Psychologie / Psychanalyse

  • Depuis les années 1950, les thérapies de groupe d'enfants se sont largement déployées, notamment dans les institutions de soin et dans le secteur médico-social. Leurs dispositifs sont aussi divers que la formation de ceux qui les pratiquent. Au vu de cette multiplicité de dispositifs peu théorisés, ces thérapies ont eu du mal à s'affirmer comme un traitement spécifique et ont souvent été considérées comme une pratique « par défaut ».

    En s'appuyant sur sa longue expérience clinique, Pierrette Laurent montre à quelles conditions le travail psychique en groupe d'enfants peut devenir psychothérapique. Comment les liens créés dans et avec le groupe viennent dénouer et transformer les symptômes des enfants pour favoriser la reprise de leur dynamique de pensée ? Quelle est la fonction de l'analyste de groupe ? Quelles sont les articulations nécessaires entre groupes thérapeutiques et institutions dans lesquelles ils se déroulent ?

    À partir de nombreuses vignettes cliniques, cet ouvrage apporte des outils méthodologiques, théoriques et pratiques à destination de tous les professionnels qui conduisent des groupes thérapeutiques d'enfants.

  • Dans les moments chaotiques des groupes thérapeutiques, l'excitation se propage de l'un à l'autre par des expressions sensorielles élémentaires, apparemment sans autre lien que celui d'une co-excitation : cris, onomatopées, souffles, soupirs ou sensations d'étouffement, déplacements rapides, tournoiements, « jeux » avec la lumière, sensations de chaleur excessive, de froid, etc.

    La conception freudienne a introduit l'idée que la matière psychique d'un sujet est profondément mêlée à celle d'un ou plusieurs autres. Actuellement, les analystes de groupe s'intéressent aux temps premiers de la construction d'un « moi-corporel » où viennent s'inscrire les traces mnésiques consécutives aux stimulations sensorielles : empreintes toniques, rythmiques, odorantes, gustatives, sonores, visuelles qui, la vie durant, seront le plus souvent silencieuses mais toujours présentes.

    Les auteurs abordent ces cliniques groupales où les surgissements sensoriels élémentaires dominent. Ils analysent les processus psychiques qui les provoquent en lien avec la situation de dynamique groupale et s'accordent à rechercher le sens de toute cette agitation motrice et de ces déploiements pluri-sensoriels.

  • La multiplicité des dispositifs groupaux proposés dans les institutions de soin, tant pour les patients adultes, les adolescents ou les enfants que pour les professionnels, nous engage à nous pencher sur ce qui fonde le pouvoir thérapeutique de ces groupes. Que provoque l'expérience groupale chez tout sujet qui y prend part ? Comment cette expérience lui permet-elle une élaboration psychique ? Quels sont les processus qui sous-tendent les effets thérapeutiques observés ?

empty