Valérie

  • Alors que la rupture de 1989 semble avoir congédié pour de bon l'esthétique de l'engagement, force est de constater que la réflexion sur littérature et politique reste bien vivante, toujours en quête d'exemples historiques de rapports moins instrumentaux entre ces deux pratiques. La convergence entre les avant-gardes du premier XXe siècle et l'anarchisme politique n'a cessé, de ce point de vue, de susciter l'intérêt. Jürgen Habermas a par exemple noté le parallélisme entre l'anarchisme comme mouvement de table rase politique et le programme esthétique des avant-gardes, cherchant à placer l'oeuvre hors de toute continuité historique. Les contributions du présent numéro proposent différents éclairages de cette convergence. Dans la perspective de l'histoire des idées, le primat absolu de l'individu (à la manière de Stirner), et de sa capacité à transformer le réel, entre en résonance avec la figure de l'artiste d'avant-garde qui fait revivre l'idéal du démiurge romantique. À l'époque de la critique des institutions étatiques ou des corps intermédiaires au nom d'un idéal de démocratie radicale, la littérature a pu apparaître comme un « acte pur », permettant à celui qui la pratique d'agir directement sur la société, à l'instar des jeteurs de bombe de la fin du XIXe siècle. Ainsi, la littérature moderniste et l'anarchisme se rapprochent également par leur refus commun de la « représentation », au sens aussi bien politique qu'esthétique : ce refus peut-il pour autant ouvrir sur de nouvelles pratiques politiques ou intellectuelles ? De la fin du XIXe siècle français jusqu'à l'Allemagne de la Fraction armée rouge, en passant par les révolutions russe et chinoise, il s'agit donc dans ce dossier, à travers la référence à l'anarchisme, d'interroger plus généralement la dimension politique de la pragmatique littéraire.

  • « Premier jour d'écriture. Dans ma cellule qui me sert de chambre, à l'écart de tous les regards, j'ai décidé de passer à l'action. Tout a commencé un samedi après-midi de pluie. On s'était disputé avec mon ami, il était parti au rugby et moi, déjà déprimée, j'avais décidé d'en finir. J'ai goulûment avalé, mâché, bu tout ce qui portait une étiquette rouge sur une boîte de médicaments, je me suis couchée apaisée : tout allait s'arrêter, enfin. Je me suis réveillée le mardi dans un hôpital psychiatrique des P.O. [Pyrénées-Orientales] en pyjama bleu, encore en train de digérer ma potion magique. Ce n'était ni l'enfer ni le paradis, alors pourquoi ici ? Il m'a fallu jusqu'au week-end pour comprendre. » Bilan de vie tout autant que procès de soi, texte exutoire mais aussi reflet de la réalité psychiatrique, Le Pyjama bleu relate un parcours de femme et de mère puissante qui finit malheureusement par plier sous le poids des combats, par déraper et connaître une expérience effroyable et limite. Autobiographie qui se confronte aux êtres qui ont déçu, qui dit ceux qui manquent et ceux qui sont de précieux appuis, le récit de Valérie balance entre souvenirs heureux et instants de fragilité, invincibilité et vulnérabilité, confiance et doutes... et prend ainsi tantôt les accents d'un cri, tantôt ceux d'un chant à la vie.

  • Violette Toussaint est garde-cimetière dans une petite ville de Bourgogne. Les gens de passage et les habitués viennent se réchauffer dans sa loge où rires et larmes se mélangent au café qu'elle leur offre. Son quotidien est rythmé par leurs confidences. Un jour, parce qu'un homme et une femme ont décidé de reposer ensemble dans son carré de terre, tout bascule. Des liens qui unissent vivants et morts sont exhumés, et certaines âmes que l'on croyait noires, se révèlent lumineuses.Après l'émotion et le succès des Oubliés du dimanche, Valérie Perrin nous fait partager l'histoire intense d'une femme qui, malgré les épreuves, croit obstinément au bonheur. Avec ce talent si rare de rendre l'ordinaire exceptionnel, Valérie Perrin crée autour de cette fée du quotidien un monde plein de poésie et d'humanité.
    Un hymne au merveilleux des choses simples.

  • Trois Nouv.

