Nicolas Vidal

  • ALERTE ! est une collection ouverte aux lanceurs d'alerte désireux de poser les bonnes questions à travers un véritable travail de journaliste ou de chercheur. Dirigée par Jean-Pierre Guéno, elle se veut un lieu refuge contre lapensée formatée à travers des titres forts, des ouvrages fluides et percutants.Dans Médias, le grand errement, Nicolas Vidal cherche à analyser la raison d'être de la défiance d'une grande partie des Français à l'égard des médias dans leur ensemble et la responsabilité de son interprofession dans ce domaine.
    Il cherche à évaluer le déficit de côte d'amour ou de crédibilité des supports d'information qui constitue un symptôme inquiétant pour la démocratie.
    Il stigmatise la chimère de l'innovation, le mythe d'une mutation forcenée de la forme qui est censée s'adapter aux nouvelles modes et aux nouveaux modes de communication. Il déplore la désagrégation des contenus de qualité, la perte de sens et la raréfaction, la désaffection des lecteurs.
    Les récents conflits sociaux, tant ceux engendrés par les gilets jaunes que ceux qui accompagnent la réforme des retraites révèlent des antagonismes très forts entre la grande presse nationale parisienne et la France des territoires.
    Certains médias auraient-ils succombé aux sirènes de l'endogamie et de l'entre-soi, laissant à l'écart de l'information une grande partie des Français ?
    Faut-il aller jusqu'à incriminer une presse dogmatique et doctrinaire, en proie aux idéologies, et qui se serait déconnectée d'une France périphérique qu'elle aurait méprisé? Nicolas Vidal cherche à décrypter ce grand errement et mettre en garde contre ses conséquences.

  • Les gens que l'on rencontre

    Nicolas Vidal

    Au bout du bout du bout du monde ?
    Ou tout juste à côté.
    Une galerie de portraits glanés au hasard des rencontres dans le Jardin Planétaire.
    Sublimés par les sonorités ressenties de son auteur, habitant de la Terre.
    Une invitation au voyage, une invitation au partage.

    L'auteur ? Et si tous ces portraits mosaïques n'en dessinaient qu'un seul ?

  • Un dialogue entre la mère et son enfant
    Sous l'oeil témoin du troisième homme
    Un puissant récit épuisant
    Bribes dérobées de conversations polychromes

  • Lors de vos travaux d'électricité, il est nécessaire de prévoir la façon de distribuer les fils électriques dans toute la maison. Mais le choix du système d'alimentation de vos appareils déterminera la facilité de mise en oeuvre et l'aspect décoratif.Au sommaire :Quel mode de pose adopter ?La boîte à outilsRéaliser une saignée dans un murGainer une cloison sur ossatureEncastrer une gaine dans une cloisonPoser une moulurePoser une plintheInstaller des conduites rigides

  • Panne inopinée, besoin de prises supplémentaires pour brancher un nouvel équipement ou rénovation d'un circuit électrique... Simples ou complexes, les travaux d'électricité sont à la portée de tous avec un peu d'attention et de méthode.Au sommaire :Les particularités de la salle de bainsLa boîte à outilsLes fils et les câblesRemplacer un interrupteurInstaller un va-et-vientBrancher un variateur à visPoser un détecteur de présenceMonter une prise et un cache-câbleRaccorder un luminaire au plafondRemplacer fiche et interrupteur

  • De plus en plus utilisés dans la maison pour alimenter les pièces d'eau et les radiateurs, les tubes PER permettent également de créer des réseaux de chauffage par le sol. Avec ce matériau, votre installation de plomberie devient alors un jeu d'enfant.Au sommaire :Quel tube utiliser ?La boîte à outilsÉquiper un collecteurAlimenter une baignoireQuel raccord utiliser ?

