Patrick Sébastien

  • " C'était un soir de blues après mon éviction sauvage de la télévision. J'argumentais en vieux con à grands coups de "c'était mieux avant', le tout accompagné d'un spleen qui oscillait entre le découragement et, quand même, la satisfaction du devoir accompli. Alors une jeune fille m'a offert une phrase inoubliable. Un proverbe indien : Si tu vois tout en gris, déplace l'éléphant !
    J'ai applaudi. Double déclic. D'abord l'évidence qu'il fallait bousculer le pachyderme. Virer la grisaille qui encrassait mes enthousiasmes. Et ensuite, m'est venue l'idée d'écrire ce livre.
    Alors voilà ! Je vais t'offrir des phrases inoubliables. Des répliques de la vie courante que j'ai entendues ou qu'on m'a rapportées. Inédites. Des fulgurances à rendre jaloux tous les dialoguistes du monde. Leur brièveté en dit souvent bien plus long qu'un discours ou qu'un traité philosophique. Elles sont le reflet de ce que l'âme humaine a de futile ou de grave.
    L'humour, La mort, la vie, la dérision, la maladie, l'espoir, le dépit, l'amour. Un miroir de nous. "
    Avec sa truculence, son humour,sa gravité parfois, et toujours son humanité, Patrick Sébastien signe un ouvrage savoureux, à consommer sans modération.


  • La bienveillance...
    C'est lorsqu'un sourire est le reflet d'une larme,
    Quand le son d'un " je t'aime " recouvre un bruit d'alarme...

    Ce livre, je l'ai ouvert par un poème. Pour bien te parler à l'oreille. Toi et moi, on sait où on va aller. Au plus profond de nos intimités. Et avec encore plus de bienveillance puisque c'est le sujet qui va nous guider.
    Regarde bien autour de toi, tu verras que chacun, du plus bas au plus haut de l'échelle, a soif de cette bienveillance. On l'a tellement perdue ces derniers temps ! Valeur oubliée, abîmée, moquée, à l'heure du chacun pour soi. Et pourtant, on le sait bien : tu ne peux être ton meilleur ami que si tu es le meilleur ami des autres.
    La bienveillance est aussi vitale que l'air que l'on respire. Alors, gonfle tes poumons et suis-moi. Je t'emmène au pays de toutes les bienveillances. C'est le seul voyage dont tu ne peux pas revenir essoufflé. Apaisé, je l'espère. Et meilleur.
    Patrick Sébastien
    Dans cet ouvrage sur le ton de la confidence, drôle, tendre et sans faux-semblants, Patrick Sébastien nous invite à oser faire le premier pas vers l'autre. Pour mieux vivre avec soi.


  • " Le bonheur est un pont entre deux souffrances. De la passerelle au viaduc. Je vais tenter de t'aider à dessiner et construire ces arches de secours.
    Je te propose un petit voyage au pays du sourire et du bien-être. À partir de mes propres interrogations, de mes failles et de mes blessures, je vais tenter de t'aider à résorber les tiennes. De la même manière que je suis arrivé, à force d'application, à cautériser chacune de mes plaies intimes.
    Alors, écoute la parole d'un sage encore turbulent. Un vieil artiste sans grande importance, au nez de clown et au coeur écarlates. Un homme enfant, surtout, qui n'a jamais lâché la main du gamin qu'il était.
    Un survivant. "
    Dans ce livre très personnel, Patrick Sébastien nous confie les secrets qui lui ont permis de rester debout malgré toutes les épreuves. Un texte tendre, grave, drôle et poétique, qu'il a écrit pour partager une conviction profonde : quelle que soit sa situation, le bonheur n'est pas interdit. Une bouffée d'énergie et d'optimisme.


  • " Alors on part sur ça ? Tout ce qui me manque tant.
    Le bon sens d'avant, la droiture,
    la parole donnée, le partage,
    la vérité nue.

    Passéiste ? Non. Au contraire...
    L'avenir ne pourra s'écrire qu'en rebâtissant les bases d'une société qui s'effrite. Une société lézardée par l'argent roi, la destruction aveugle de la nature, de nos rêves, de nos enthousiasmes ; une société minée par l'égoïsme et la peur.
    Et l'amour fera ciment.

    Tenter de retrouver la confiance, l'envie, l'indulgence, le sourire, la bienveillance, toutes nos politesses...
    ... et le vrai goût des tomates mûres. "
    Dans ce monde troublé, où l'on oublie jusqu'à l'essentiel des relations humaines, comme le respect ou l'attention à l'autre, Patrick Sébastien nous parle avec poésie et humour de tout ce qui donne sens à nos vies.
    La profession de foi revigorante d'un optimiste inconditionnel, qui regarde l'avenir en faisant vivre le meilleur du passé.
    Un texte savoureux à lire sans modération
    Un livre à partager

  • Même que ça s'peut pas !

    Patrick Sébastien

    • Xo
    • 6 November 2014

    " Je suis un vieil enfant gâté. Un chanceux. Un privilégié. Même pas heureux, comblé seulement. Ma mémoire scintille de mille étoiles : les chants joyeux, les rires, les succès, les excès, les providences, les luxes, les orgasmes, les lauriers et les roses. Mais de ceux qui m'entourent à ceux qui me manquent, rien ne me consolera des autres.
    Et rien ne me consolera de moi. " Au moment où il célèbre ses quarante ans de carrière, Patrick Sébastien revient sur ces années qui ont fait de lui ce qu'il est. Avec tendresse, colère parfois, amitié et franc-parler. Tel qu'il est, en somme...

