégoire, un voisin solitaire et taciturne, le retrouve juste à temps... Un décor féerique pour une inoubliable veillée de Noël.

  • Budapest, 1920. La Hongrie sombre dans la misère. Vilmos Károly vient d'abattre sa dernière lionne. Ruiné, il doit se résoudre à vendre son cirque. Mais chez les Károly on a la piste dans le sang, et face à l'adversité le spectacle doit continuer. Toujours plus impressionnant, toujours plus envoûtant, grâce à Berill, la fille de Vilmos.
    C'est à Madrid, où les Károly ont enfin trouvé un engagement après des mois d'errance, que le public découvre un numéro d'une rare splendeur : dans la cage, au milieu des tigres, Berill danse, au rythme des claquements du fouet. Sur les gradins, un homme est fasciné. Il s'appelle Tomas Blaque-Belair, il est irlandais, fils d'un grand banquier de Dublin, et il vient de tomber éperdument amoureux. Un jour, cette femme sera son épouse.
    Une alliance entre l'héritier d'une prestigieuse dynastie et une artiste de cirque, tzigane de surcroît ? Impensable ! Pourtant, un terrible accident va sceller leur destin...
    Amour, voyages, trahisons... Une superbe saga familiale qui nous entraîne au coeur d'une Europe en plein bouleversement, des faubourgs de Budapest à Madrid et Dublin, en passant par les quartiers chic du Paris de l'Occupation. Mais Une passion fauve est avant tout le portrait d'une femme au destin flamboyant.



  • Comme chaque été, Alfonse Destrooper part en villégiature à la mer du Nord. Josette, sa femme, est bien décidée à se la couler douce, entre farniente à la plage et shopping dans la station balnéaire. Les enfants, Steven et Lourdes, emportent leur caméra pour immortaliser ces vacances tant attendues. Quant à la mémé, véritable Calamity Jane, elle les accompagne dans sa vieille caravane.
    Mais le voyage commence mal ! Un motard pique le sac de Josette à un carrefour et s'enfuit. Furieux, Alfonse s'arrête dans un snack pour s'enfiler une bière pendant que les deux ados, avec leur manie de tout filmer, s'amusent à planquer leur caméra dans les toilettes, histoire de recueillir quelques images truculentes. La famille Destrooper reprend finalement la route. À l'arrière de la voiture, les ados visionnent tranquillement leur vidéo. Quand, soudain, ils découvrent à l'écran le cadavre du motard gisant sur le sol des toilettes du restoroute ! Et, pour couronner le tout, la magnifique pension dans laquelle les Destrooper ont prévu de séjourner est un rade pourri. Les vacances en enfer ne font que commencer... Une comédie décapante, teintée d'humour noir et d'un zeste de poésie, un hymne à la Belgique.

  • C'est la fête des bonshommes de neige à Pandore. Doug décide d'y conduire Laurie, sa belle-fille, mais sa voiture tombe en panne en pleine nuit au " carrefour de la mort ", là où, raconte-t-on, des fantômes d'accidentés font du stop. Il part chercher du secours, laissant la gamine seule. Quand soudain, une silhouette s'approche du véhicule une hache à la main. Pour Laurie, la fête est finie...
    Quelques années plus tard, d'étranges disparitions surviennent à ce même carrefour. Les choses se corsent lorsque des cadavres de fillettes sans yeux sont retrouvés à Pandore, dans des mises en scène macabres inspirées de certaines toiles de Magritte. L'enquête est confiée aux inspecteurs Lynch et Barn ? déjà à l'oeuvre dans Babylone Dream et Tequila frappée ?, flanqués de Nicki la profileuse. Tout irait pour le mieux si Coco, leur pute préférée, n'avait pas débarqué chez Barn avec armes et bagages, accompagnée de sa mémé, fan survoltée de Johnny Cadillac, le sosie belge de Johnny Hallyday. Lynch, lui, continue à vivre peinard avec sa chienne Tequila, qui, non contente de sourire quand elle picole, se met à pisser des hiéroglyphes...
    Une enquête pétillante au pays des petites horreurs, dans un monde hanté par Magritte, à la lisière du surnaturel.
    Nadine Monfils est belge et vit à Montmartre. Elle est l'auteur d'une trentaine de romans et de pièces de théâtre, dont les polars à succès Monsieur Emile et Une petite douceur meurtrière, parus dans la collection "Série noire" de Gallimard. Egalement scénariste, elle a réalisé Madame Edouard, un film dans lequel elle met en scène le célèbre commissaire Léon, héros de sa série policière aujourd'hui étudiée dans les lycées. Elle a publié chez Belfond Babylone Dream, prix Polar 2007 de Cognac, Nickel Blues, prix des Lycéens de Bourgogne 2008, et Téquila frappée en 2009.