  • Le montage d'un meuble en bois ne saurait aujourd'hui se concevoir sans le recours des accessoires de quincaillerie : fixation des panneaux, charnières, coulisses, etc. sont autant de dispositifs à la fois économiques et souvent faciles à utiliser.Au sommaire : Adapter une charnière automatiqueFixer une charnière à pianoAssembler par excentriquesRéaliser un serrage à vis et écrouPoser des équerres en plastiqueRaccorder deux panneauxMonter une coulisse à galetsAjuster une coulisse à billeInstaller une porte coulissante

  • Nous sommes tous désireux de profiter des nouvelles technologies pour piloter, commander et réguler nos équipements. Mais nous craignons souvent les travaux que cela implique. Heureusement, il existe des solutions adaptées à la rénovation.au sommaireComprendre et adapter les réseauxMonter une prise RJ 45Poser un coffret de communicationCréer un va-et-vient sans câblageCentraliser les commandesCommander des volets roulants

  • Souvent nécessaire en serrurerie, la soudure à l'arc consiste à fondre des pièces métalliques en contact pour que, au final, les éléments ne forment plus qu'un. Il existe cependant plusieurs techniques qui permettent d'arriver à ce résultat :Quel système choisir ?La boîte à outilsUtiliser le mode TIGSouder en MIG-MAGChoisir le procédé MMAReconnaître une bonne soudure

  • Conseils, trucs et astuces
    Quel que soit le domaine, les bricoleurs avertis connaissent et se transmettent des tours de mains et des astuces de traçage qui leur permettent d'économiser du temps tout en gagnant en efficacité. Outillage : perçages
    Percer de façon efficace et satisfaisante nécessite un équipement approprié. Les machines disponibles proposent de nombreuses options. Encore faut-il choisir du matériel adapté à ses besoins !Matériaux : collages
    Bois, pierre, métal, polystyrène... la plupart des matériaux peuvent facilement être assemblés, en intérieur comme en extérieur, grâce à des produits de plus en plus performants
    Apprenez comment s'y retrouver parmi la diversité des formules proposées.Fixations : chevilles
    Il est possible de réaliser des ancrages fixes et robustes dans quasiment tous les types de matériaux : béton, pierre, briques, parpaings, carreaux et plaques de plâtre, panneaux bois, métal...
    Encore faut-il savoir choisir la bonne cheville.Fixations : accrochages
    Accrocher est un geste fréquent pour qui bricole, rénove ou simplement décore son intérieur. Mais entre la diversité des objets à suspendre ou à fixer et la profusion des outils qui le permettent, un tour d'horizon s'impose.Menuiserie : assemblages
    Depuis des siècles, les ébénistes se sont attaché à imaginer des solutions d'une grande diversité et d'une grande résistance pour assembler leurs ouvrages en bois.
    Certaines d'entre elles sont d'ailleurs à la portée des bricoleurs en herbe. Matériaux : découpes
    Découper est un geste qui concerne tous les domaines du bâtiment. Chaque type de matériau, sa dureté, son épaisseur et la finition souhaitée déterminent le choix de l'outil. Menuiserie : quincaillerie d'ameublement
    Le montage d'un meuble en bois ne saurait aujourd'hui se concevoir sans le recours des accessoires de quincaillerie : fixation des panneaux, charnières, coulisses, etc. sont autant de dispositifs à la fois économiques et souvent faciles à utiliser.Soudures à l'arc
    Souvent nécessaire en serrurerie, la soudure à l'arc consiste à fondre des pièces métalliques en contact pour que, au final, les éléments ne forment plus qu'un. Il existe cependant plusieurs techniques qui permettent d'arriver à ce résultat.

