Bernard Laks

  • Phonologie accentuelle

    Bernard Laks

    • Fenixx réédition numérique (cnrs éditions)
    • 16 January 2019

    Domaine important de la phonologie générale, la phonologie accentuelle traite des systèmes accentuels et prosodiques des langues. Dans la mesure où chaque langue humaine présente une modulation accentuelle ou tonale typique, l'investigation de ces clichés mélodiques ou rythmiques est en effet fondamentale, pour une analyse et une description adéquates de ces langues. Ces analyses sont particulièrement cruciales pour la synthèse de la parole, où un profilage prosodique de qualité est nécessaire à une bonne intelligibilité des voix artificielles. Fondé sur l'analyse détaillée du système accentuel de nombreuses langues, cet ouvrage présente et évalue les différents modèles théoriques récemment proposés, pour rendre compte de l'accentuation. Il introduit et défend les Modèles Dynamiques Linéaires (DLM) issus de la Phonologie Harmonique qui, mettant en oeuvre des réseaux de neurones formels, permettent de calculer - de façon simple - la plus grande partie des profils accentuels possibles.
    En offrant une alternative - de type dynamique et connexionniste - à la constituance et à la compositionnalité postulées par la plupart des théories accentuelles, cet ouvrage plaide pour une approche neuromimétique et subsymbolique du langage. Il s'inscrit ainsi au coeur des débats qui agitent les sciences cognitives.

  • Batailles de l'esprit

    ,

    • Gallimard
    • 9 September 2021

    Aux origines des sciences humaines s'intéresse à l'histoire des idées et aux hommes qui les ont portées, incarnées et défendues tout au long des XIXe et XXe siècles. Les sciences du langage, la psychologie, les mathématiques et la logique, la philosophie sont au centre d'une analyse interdisciplinaire qui éclaire les échanges, les emprunts et les influences entre ces disciplines naissantes, toutes préoccupées de la nature de l'esprit humain, des langues et des cultures.
    Sur la toile de fond des changements politiques, économiques et sociaux formidables qui se produisent de 1840 à 1940 se déploie une autre histoire, intellectuelle et conceptuelle, où se forgent la conception moderne de l'homme et bientôt les sciences humaines et sociales. Si la linguistique est au centre de cette enquête, c'est parce que, plus qu'aucune autre, elle a reçu la fertilisation croisée de toutes les sciences de l'homme. La vieille philologie et la vieille grammaire en sont sorties totalement bouleversées et une science nouvelle, la science du langage, est apparue.
    Ce livre est l'histoire de celles et ceux qui, dans un débat passionné tissé de continuités déniées et de ruptures proclamées, ont fait advenir ce bouleversement et de ceux qui les ont influencés et ont nourri leur réflexion.

empty