    Trois

    Valérie Perrin

    « Je m'appelle Virginie. Aujourd'hui, de Nina, Adrien et Etienne, seul Adrien me parle encore.
    Nina me méprise. Quant à Etienne, c'est moi qui ne veux plus de lui. Pourtant, ils me fascinent depuis l'enfance. Je ne me suis jamais attachée qu'à ces trois-là. »
    1986. Adrien, Etienne et Nina se rencontrent en CM2. Très vite, ils deviennent fusionnels et une promesse les unit : quitter leur province pour vivre à Paris et ne jamais se séparer.
    2017. Une voiture est découverte au fond d'un lac dans le hameau où ils ont grandi. Virginie, journaliste au passé énigmatique, couvre l'événement. Peu à peu, elle dévoile les liens extraordinaires qui unissent ces trois amis d'enfance. Que sont-ils devenus ? Quel rapport entre cette épave et leur histoire d'amitié ?
    Valérie Perrin a ce don de saisir la profondeur insoupçonnée des choses de la vie. Au fil d'une intrigue poignante et implacable, elle nous plonge au coeur de l'adolescence, du temps qui passe et nous sépare.
    Ses précédents romans, Les Oubliés du dimanche et Changer l'eau des fleurs, ont connu des succès mondiaux, totalisant plus de deux millions d'exemplaires, traduits dans une trentaine de pays. En 2018, elle a été récompensée par le prix Maison de la Presse et le prix Choix des Libraires du Livre de Poche ; en 2019, par le prix des Lecteurs.

  • Justine, vingt et un ans, aime les personnes âgées comme d'autres les contes. Hélène, presque cinq fois son âge, a toujours rêvé d'apprendre à lire. Ces deux femmes se parlent, s'écoutent, se révèlent l'une à l'autre jusqu'au jour où un mystérieux « corbeau » sème le trouble dans la maison de retraite qui abrite leurs confidences et dévoile un terrible secret. Parce qu'on ne sait jamais rien de ceux que l'on connaît.À la fois drôle et mélancolique, Les oubliés du dimanche est un roman d'amours passées, présentes, inavouées... éblouissantes.

  • Comédien de seconde zone, Pax Monnier a renoncé à ses rêves de gloire, quand son agent l'appelle : un grand réalisateur américain souhaite le rencontrer sans délai. Passé chez lui pour enfiler une veste, des bruits de lutte venus de l'étage supérieur attirent son attention - mais il se persuade que ce n'est rien d'important. À son retour, il apprend qu'un étudiant, Alexis Winckler, a été sauvagement agressé.
    Un an plus tard, le comédien fait la connaissance de l'énigmatique Emi Shimizu, et en tombe aussitôt amoureux - ignorant qu'elle est la mère d'Alexis. Bientôt le piège se referme sur Pax, pris dans les tourments de sa culpabilité.
    Qui n'a jamais fait preuve de lâcheté ? Quel est le prix à payer ? Quand tout paraît perdu, que peut-on encore sauver ? La domination du désir et de la peur, les vies fantasmées et le dépassement de soi sont au coeur de ce livre fiévreux qui met en scène des personnages d'une humanité bouleversante et vous accompagne longtemps après l'avoir refermé. 

  • Leur relation n'était pas seulement celle d'un romancier et de sa traductrice, c'était aussi celle de deux amis qui se parlaient sans cesse.
    De quoi parlaient-ils ? D'écriture, de langues, d'amour, d'animalité, d'enfance. De la terreur d'être traqué.
    Ils partageaient également quelques silences.
    Lorsqu'il disparaît en janvier 2018, la jeune femme ne peut se résoudre à perdre cette voix dont l'écho résonne si puissamment en elle. Après un temps de sidération, elle cherche à la retrouver, par tous les moyens. Sa quête la conduira jusqu'en Ukraine, à Czernowitz, la ville natale de l'écrivain. Il pourra alors prendre sa place, dans le faisceau des vivants.
    Aharon Appelfeld était l'un des grands écrivains de notre temps.
    Valérie Zenatti a traduit la plupart de ses livres, d' Histoire d'une vie (prix Médicis étranger 2004) jusqu'à Des jours d'une stupéfiante clarté, son dernier roman paru en France.
    Scénariste et écrivain, elle est l'auteure de livres destinés à la jeunesse (Une bouteille dans la mer de Gaza) et de plusieurs romans dont Jacob, Jacob (L'Olivier, 2014), couronné par le prix du Livre Inter et traduit dans quinze langues.

