Nathan Villers

  • Nathan Villers éprouve la valeur cathartique de l'écriture à travers ce recueil aux accents d'un amour perdu.

  • À travers les textes lapidaires et lancinants de ce recueil autobiographique, Nathan Villers nous entraîne dans les profondeurs de la déception amoureuse et de la dépression... pour mieux refaire surface, suivant la lueur. Laquelle ? Celle de l'amour, toujours lui, sous toutes ses formes, de l'amitié à la tendresse en passant par la sensualité et le soutien indéfectible de la famille. Une façon d'affronter ses démons du passé, lorsqu'ils resurgissent, avec une nouvelle sagesse, un nouveau regard, vif mais apaisé.
    Les poèmes de « Coeur fané », paru en 2019 aux Éditions du Panthéon, disaient les premiers émois et l'amour perdu. « Boys don't cry » en est le pendant, celui de la maturité chèrement acquise. En prose, cette fois, Nathan Villers explore la résilience et la reconquête de soi.

empty