  • En matière de sécurité, les techniques les plus traditionnelles cohabitent désormais avec les technologies les plus sophistiquées. Dans tous les cas, ces dispositifs, anti-intrusion ou anti-incendie, restent assez simples à installer.Au sommaire :Êtes-vous bien protégé ?Installer un système d'alarmePoser un film auto-adhésifSceller une grille de protectionPoser un détecteur de fumée

  • Panne inopinée, besoin de prises supplémentaires pour brancher un nouvel équipement ou rénovation d'un circuit électrique... Simples ou complexes, les travaux d'électricité sont à la portée de tous avec un peu d'attention et de méthode.Les lampes à incandescence disparaissant, nos habitudes en matière d'éclairage vont devoir changer. C'est donc le moment de découvrir les produits qui vont les remplacer et les nouvelles conditions pour juger la qualité d'un éclairage : Quel type de lampe choisir ? L'intensité lumineuse. Le rendu des couleurs. Comment éclairer ? Les chambres et le coin bureau. La cuisine. Le salon et la salle à manger. Les zones de circulation. La salle de bains.Cerveau de votre installation électrique et proportionnel à la taille de votre habitation, le tableau de répartition supporte les modules de protection et de commande qui permettent à vos circuits de fonctionner en toute sécurité. Lors de vos travaux d'électricité, il est nécessaire de prévoir la façon de distribuer les fils électriques dans toute la maison. Mais le choix du système d'alimentation de vos appareils déterminera la facilité de mise en oeuvre et l'aspect décoratif.Nous sommes tous désireux de profiter des nouvelles technologies pour piloter, commander et réguler nos équipements. Mais nous craignons souvent les travaux que cela implique. Heureusement, il existe des solutions adaptées à la rénovation.En matière de sécurité, les techniques les plus traditionnelles cohabitent désormais avec les technologies les plus sophistiquées. Dans tous les cas, ces dispositifs, anti-intrusion ou anti-incendie, restent assez simples à installer.

  • Depuis des siècles, les ébénistes se sont attaché à imaginer des solutions d'une grande diversité et d'une grande résistance pour assembler leurs ouvrages en boisCertaines d'entre elles sont d'ailleurs à la portée des bricoleurs en herbe :La boîte à outilsLes techniques d'assemblageAssembler par tourillonsRéaliser un montage à lamellesAssembler avec des faux tenonsFabriquer des tenons et mortaisesConcevoir un assemblage à mi-boisFaire un montage de rencontreRéaliser une queue droite

  • Maçonnerie : démolitions
    L'agencement des espaces intérieurs et extérieurs nécessite souvent une phase de démolition préalable. Cette étape, apparemment simple à réaliser, exige pourtant une préparation soigneuse, à la fois pour des raisons techniques et de sécurité.Maçonnerie : parpaings
    Très économique, servant aussi bien à réaliser la structure porteuse du bâtiment qu'à monter des murs de façade ou de refend, le bloc en béton - ou parpaing - est aujourd'hui un des matériaux les plus utilisés dans la construction.Maçonnerie : briques
    Au-delà de la garantie de solidité et de pérennité qu'elle offre, la brique ouvre de nombreuses possibilités architecturales, grâce à une infinie variété de calepinages, de finitions et d'aspects.Maçonnerie : ancrages et scellements
    Très courant dans le bâtiment, l'accrochage structurel permet d'assurer un maintien particulièrement résistant entre deux éléments. Résultat : aucun démontage ultérieur ne peut s'effectuer sans être obligé de tout casser.Maçonnerie : réparations
    Une maison nécessite d'être surveillée et entretenue régulièrement pour préserver tant sa solidité que son aspect extérieur. En agissant dès qu'un problème apparaît, vous évitez que de simples petits dégâts ne s'aggravent et finissent par engendrer d'importants et coûteux travaux.Maçonnerie : mortiers
    Enduire, couler, jointoyer, lier... Les bétons et les mortiers sont présents dans toutes les pièces de votre habitation, du sol au plafond, à l'intérieur comme à l'extérieur. Mais de quoi sont-ils constitués et comment les utiliser sans se tromper ?Ravalement : travaux préparatoires
    Les façades d'une maison subissent les assauts du temps. La pollution, la pluie, les vents et le soleil... ternissent, noircissent, fragilisent puis dégradent inexorablement les murs. Pour ne pas en arriver là, une surveillance et un entretien réguliers sont souhaitables. Un ravalement peut être envisagé tous les dix ans environ. Cela dépend bien sûr de la nature et de l'état de vos murs ainsi que des pathologies rencontrées.Toiture : tuiles plates, accessoires
    La couverture est à la fois un élément esthétique et très technique puisqu'elle doit assurer l'étanchéité du toit. Chaque accessoire qui la compose joue un rôle spécifique et demande de la précision pour la mise en place. Exposée à la pluie, au vent ou au gel, la toiture joue un rôle technique essentiel. Pour garantir son étanchéité et limiter son vieillissement, il convient de l'entretenir régulièrement. Toute modification de toiture est souvent encadrée par les règlements d'urbanisme : renseignez-vous auprès des services de la mairie avant d'engager de gros travaux.Menuiseries extérieures : fenêtres
    Ouvrir sur l'extérieur, laisser passer la lumière, retenir le froid et le bruit, assurer une protection physique tout en étant simples à manipuler, telles sont les attentes que les fenêtres doivent satisfaire. Avec des solutions aussi variées qu'efficaces. Une très grande variété de matériaux, de formes, de couleurs et de style permet de les adapter à quasiment toutes les situations et à toutes les régions. Même lorsque d'anciennes menuiseries de caractère remarquable, aux vitrages ouvragés, ne peuvent pas être modifiées sans dénaturer la façade, il existe encore des solutions simples à mettre en oeuvre.Menuiseries extérieures : volets
    Partie intégrante de la façade, les volets et les stores répondent à de nombreux critères. Protection efficace contre les agressions climatiques extérieures et contre le bruit, les volets servent aussi à limiter les tentatives d'intrusion. Avec plusieurs systèmes d'ouverture et trois matériaux, de nombreux modèles, standard et sur mesure, s'adaptent à ces différents paramètres.