  • Le sillon

    Valérie Manteau

    Une jeune femme part rejoindre son amant à Istanbul. En nous invitant dans le parcours de cette femme, Valérie Manteau nous entraîne dans un tourbillon immobile où se fondent une histoire d'amour et une ville qui joue avec le chaos. À un moment où tout s'effondre, quel destin choisir? Quand une ville devient le point de friction entre Orient et Occident, comment fermer les yeux ?
    " Je rêve de chats qui tombent des rambardes, d'adolescents aux yeux brillants qui surgissent au coin de la rue et tirent en pleine tête, de glissements de terrain emportant tout Cihangir dans le Bosphore, de ballerines funambules aux pieds cisaillés, je rêve que je marche sur les tuiles des toits d'Istanbul et qu'elles glissent et se décrochent. Mais toujours ta main me rattrape, juste au moment où je me réveille en plein vertige, les poings fermés, agrippée aux draps ; même si de plus en plus souvent au réveil tu n'es plus là. "

    Récit d'une femme partie rejoindre son amant à Istanbul,
    Le Sillon est, après
    Calme et tranquille (Le Tripode, 2016), le deuxième roman de Valérie Manteau.

    Prix Renaudot 2018

  • En retard pour la guerre Nouv.

    Janvier 1991. Tous les yeux sont tournés vers l'Irak. Saddam Hussein cédera-t-il à l'ultimatum lancé par l'ONU après l'invasion du Koweït ? Mettra-t-il sa menace à exécution en usant d'armes chimiques et bactériologiques ?

    Pour la jeunesse de Jérusalem, l'ambiance est aux fêtes de fin du monde. Constance Kahn, étudiante en histoire antique, se pose des questions aussi pragmatiques qu'existentielles : comment faire confiance à du scotch, une serpillière mouillée et un masque à gaz pour se défendre ? Comment peut-on fixer un rendez-vous avec la guerre ?

    Mais le plus grand danger n'est peut-être pas celui qui fait la une des journaux. Car dans l'absurdité tragi-comique de ces semaines, et dans le huis clos imposé par un couvre-feu, c'est un autre combat qui se joue.

  • En renversant l'image de la femme comme être inférieur par nature pour l'appliquer à l'homme, l'autrice démonte la mécanique de la domination masculine.
    Un pamphlet littéraire et politique, où l'humour et la provocation révèlent les rapports de force entre les sexes. Depuis sa diffusion dans les rues de New York par Valerie Solanas en 1967, SCUM Manifesto est devenu un texte culte du féminisme.
    Traduit de l'anglais (États-Unis) par Emmanuèle de Lesseps
    Postface de Lauren Bastide

  • Dans un moment de folie, un petit vaisseau spatial en mission d'exploration s'écrase sur une planète océan inconnue. Heureusement des sortes de pieuvres géantes aident les cinq rescapés à remonter à la surface et à rejoindre la seule île à l'horizon. À leur grande surprise, ils sont accueillis sur le rivage par des humains aussi primitifs que bienveillants. Si ces hommes et femmes au sourire figé se révèlent être cannibales, le plus inquiétant reste leur totale docilité. Les naufragés sont-ils condamnés eux aussi à se soumettre à la volonté du mystérieux Grand Tout ?

  • C'est une journée ordinaire à Jérusalem, un attentat moyen : un kamikaze dans un café, six morts, deux jours d'info à la télévision. Oui, depuis trois ans, l'horreur est devenue routine, et la Ville sainte va tout droit en enfer. Tal, elle, ne s'habitue pas. Elle aime trop sa ville et la vie. Elle veut mourir très, très vieille et très, très sage. Un jour, en plein cours de biologie, une ampoule s'allume au-dessus de sa tête, comme dans un dessin animé. Voilà des jours qu'elle écrit ce qu'elle a sur le coeur, ses souvenirs, la fois où elle a vu ses parents pleurer de joie, le jour de la signature des accords de paix entre Israéliens et Palestiniens, et puis la désillusion, la révolte, la terreur, et l'espoir quand même. Ce qu'elle pense, ce qu'elle écrit, quelqu'un doit le lire. Quelqu'un d'en face. Elle l'imagine déjà, cette amie-ennemie inconnue aux cheveux noirs. Eytan, le frère de Tal, fait son service militaire à Gaza. Elle glisse ses feuillets dans une bouteille et la lui confie...

  • Par amour

    Valérie Tong Cuong

    Par amour, n'importe quel être humain peut se surpasser. On tient debout, pour l'autre plus encore que pour soi-même.V.T.C. Valérie Tong Cuong a publié dix romans, dont le très remarqué Atelier des miracles. Avec cette fresque envoûtante qui nous mène du Havre sous l'Occupation à l'Algérie, elle trace les destinées héroïques de gens ordinaires, dont les vies secrètes nous invitent dans la grande Histoire.

  • Père au foyer Nouv.