  • Attention, Mémé Cornemuse est de retour ! Au programme : des meurtres sanglants, un casse dans une bijouterie, une enquête olé olé, le retour d'un fils pas vraiment progigue, le braquage d'une banque - ou presque... en compagnie de Ginette, de Micheline Martini, et de l'indispensable Jean-Claude Van Damme...

    Mémé Cornemuse, fan d'Annie Cordy et de Jean-Claude Van Damme, est une vieille bique, entre Ma Dalton et Carmen Cru, à la sauce belge. Elle a trouvé un emploi de concierge dans un immeuble foutraque... où son arrivée va déclencher des horreurs rocambolesques.
    Ce soir-là, Ginette, une des locataires, gaga de Lady Di, s'envoie en l'air dans un parking et trompe son mari pour la première fois. L'extase est de courte durée ! De retour chez elle, elle découvre le cocu en kit dans son plumard. Ses mains ont été coupées et son zizi est rangé au frigidaire. Panique à bord ! Ginette va mener son enquête tandis que mémé Cornemuse prépare un casse dans la bijouterie d'à côté, avec un ancien braqueur qu'elle héberge dans la cave. Elle fait les repérages et lui, il creuse... Un événement imprévu - l'arrivée d'une criminelle hébergée au couvent d'en face - va bouleverser leurs plans...
    Nadine Monfils est belge et vit à Montmartre. Elle est l'auteur de plusieurs livres chez Belfond, dont Les Vacances d'un serial killer (2011), et La Petite Fêlée aux allumettes (2012), grands succès de librairie. En 2003, elle a adapté et réalisé au cinéma Madame Édouard, avec Michel Blanc dans le rôle du commissaire Léon.


  • Nake découvre de terrifiants secrets de famille, sans parler des visions affreuses de cadavres de petites filles qui apparaissent à chaque fois qu'elle craque une allumette. Et lorsque des photos des mêmes petites filles sont publiées le lendemain dans le journal de Pandore, l'histoire se corse, surtout lorsque Mémé Cornemuse s'en mêle... Un thriller déjanté, teinté d'humour noir et de poésie.
    Une nuit, dans les rues de Pandore, Nake tombe sur un sale type qui la séquestre. Elle réussit pourtant à s'échapper et se réfugie chez sa grand-mère, une charmante vieille dame qui l'a élevée à la mort de sa mère en la nourrissant de contes de fées pour la protéger des horreurs du monde. Mais la jeune fille la retrouve morte au pied de son lit, une boîte d'allumettes nichée dans le creux de sa main. Nake s'en empare comme un précieux talisman, ayant toujours en mémoire l'histoire de La Petite Fille aux allumettes qui a tant bercé son enfance. Désemparée et seule, elle se met en quête de retrouver son père, disparu à sa naissance. Mais en fouillant dans les affaires de sa grand-mère à la recherche d'indices, Nake déniche de terrifiants secrets de famille. La vieille dame lui a-t-elle menti tout au long de sa vie ou est-elle victime d'un complot ? Que dire aussi de cette vision affreuse qui la bouleverse à chaque fois qu'elle craque une allumette, celle du cadavre d'une fillette déguisée en Blanche Neige ? Mais le pire est à venir lorsque, le lendemain, elle découvre dans le journal la photo de la même petite fille, sauvagement assassinée. L'inspecteur Cooper et son coéquipier Michou, flic le jour, travelo la nuit, vont mener l'enquête avec l'aide inattendue de mémé Cornemuse, l'infernale punaise sans scrupules qui lit dans les lignes de son tricot et voue un culte à Jean-Claude Van Damne...
    À propos des