  • Patrick Sébastien s'est relevé de toutes les épreuves.
    Aujourd'hui, il est à la croisée des chemins, à un tournant de sa vie.
    Après vingt-trois ans de bons et loyaux services dans le service public et au service du public, l'homme qui détient le record absolu d'audience pour une émission de divertissement est brutalement privé d'écran.
    Octobre 2018 : sans même lui parler, la direction de France Télévisions lui fait savoir qu'elle met un terme à leur collaboration.
    Novembre 2019 : sortie d'un album de chansons à textes, Entre nous.
    Entre ces deux marqueurs temporels s'est écoulée une année décisive durant laquelle Patrick Sébastien a dû se réinventer : sur scène, dans l'écriture et en musique. Une année durant laquelle le sentiment d'injustice et le doute ont peu à peu cédé le pas à une remise en question salutaire, à la liberté de créer et au bien-être.
    Une année rythmée par les longs entretiens qu'il a accordés à deux journalistes. De février à septembre 2019, de Martel à Paris, assis aux premières loges du destin d'un homme, Marc Dolisi et François Darmigny l'ont accompagné sur le chemin escarpé de sa renaissance, voyage initiatique décrit de l'intérieur.
    Pour la première fois, Patrick Sébastien se dit au long cours, n'éludant aucune thématique, se dévoilant jusque dans ses blessures et ses zones d'ombre.
    Paroles et portrait d'un homme libre.

  • Il y a 50 ans, une crise existentielle secouait la France. Ce livre est le récit historique et romanesque de mai 68, nourri du vécu de Patrick Rotman et des entretiens inédits qu'il a réalisé auprès du pouvoir.
    Dans Mai 68: La veille du grand soir, le lecteur est là où l'histoire s'écrit, à la Sorbonne et à l'Élysée, aux usines Renault ou à la Préfecture. Il côtoie Cohn-Bendit, voit débattre Sartre. En contrepoint, les auteurs racontent aussi les atermoiements au sommet de l'État : les affrontements entre De Gaulle et Pompidou ou les négociations entre un Chirac armé jusqu'aux dents et la CGT...

  • Obéissant à un principe de territorialité, les droits de propriété intellectuelle sont mis à mal par la mondialisation. Aussi le présent ouvrage se penche-t-il sur les aspects transfrontaliers de la contrefaçon, laquelle constitue un véritable fléau. Outre ses aspects historiques et économiques, la contrefaçon transfrontalière est envisagée tant du point de vue de son encadrement juridique que de celui de son traitement.

  • La 124e édition de la revue d'art actuel Inter est un véritable happening, produit à l'occasion d'un geste collectif : « La revue comme action ». Le samedi 9 avril 2016, pendant huit heures d'affilée, les pages du numéro ont été créées sur les murs du Lieu, centre d'art de Québec, avec divers supports et disciplines correspondant aux participants sélectionnés. Ces participants, collaborateurs anciens et nouveaux, artistes et poètes, ont ainsi renoué avec le travail sur la revue comme objet et espace d'exposition. Une revue faite à la main à l'ère du numérique, un beau pari! Pensée critique, subversion graphique, rencontres entre la trace et l'empreinte : l'art actuel demande une implication directe dans tous les processus. Certaines pages ont été produites par plusieurs, d'autres en solo. La publication prenait progressivement forme au gré des situations et des contextes d'exécution. Échanges Québec-Bangkok, Günter Brus et Yoko Ono... autant de libertés créatives à explorer.

  • Pratique courante pour de nombreuses fonctions comme le marketing par exemple, la démarche analytique d'utilisation des données de l'entreprise gagne progressivement, mais lentement, la filière Ressources Humaines. Les acteurs de la fonction RH génèrent et conservent en effet une quantité importante d'informations très précieuses dont ils ne font, pour le moment encore, qu'une utilisation très limitée. Dans cet ouvrage, les auteurs soulignent les avantages, opérationnels et stratégiques, que la fonction RH pourrait tirer à entrer de plain-pied dans l'ère de l'analytique, tout en explorant les réticences, souvent infondées, à la mettre en oeuvre. Ils proposent surtout d'accompagner la fonction RH dans la mise en oeuvre opérationnelle d'une telle démarche. D'une part, en identifiant à travers des exemples simples tirés de cas réels illustrés, des sujets RH propices au déploiement de l'analytique RH : absentéisme, turnover, ROI formation... D'autre part, en proposant une réflexion générale sur la manière dont les acteurs doivent faire évoluer leurs pratiques, de la production des données à l'interprétation des résultats et la construction de plans d'action. Cet ouvrage s'adresse principalement aux cadres de la fonction RH soucieux de déployer une démarche analytique dans leur périmètre d'action, et qui veulent en apprécier les potentialités et évaluer les écueils. Il s'adresse également aux étudiants en deuxième et troisième cycles RH qui se préoccupent légitimement des évolutions à venir de leur future activité.

empty