    Père au foyer

    Valérie Gans

    Louis est père au foyer et heureux de l'être. Il a choisi de s'occuper des enfants pour aider son épouse, Axelle, à se réaliser professionnellement. Et le moins qu'on puisse dire, c'est qu'il ne chôme pas entre les jumeaux qui ne tiennent pas en place, leur petite soeur qui comprend tout avant tout le monde, la maison à tenir et ses traductions de romans. Pourtant il ne regrette rien.
    Le ciel lui tombe sur la tête quand, brutalement, Axelle décide de demander le divorce ­! Et qu'il parte au plus vite. Comment ont-ils pu s'éloigner à ce point­ ? Comment peut-elle imaginer qu'il renonce à la garde des enfants et à la maison­ ? Aurait-il autant à se battre, s'il était une femme ­?
    Plein d'esprit, d'humour et de tendresse, ce roman de la famille moderne s'attaque aux tabous de l'égalité homme-femme quand les rôles traditionnels sont inversés.

  • Avez-vous déjà traversé des phases où vous vous sentez moche, fatiguée, où vous vous dévaloriser sans raison ? Avez-vous déjà craint de perdre votre beauté avec le temps ?



    Pour rester belle, il existe des gestes aussi simples qu’efficaces : marcher 5 kilomètres par jour, se crémer le soir avant de se coucher, prendre de la vitamine D tous les matins d’hiver, sortir un soir par semaine, jouir de la vie de toutes les façons…



    Le docteur Valérie Leduc a inventé une médecine qui prend en compte la globalité du patient et utilise toutes les dernières avancées de la science pour leur proposer des soins qui reposent sur le triptyque bien-être, beauté, santé. Dans La Médecine de la beauté, elle explique sa méthode, et offre mille conseils et astuces qu’elle a rassemblés au cours de sa pratique. Elle démontre comment nous sommes aux commandes de notre santé et de notre beauté.



    Alors, il est temps de choisir votre âge.





    D’abord angiologue et phlébologue à Necker et Lariboisière, Valérie Leduc a créé le Centre médical de la beauté de la jambe et de la silhouette à Genève. De retour à Paris, elle peaufine sa méthode qui devient "La Médecine de la beauté".


  • On craque tous pour la viennoiserie. Plus gourmande que le pain, plus quotidienne et accessible que la pâtisserie, elle est synonyme de moments doux, souvent partagés en famille, et d'un certain art de vivre à la française.

    Cet ouvrage vous invite à mettre la main à la pâte pour réaliser vos croissants, vos brioches et ces gâteaux de tous les jours que l'on ne se lasse pas de redécouvrir.

    o Un cahier pratique qui présente l'origine de la viennoiserie, son aspect nutritionnel, ses ingrédients, la fermentation, l'art du tourage, ainsi qu'un panorama des viennoiseries de France et du monde.

    o Un cahier technique illustré de nombreux pas-à-pas
    S'organiser - Le matériel - Le pétrissage - La fermentation - Le tourage - Le façonnage - La garniture - La cuisson - La conservation.

    o 100 recettes illustrées
    Les brioches classiques et créatives - Les brioches de France - Les viennoiseries levées & feuilletées - Les feuilletages - Les beignets - Les choux - La viennoiserie d'ailleurs - Les restes de viennoiseries - Les farinages sucrées - Les farinages salés.

    o Une auteure pédagogue et passionnée
    Marie-Laure Fréchet est journaliste culinaire. Auteure de l'Encyclopédie du pain maison, elle s'est tout naturellement intéressée à la viennoiserie.

    o La contribution de boulangers, pâtissiers, chefs, etc.
    Jennifer Hart-Smith - Sébastien Porquet - Kevin Lacote - Sébastien Bouillet - Anthony Courteille - Christel Régis - Maxime Frédéric - Marion Goettle - Amanda Bankert - Jeffrey Cagnes - Alexandra Chaillat - Mei Narusawa - Margaux Aycard - Nicolas Pourcheresse.

  • « Le goût du citron glacé envahit le palais de Jacob, affole la mémoire nichée dans ses papilles, il s'interroge encore, comment les autres font-ils pour dormir. Lui n'y arrive pas, malgré l'entraînement qui fait exploser sa poitrine trop pleine d'un air

  • Savez-vous que vous êtes le scénariste, le metteur en scène, et l'acteur de votre groupe sanguin ?
    Savez-vous que votre microbiote intestinal, s'il est optimisé, est votre meilleur allié ?
    Savez-vous qu'il existe une alimentation spécifique adaptée à votre groupe sanguin : immunostimulante et immuno-neutre mais aussi une alimentation délétère immuno-négative ?

