Michel Fayol

  • Si les enfants apprennent à parler par simple immersion dans leur langue, il n'en va pas de même pour la maîtrise de l'écrit : lire, écrire, comprendre ou encore rédiger un texte sont autant d'activités qui ne s'acquièrent que par un long apprentissage. Car l'expression à l'écrit demande des savoirs spécifiques : savoir former rapidement et efficacement des signes graphiques complexes à reproduire ; disposer du vocabulaire nécessaire à l'exposition de son message, contrôler son orthographe, formaliser son discours en l'absence de retour immédiat d'un interlocuteur, prévoir l'enchaînement linéaire des idées, etc. Michel Fayol présente et analyse les principales étapes et difficultés rencontrées lors de l'acquisition du langage écrit. En exposant les résultats d'expériences menées auprès des enfants, il ouvre la voie à un meilleur accompagnement de cet apprentissage si essentiel.

  • Près d'un enfant sur cinq manifeste à l'égard des mathématiques un sentiment qui va d'une légère anxiété à la phobie. Désamorcer ces craintes passe par une meilleure compréhension de la façon dont chacun apprend à manier les nombres et acquiert des raisonnements mathématiques.
    Les savoirs et les savoir-faire mathématiques chez l'enfant comme chez l'adulte font ainsi l'objet, depuis une vingtaine d'années, d'une attention particulière en psychologie cognitive et en neuropsychologie. Ces recherches nous font découvrir les mécanismes que nous mettons tous en oeuvre lorsque nous affrontons des situations mathématiques.
    En s'appuyant sur les résultats les plus récents et grâce au récit des expériences menées auprès des enfants, cet ouvrage nous invite à repenser la manière d'aborder la pédagogie du nombre.

  • Un panorama des méthodes, des données, des orientations issues des principaux courants de recherche traitant de la production verbale selon une approche de psychologie cognitive. Il s'attache à la production verbale écrite et orale. Il aborde les différents niveaux de cette production : le mot, la phrase et le texte.

  • Depuis Rabelais, on sait qu'il ne sert à rien de savoir l'alphabet comme Gargantua, au point de pouvoir le réciter à l'envers. Encore faut-il savoir apprendre. Dans L'Acquisition du langage, Michèle Kail a décortiqué la façon dont l'enfant apprend sa langue maternelle. Dans L'Acquisition de l'écrit, Michel Fayol propose quant à lui quelques méthodes pour mieux accompagner l'apprentissage indispensable de l'écriture et, dans L'Acquisition du nombre, désamorce les craintes et les phobies que peuvent susciter les nombres et les raisonnements mathématiques. Enfin, dans L'Acquisition de plusieurs langues, Michèle Kail explique pourquoi la pratique régulière d'au moins deux langues accroît la flexibilité cognitive, et comment il est possible de parvenir à cette maîtrise. À l'heure où les outils et les méthodes pour apprendre ont intégré le nouveau socle commun, cette somme réunit quatre ouvrages indispensables pour tous ceux, parents, enseignants ou autodidactes, qui veulent apprendre à apprendre, pour comprendre.

  • Les élèves l´apprennent souvent douloureusement : l´orthographe du français est l´une des plus complexe au monde. L´apprentissage des règles ne suffit absolument pas à assurer la maîtrise de la langue écrite tant les particularités sont nombreuses. Peut-être faut-il commencer par comprendre l´origine de ces difficultés.
    Quantité d´études ont, depuis quelques décennies, en France comme dans le monde anglo-saxon, permis de mieux cerner le fonctionnement de la langue ainsi que les spécificités de son acquisition. C´est en dressant le panorama de ces connaissances sur l´orthographe elle-même et sur les questions que posent son apprentissage qu´il devient possible d´améliorer les performances de chacun.
    Cet ouvrage, en croisant les apports de la linguistique et de la psychologie cognitive, propose une synthèse des connaissances actuelles sur l´orthographe et sa formation mais aussi sur ce qui, dans la manière de la transmettre, peut en faciliter l´acquisition.

  • Réunissant quelques-uns des meilleurs spécialistes, ce volume est consacré à l'émergence du langage chez le bébé et le jeune enfant : le fonctionnement cérébral et les bases biologiques de l'acquisition du langage (à partir des techniques d'imagerie), la perception et la production de la parole avant deux ans, la constitution du lexique, ...

  • Les apprentissages sont au coeur des préoccupations et des pratiques de l'institution scolaire et sont l'un des enjeux fondamentaux pour notre société. Ils sont aussi l'un des objets privilégiés de la recherche en sciences cognitives.

  • Comment et pourquoi les enfants apprennent-ils à parler ? Pourquoi certains d'entre eux éprouvent-ils des difficultés pour y parvenir alors même que d'autres y réussissent précocément ? Quelles conséquences peut avoir une situation de bilinguisme sur cet apprentissage ? Peut-on acquérir une compétence native dans une nouvelle langue à l'âge adulte ? Quelles sont les difficultés rencontrées plus spécifiquement à l'écrit ? Les chercheurs ne sont pas encore en mesure de répondre de manière précise à toutes ces questions. Pourtant, les deux dernières décennies ont vu se préciser un grand nombre de réponses ou d'éléments de réponse. Cet ouvrage propose un large aperçu des avancées obtenues, à l'interface de plusieurs disciplines des sciences cognitives, concernant l'acquisition de la langue maternelle, le bilinguisme et l'acquisition des langues secondes, l'apprentissage de l'écrit et les troubles du langage, oral ou écrit. Cet ouvrage offre au lecteur un vaste panorama des recherches récentes et de leurs résultats, ainsi que des méthodes parfois extrêmement sophistiquées qui permettent de les obtenir. Il présente dans le même temps, les questions qui restent en suspens et que la décennie à venir aura à affronter. Il fournit aux enseignants, aux thérapeutes, aux parents et aux étudiants un ensemble de textes rédigés par quelques-uns des meilleurs spécialistes internationaux de l'acquisition du langage.

  • Cet ouvrage, outil d'information et de réflexion destiné aux étudiants de 2e et 3e cycles ainsi qu'aux enseignants des sciences de l'éducation et sciences cognitives, est consacré au développement du langage après trois ans et aux principaux aspects de l'apprentissage de l'écrit : développement morpho-syntaxique, pragmatique et discursif, activités métalinguistiques, traitement orthographique des mots et des phrases, compréhension et production de textes en situation monolingue ou plurilingue et pathologies développementales de l'écrit.

  • L'objectif de la psychologie cognitive est d'analyser l'activité de compréhension (ce que nous faison quand nous cherchons à comprendre) et non simplement le résultat de cette activité (ce qui est compris).
    Les recherches menées sur ce thème considèrent que cette activité constitue une "double tâche" : il faut à la fois, et simultanément, traiter les éléments qui lui servent de base, et intégrer les interprétations qui découlent de ces traitements.
    Ce livre fait le point sur ce qu'on connaît de ces traitements et de leurs difficultés : identification des mots, syntaxe, inférences et anaphores... Il analyse aussi les difficultés spécifiques rencontrées par les élèves quand il s'agit d'articuler ces traitements : rôle de la mémoire et de l'attention, place de la métacognition...
    Après avoir défini le cadre théorique de la psychologie cognitive et les composantes de la compréhension, Daniel Gaonac'h et Michel Fayol ont sollicité la contribution de chercheurs qui traitent de différentes situations de compréhension (textes, documents multimédia, consignes, langue étrangère) et tentent de répondre à la question : "Comment enseigner la compréhension ?".

empty