  • Si vous avez envie de mettre un peu de couleur et de fantaisie dans votre décoration, vous pouvez réaliser des patines ou des peintures et enduits à effets.
    Sans être des artistes confirmés, vous obtiendrez rapidement des résultats surprenants.

  • Vous ne supportez plus le bruit de vos enfants à l'étage, vous êtes réveillé par le bruit de la rue, votre lave-linge vous exaspère ?Apprenez à combattre efficacement les nuisances sonores que vous subissez ou faites subir. L'isolation acoustique est un sujet complexe sur lequel il est indispensable de comprendre quelques notions théoriques : origine du bruit, mode de propagation, performance des isolants, dispositif de mise en oeuvre... Ce sujet ne souffre pas l'amateurisme.

  • Sur des surfaces bien préparées, peindre devient un plaisir... et le résultat impeccable en un minimum de temps, à condition de bien composer ses couleurs, d'utiliser le matériel adéquat et de maîtriser quelques techniques élémentaires.

  • Choisir l'électricité pour se chauffer, c'est se libérer des contraintes liées à un système de chauffage central : conduits d'évacuation des fumées, stockage de l'énergie, circuit de distribution, entretien... vous pouvez oublier tout cela et utiliser l'électricité pour vous chauffer aussi simplement que pour vous éclairer ou cuisiner.Grâce à la vidéo intégrée, apprenez également à installer un radiateur électrique.

