Nicolas Otéro

  • 1941. Le soir de l'anniversaire de Gaston, Jacques, un petit garçon
    juif, est accueilli le temps de pouvoir le loger ailleurs. Mais il
    faut faire vite car des rumeurs de déportation circulent et la
    méfiance règne dans le village... En plus, des nouveaux élèves ont
    rejoint la classe de nos amis, notamment Claudine. Pourquoi essaye-t-
    elle de parler à Gaston ?   Gaston, Elise, Doc et Bouboule vont
    devoir faire preuve de ruses pour aider Jacques à se cacher et tenter
    de sauver les membres de leur famille arrêtés pour résistance...

  • Janvier 1941, l'hiver s'est installé sur le petit village de Normandie où vivent Gaston, Elise, Docet Bouboule. Le village vit au ralenti et la guerre s'immisce dans le quotidien de chacun.

  • Novembre 1940 - Le père de Bouboule charge son fils de se rendre à
    Paris pour une livraison. Gaston et Doc sont du voyage aussi, ravis
    de découvrir la capitale. Pendant ce temps, un groupe d'étudiants
    parisiens organise un mouvement pour protester contre l'Occupation
    allemande. L'un d'entre eux distribue un tract à Gaston, qui voit
    dans cet événement, un acte fort de Résistance. Gaston, Doc et
    Bouboule sont décidés: ils participeront à cette manifestation!

  • 1940 - la France est occupée. Dans un petit village de Normandie, adultes comme enfants doivent apprendre à vivre aux côtés de l'ennemi pendant que s'organise la Résistance. Gaston, jeune garçon courageux, ainsi que sa petite bande, Doc, Bouboule et Elise sont bien décidés à défendre leur pays eux-aussi. Mais comment agir lorsqu'on a que 12 ans ?Au cours d'une réception organisée par les nazis, Gaston surprend une conversation importante : un convoi transportant des oeuvres d'art françaises va être détourné et dérobée par les soldats d'Hitler. A l'aide de son grand frère résistant, Gaston et ses amis vont tout mettre en oeuvre pour faire échouer ce projet.

  • « L´Histoire est une compagne de voyage intransigeante et parfois impitoyable... Elle vous fait prendre des chemins escarpés, des sentiers semés de pièges, d'embuches et de déceptions. Celle que je m´apprête à vous raconter a été trop longtemps dissimulée. Enfouie sous des tonnes de mensonges, sous des tombereaux d'hypocrisie. Mais la vérité est comme la vie, elle trouve toujours un chemin.»   Le 1er décembre 1944 à Thiaroye, au Sénégal, l´armée coloniale française ouvre le feu et assassine des centaines de soldats «indigènes», anciens prisonniers de guerre. Depuis, l´État français ment sur cet épisode tragique et nie ce meurtre de masse. Armelle Mabon, historienne, se bat depuis vingt ans pour rétablir la vérité. Morts par la France rend hommage à ces soldats oubliés et tente de réhabiliter leur honneur bafoué.

  • À sa sortie de prison, Yannick se fait embaucher dans un abattoir. Il découvre alors un monde impitoyable où se côtoient souffrance ouvrière et souffrance animale. Il n'est pas arrivé là par hasard. Son petit frère Killian est mort quatre ans auparavant alors que celui-ci travaillait dans cet établissement. Pour supporter la difficulté du travail et la loi infernale de la cadence, Killian serait mort par overdose. Depuis, Yannick n'a qu'une obsession : comprendre ce qui s'est exactement passé. Bientôt, il parvient à rejoindre le secteur le plus redouté dans lequel travaillait son frère : la tuerie, un espace clos à l'abri des regards où les bêtes sont mises à mort. Mais au même moment, des vidéos dénonçant les conditions d'abattage et un épandage sauvage sont diffusées sur Internet. Qui s'est infiltré dans l'entreprise la menaçant ainsi de fermeture ? Un à un, les masques vont tomber. Le sang n'a pas fini de couler...

empty