    Vacances d'un serial killer
    " Ce livre est un régal, jamais vulgaire, toujours drôle, inventif. Nadine Monfils est une surdouée de l'humour noir, la reine de l'incongru. On ne rit pas, on hoquette, on s'étouffe... Jamais vulgaire, toujours drôle, inventif, ce livre vous laisse sans voix, le ventre endolori, la gorge sèche, les yeux remplis de larmes, les nerfs à bout... La fille d'Audiard et de Lautner. "Gérard Collard, Le Magazine de la santé, France 5

    " J'ai emporté Les Vacances d'un serial killer chez moi, je l'ai trouvé très drôle et si astucieux. La famille Destrooper est comme une vraie famille, surtout les ados ! "Patricia Mc Donald
    " Vraiment poilant, coloré, joyeux ! "Jean-Pierre Jeunet

  • Ça se passe en Belgique. Deux ados, Ralph et Tony Boulon, décident de ne pas accompagner leurs parents en vacances. Comme chaque année, ceux-ci vont se reposer dans leur caravane avec la mémé ventriloque et faire le tour des baraques à frites des plages du Nord.
    Après un mois de nouba dans le pavillon familial, les deux frères se réveillent complètement dans le cirage. Ils découvrent la maison sens dessus dessous : la baignoire est remplie de vaisselle, des capotes pendent au lustre et le canari est retrouvé calciné dans le four ! Seul Bubulle, le poisson rouge, est sauvé in extremis, surnageant dans des eaux douteuses. Gros problème : les parents rentrent le lendemain et les frangins ont une touffe de poils dans la main. L'aîné a soudain une idée géniale : kidnapper une nana du coin pour faire le ménage.
    Mais les choses ne se passent pas exactement comme prévu, Ralph et Tony se retrouvant embarqués malgré eux dans une aventure rocambolesque. Humour noir et suspense sont au rendez-vous de ce roman jubilatoire dont on ressort essoufflé et réjoui.


  • Redécouvrez une histoire du commissaire Léon, le flic qui tricote en cachette depuis qu'il a arrêté de fumer, qui confectionne des paletots ringards pour son chien Babelutte, qui a son QG au Colibri, un bistrot de Montmartre, et qui vit chez sa mère Ginette, adepte des concours en tous genres. Du Nadine Monfils dans toute sa splendeur !
    Drôle de flic que le commissaire Léon ! Belge, il vit à Montmartre avec maman, a son QG au bistrot du coin, et depuis qu'il a arrêté de fumer il tricote des paletots ringards pour son chien Babelutte... Mais il mène ses enquêtes tambour battant, entouré de personnages hauts en couleur. Au menu, des aventures loufoques et grinçantes, pimentées d'humour noir. Pas étonnant que Frédéric Dard ait parrainé la série lors de sa première parution...
    Dans
    Madame Édouard
    , Irma, le " travelo ménagère ", revoit enfin sa fille. Bonheur de courte durée puisque, passé la surprise d'apprendre que son père est devenu travesti, la gamine disparaît, au moment même où l'on retrouve des cadavres de jeunes filles derrière des tombes de peintres célèbres... Le commissaire Léon va enquêter, flanqué de son adjoint, une catastrophe ambulante ! Quant à sa secrétaire, elle est trop occupée à se choisir de nouveaux seins... Pas aidé, le gaillard !


