Justin Mcguinness

  • Cet ouvrage entend contribuer au renouveau théorique de l´étude des médinas au Maroc, en rendant compte de l´étendue et de la nature d´un phénomène à peine envisageable au début des années quatre-vingt-dix. Les auteurs abordent, en effet, les mutations en cours dans les médinas à partir de la perspective de la gentrification, c'est-à-dire du phénomène de réinvestissement de quartiers anciens, souvent fort détériorés, par des nouveaux résidents aisés, qui y impulsent des dynamiques rénovatrices. S´appuyant sur des enquêtes de terrain dans plusieurs villes marocaines, les études présentées s´intéressent aux profils et aux motivations de ces nouveaux habitants, à leurs interactions avec les anciens habitants, au rôle de l´Etat, aux rapports entre gentrification, tourisme, patrimonialisation et cosmopolitisme. Tout en soulignant les dynamiques convergentes et les caractéristiques que les médinas marocaines partagent avec le modèle « classique » de la gentrification, elles pointent également les spécificités locales, y compris entre les différentes médinas. L´ensemble de ces études et des entretiens avec des personnalités impliquées dans la sauvegarde du patrimoine fournit une première perspective synthétique sur ce phénomène.

empty