  • Le secret d'une finition impeccable réside dans le travail préparatoire qui prend trois à quatre fois plus de temps que la peinture et nécessite davantage de matériel. Tous les peintres vous le diront : la préparation des murs est plus importante que la peinture elle-même. Le soin apporté à cette étape conditionne le résultat final.
    Sur des surfaces bien préparées, peindre devient un plaisir... et le résultat impeccable en un minimum de temps, à condition de bien composer ses couleurs, d'utiliser le matériel adéquat et de maîtriser quelques techniques élémentaires. Si vous avez envie de mettre un peu de couleur et de fantaisie dans votre décoration, vous pouvez réaliser des patines ou des peintures et enduits à effets. Sans être des artistes confirmés, vous obtiendrez rapidement des résultats surprenants.
    De tous les revêtements muraux, le papier peint est celui qui offre le plus large choix de couleurs, motifs et textures. Que le but soit de créer une ambiance dans un cadre ancien, de s'accorder à une demeure de style ou de concevoir un décor contemporain, le papier peint peut apporter une réponse satisfaisante. Sa pose n'est pas très compliquée. Le résultat final dépend avant tout de la préparation des murs.
    Céramique, faïence, pierre, imitation de matières, aspect brillant ou mat, le carrelage sert d'élément décoratif et invite à toutes les compositions. Mais il offre surtout une bonne protection contre les projections d'eau ou de graisse, et reste facile à entretenir. Sa mise en oeuvre ne présente pas de difficulté particulière, à condition d'être bien équipé et de respecter les étapes de pose. Quel que soit le sol de départ (ancien parquet, dalle béton...) et le revêtement que vous souhaitez poser (parquet, moquette, carrelage...), le résultat final dépend en majeure partie de la façon dont le support est préparé. Souvent longue et fastidieuse, cette phase primordiale présente parfois plus de difficultés que la pose du revêtement lui-même. Varié, vivant et chaleureux, le bois reste un revêtement de sol très prisé et utilisable dans toutes les pièces de la maison. D'autant que la multitude d'essences, de teintes, de finitions et de dimensions le rend capable de s'adapter à tous les besoins.
    Outre un confort certain, les sols souples présentent de nombreux avantages. La moquette fait son grand retour et les revêtements plastiques affichent des styles variés. Leur pose demande les mêmes techniques, avec peu d'outils. Par définition inaltérables, les sols durs conviennent particulièrement aux zones à fort passage et aux pièces humides. Ces produits sont le plus souvent des carrelages, posés avec du ciment-colle ou du mortier-colle. Tous ces revêtements, robustes et plutôt froids au toucher, sont relativement chers. Mais l'offre reste très large, tant en ce qui concerne les matériaux que leurs dimensions ou leur prix.

  • Choisir l'électricité pour se chauffer, c'est se libérer des contraintes liées à un système de chauffage central : conduits d'évacuation des fumées, stockage de l'énergie, circuit de distribution, entretien... vous pouvez oublier tout cela et utiliser l'électricité pour vous chauffer aussi simplement que pour vous éclairer ou cuisiner.

  • Même si l'eau qui sort de nos robinets est traitée en amont, sa qualité peut toujours être améliorée. La présence éventuelle de tartre, de chlore ou de pesticides incite à installer des appareils adéquats pour éliminer les différents polluants.À Connaitre :Les polluants de l'eau - Les traitements les plus courants - Installer un adoucisseur d'eau - Poser un filtre sous l'évier - Poser un osmoseurEt posez un filtre adoucisseur d'eau grâce à la vidéo intégrée

  • Quoi de plus convivial qu'une soirée d'hiver devant une bonne flambée ? Il est vrai que les performances énergétiques d'une cheminée traditionnelle restent plutôt médiocres... Mais si l'on veut vraiment se chauffer au bois, une cheminée à foyer fermé, un insert ou un poêle offrent des performances bien supérieures.D'autant plus que certains modèles peuvent être couplés à une pompe à chaleur (PAC) pour assurer le chauffage, voire le rafraîchissement de toute la maison.

  • De plus en plus utilisés dans la maison pour alimenter les pièces d'eau et les radiateurs, les tubes PER permettent également de créer des réseaux de chauffage par le sol. Avec ce matériau, votre installation de plomberie devient alors un jeu d'enfant.Au sommaire : - Quel tube utiliser ? - La boîte à outils - Équiper un collecteur - Alimenter une baignoire - Quel raccord utiliser ?Et visionnez une installation de plomberie sur la vidéo intégrée

  • Augmentation du coût des énergies, réchauffement climatique, souci de confort, ces trois raisons suffisent à rappeler l'importance de l'isolation dans nos maisons.Éviter les déperditions de chaleur ou aménager les combles pour agrandir sa maison, voilà deux bonnes raisons d'isoler sa toiture. Mais quels travaux cela implique-t-il et, surtout, quel matériau choisir ?

empty