  • Redécouvrez chacune des histoires du commissaire Léon, le flic qui tricote en cachette depuis qu'il a arrêté de fumer, confectionne des paletots ringards pour son chien Babelutte, a son QG au Colibri, un bistrot de Montmartre, et vit chez sa mère Ginette, adepte des concours en tous genres. Du Nadine Monfils dans toute sa splendeur !

    Le commissaire Léon pensait passer quelques jours de vacances tranquille à naviguer sur le canal de l'Ourcq. C'était compter sans un premier cadavre, celui d'une jeune femme défigurée, retrouvée dans l'eau. Puis un second, toujours le long du parcours... Il va falloir reprendre du service !

  • Recette du rêve babylonien par Jean-Pierre Jeunet
    Ingrédients : 300 g de caractères excentriques
    un bouquet d'effroi délicieux
    une cuillère de perversité revigorante
    une poignée de tendresse au cou tordu
    20 cl d'essence de surréalisme
    une pincée de poésie déjantée
    un zeste de réminiscence d'enfance
    une once d'érotisme singulier
    Bien peler les cadavres, leur arracher bras et têtes et les faire mijoter dans un jus de terreur. Faire revenir le tout à feu doux, ajouter l'humour, l'amour et l'acide, jusqu'à obtention d'une crème de suspense que vous ferez gratiner au four, non sans avoir versé une larme de nostalgie. Servir chaud. Régal assuré ! Des jeunes mariés sauvagement assassinés, deux enquêteurs sous le choc, une " profiler " aux pouvoirs étranges... Un thriller angoissant et palpitant, un univers étonnant !
    Prix Polar 2007 décerné lors du 12ème " Salon Polar & Co " à Cognac


  • Redécouvrez chacune des histoires du commissaire Léon, le flic qui tricote en cachette depuis qu'il a arrêté de fumer, confectionne des paletots ringards pour son chien Babelutte, a son QG au Colibri, un bistrot de Montmartre, et vit chez sa mère Ginette, adepte des concours en tous genres. Du Nadine Monfils dans toute sa splendeur !

    Redécouvrez chacune des histoires du commissaire Léon, le flic qui tricote en cachette depuis qu'il a arrêté de fumer, confectionne des paletots ringards pour son chien Babelutte, a son QG au Colibri, un bistrot de Montmartre, et vit chez sa mère Ginette, adepte des concours en tous genres. Du Nadine Monfils dans toute sa splendeur !

    Le fantôme de Fellini
    Jeannot, le patron du Colibri, un croustillant bistrot montmartrois, a gagné un voyage en groupe à Rome. Lui et sa belle bande de zouaves vont s'en donner à coeur joie : Rose, ancienne pute, ramènera des scouts tous les soirs, pendant qu'Irma, le travelo ménagère, fantasmera sur un beau gladiateur et que le Pin's, un nain camelot, se fera enfermer dans le musée de cire avec Blanche Neige... Pendant ce temps, le commissaire Léon va trouver des cadavres décapités et tomber amoureux du fantôme de Gelsomina. Rome comme vous ne l'avez jamais vue !

  • À Pandore, les pétales de rose pleuvent sur la ville, les femmes sont jolies, les voisins très serviables et les jardins soignés.
    Ceci n'est pas une banlieue tranquille.
    Car, à Pandore, les putes dansent la rumba avec les flics, les sous-marins naviguent sur terre, on croise des marchands de rêves, un clochard extralucide, une main baladeuse ou un chien alcoolique qui sourit. Dans une atmosphère de cauchemar surréaliste, une série de meurtres sanglants sont perpétrés. L'inspecteur Lynch, son acolyte Barn et aussi Nicki, la profileuse fétichiste, mènent l'enquête. Chacun se bat avec sa solitude et tente de découvrir l'impensable vérité qui se cache derrière cette hécatombe.
    Nadine Monfils fait naître le fantastique du quotidien, distillant suspense, frissons et humour noir.

empty