Lu Tiancheng

  • Un des premiers romans libres Ming en langue vulgaire, inédit en Occident. Lü Tiancheng, lettré, poète, dramaturge, écrivit « pour se distraire » deux romans ; l'un, Aimer à loisir, est perdu, l'autre, Histoire hétérodoxe d'un lit brodé (1597), connut au contraire de nombreuses éditions. Durant quatre nuits, l'auteur mène ses personnages dans les situations les plus scabreuses avec un sang-froid imperturbable et piétine, comme par mégarde, les données les plus sacrées de la société chinoise.

empty