    Face aux nouveaux virus et aux différentes attaques que rencontre votre corps tout au long de votre vie, Valérie Lamour, naturopathe et Olivier Madelrieux, docteur en pharmacie, présentent une méthode novatrice et vertueuse adaptée à chaque groupe sanguin (A, B, AB et O) afin de créer votre bouclier immunitaire.

  • Plouc Pride rappelle d'où viennent et où en sont les campagnes. Il déconstruit les cadres de pensée et les vocabulaires, pour sortir la « France périphérique » du cul-de-sac intellectuel où elle se trouve. Plouc Pride décrit la fin de l'urbanisation et le redéploiement des populations vers des endroits où protéger leurs corps, reposer leurs cerveaux, relier leurs coeurs et élever leurs esprits, car le désir de campagne est aussi le désir d'un droit au village. Plouc Pride valorise la participation contemporaine de la ruralité à l'invention du nouveau monde, par la convergence des mémoires, et propose un renouvellement de l'aménagement du territoire, susceptible d'exprimer dans le concret des existences, la transition culturelle en cours.

    Valérie Jousseaume est enseignante et chercheuse à l'Institut de Géographie et d'Aménagement de l'Université de Nantes, au sein de l'équipe CNRS "Espaces et Sociétés". Spécialiste des campagnes, des bourgs et des petites villes, elle enrichit la réflexion sur la transition sociétale, observée sous l'angle du territoire et des mémoires.

  • C'est décidé je m'y mets ! Nouv.

    Vous souhaitez rééquilibrer votre alimentation et prendre soin de votre ligne, et vous avez besoin d'un petit coup de pouce pour y arriver ?
    WW Healthy Kitchen et les éditions Larousse vous proposent 100 recettes équilibrées, savoureuses et simples qui vous accompagneront tout au long de votre parcours ! Découvrez également de précieux conseils pour apprendre les bons réflexes : reconnaître vos sensations de faim et de satiété, résister au grignotage, bouger au quotidien, obtenir le soutien familial... Tout simplement vous sentir enfin serein(e) et épanoui(e) dans votre corps !
    Du salé au sucré, de l'apéritif au dessert et pour toutes les saisons : ce livre sera un véritable allié dans votre rééquilibrage alimentaire au quotidien, sans faire l'impasse sur le plaisir !
     
    Pour chaque recette, retrouvez les SmartPoints® à comptabiliser selon votre programme !

  • Merlin face à son destin

    Valerie Cluzel

    • Larousse
    • 24 February 2021

    Accompagnez Merlin dans ses périples. Explorez des contrées et des forêts plus mystérieuses les unes que les autres, pour avancer dans l'intrigue et être à même d'aider Merlin à faire face  son sombre destin. Faites les bons choix et évitez les impasses et autres pièges ! Découvrez une intrigue très immersive. Idéal pour des enfants âgés de plus de 10 ans. 

  • Les péripéties d'Ulysse

    Valerie Cluzel

    • Larousse
    • 24 February 2021

    Mettez-vous dans la peau d'un des compagnons d'Ulysse. Explorez votre navire et des îles plus improbables les unes que les autres, pour avancer dans l'intrigue et être à même de rejoindre la fameuse île d'Ithaque. Faites les bons choix et évitez les impasses et autres pièges ! Découvrez une intrigue très immersive. Idéal pour des enfants âgés de plus de 10 ans. 

  • "On ne naît pas homme, on le devient." C'est en partant de ce postulat que Valérie Rey-Robert décortique la construction du genre, montrant que les codes masculins ont très nettement évolué au cours des siècles. Le Roi Soleil, paragon de puissance, portait perruque, poudre au visage et talons hauts. Il appartient de déviriliser nos sociétés, pour que les hommes cessent de tuer leurs compagnes et leurs enfants, qu'ils cessent de se tuer entre eux, qu'ils cessent de s'automutiler. Ceci ne pourra passer que par un grand travail de prise de conscience et d'éducation.Cette nouvelle synthèse de la bloggeuse féministe assure le parfait complément à son précédent livre.Nulle doute: il y a là matière à débat. Un débat qui engage la salubrité publique et l'équilibre de nos sociétés.

    Valérie Rey-Robert anime le blog féministe Crêpe Georgette.Elle est l'autrice d'Une culture du viol à la française (Libertalia, 2019).Elle est considérée comme l'une des plus influentes féministes francophones du moment.

empty