Didier Convard

  • Léo et Grand-père Jean ont été enlevés ! À la maison, c'est la panique : les inspecteurs de police sont partout... Moi, j'ai préféré abandonner le salon. Le vieil ami de la famille que je suis n'est plus très utile. Je hante les pièces de cette vaste demeure et réalise un peu plus chaque jour que je suis en train de devenir invisible ! Alors, j'ai pris la décision de tout mettre en oeuvre pour retrouver Léo et son grand-père. C'est à ce moment-là, que mon esprit a reçu un appel au secours... Une image floue et légère comme une feuille de papier. Toute froissée ! Léo m'appelait... Léo me connaissait bien, lui. Il avait compris ce dont j'étais capable. Je ne pouvais pas le décevoir.

  • Il est né de la boue et du sang des tranchées de 14-18. Dès son premier numéro, c'était déjà un vilain petit Canard, insolent, anticlérical et frondeur. Voilà plus d'un siècle qu'il a pris l'habitude de distribuer ses coups de bec dans le ventre replet des industriels et des banquiers, des pousse-au-crime, des va-t-en-guerre et autres ganaches de tout poil...Plus d'un siècle qu'il enquête dans le marigot des affairistes et des combinards de la politique. Plus d'un siècle que le Canard brave la censure et sauvegarde sa liberté, sans publicité. Un seul mot d'ordre : l'humour.L'incroyable aventure du Canard enchaîné méritait cette tendre BD hommage, truffée d'anecdotes, de rires et de révélations hebdomadaires.

    2 Autres éditions :

empty