Andre Berge

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Dr André Berge : médecin et psychanalyste, est directeur médical du Centre psycho-pédagogique Claude Bernard. Les données traditionnelles, toutes les valeurs, tous les principes sont discutés et sans cesse remis en cause. Et pourtant, personne ne saurait échapper à la nécessité d'adopter dans l'existence une ligne de conduite - c'est-à-dire une morale - sous peine de sombrer dans l'incohérence. Mais l'homme, s'il a besoin d'une morale, n'en est pas moins enclin à l'utiliser pour s'écraser lui-même et tend parfois à transformer cet instrument en une arme qu'il lui arrive de retourner contre sa propre personne. C'est cela qu'il s'agit d'empêcher. Ce que veut établir cet ouvrage, ce sont les bases d'une morale psychologique tendant à remédier au désarroi des esprits et à contribuer à l'avènement d'un nouvel humanisme.

  • On sait qu'André Berge, qui est à la fois médecin, psychanalyste et philosophe, part toujours de la psychologie individuelle et de l'observation directe pour aborder les problèmes fondamentaux qui se posent à l'homme de notre temps. Après les Maladies de la vertu dont un critique a justement écrit qu'un tel livre, si rempli de chaleur d'apaisement, voici Contre la peur de vivre et l'angoisse de mourir, à qui cette définition mieux encore s'applique. Qu'y a-t-il, en effet, de plus contraignant et de plus révoltant que l'angoisse et que la peur ? André Berge nous aide à lutter contre elles, à ne pas rester comme des enfants perdus dans le noir. Il nous incite à découvrir les éléments d'une sagesse éclairante, c'est-à-dire non pas résignée, mais optimiste et dynamique, grâce à l'optique nouvelle qui est la sienne lorsqu'il considère la Vie et la Mort. Qu'il s'agisse du bonheur, du plaisir, de l'ennui, des épreuves, de la solitude, des infirmités, des maladies, de la vieillesse, chacun trouvera dans ces pages une nourriture et un appui. Enfin, André Berge nous apprend à nous connaître nous-mêmes dans la perspective la plus profonde : au delà de la biologie animale qui, elle-même, se situe au delà de la biologie végétale, il considère une biologie humaine qu'il nomme « bio-psychologie », où il puise l'espoir de réconcilier l'intelligence et l'instinct, d'accorder les intérêts des individus, de la collectivité et de l'espèce.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Ces quatre contes, avant d'être écrits, avaient déjà subi l'épreuve d'un auditoire enfantin. Aussi faut-il oublier que le narrateur est médecin, psychanalyste, collaborateur de l'Ecole des Parents car, en tant que conteur, il n'était qu'un homme qui racontait des histoires pour distraire ses enfants. Séraphine, le Roi des embêtants, le Voleur de minutes, la Petite fille rayon de soleil se meuvent dans le monde libre de l'imagination. C'est pourquoi le récit de Séraphine peut commencer dans un magasin où l'on achète des bébés, - les enfants d'aujourd'hui sachant bien qu'il n'y a pas plus de magasins de bébés que de baguettes de fées capables de changer une citrouille en carrosse. Et pourtant ces contes puisent leur inspiration dans une certaine réalité. N'y a-t-il pas beaucoup de petites filles (et même de grandes personnes) qui, comme Séraphine, sont les marionnettes d'un "Paquet-de-Nerfs" qui leur fait faire des bêtises ? N'y a-t-il pas beaucoup d'hommes affairés qui, comme le père de Japhi, ont l'impression d'être victimes d'un "roi des embêtants" qui leur cache toujours l'objet dont ils ont précisément besoin sur l'heure ? N'est-il pas réel que beaucoup de minutes nous sont volées par les machines voraces qui forment le cadre de notre vie moderne ? Et n'y a-t-il pas enfin des enfants qui communiquent mieux que les adultes avec les bêtes, les plantes et toutes les choses de la nature, comme cette petite fille qui devint même rayon de soleil pour retrouver ses parents ? Car tout s'arrange... mais il faut ouvrir le livre pour savoir comment !

  • A. Berge confie à M. Mathieu sa vie de psychiatre et d'écrivain s'inscrivant d'une manière originale dans l'histoire de la psychanalyse de 1945 à nos jours.

  • Cet ouvrage est le fruit d'une rencontre préparée par le Docteur Cl. Leroy, au nom de la Ligue d'Hygiène Mentale. On n'aborde trop souvent les problèmes de la contraception que sous un éclairage trop restreint - purement médical, ou démographique, ou économique, ou en se référant à une morale réduite à ses aspects juridiques ou formalistes. Il importait d'élever et d'élargir le débat à un niveau de compréhension tel que les convergences profondes puissent émerger d'une réflexion commune. Gynécologues praticiennes, Mmes les Docteurs Kepès et Michel-Wolfromm se placent fort opportunément d'emblée sur le terrain psychosomatique. Psychanalystes et moralistes, le Docteur Berge et Mme Amado Lévy-Valensi montrent comment et à quelles conditions la régulation des naissances peut s'inscrire dans l'épanouissement d'une sexualité adulte et dans le respect de la personne. Médecin et prêtre, l'Abbé Oraison aidera maint lecteur à sortir de graves crises de conscience. Allant jusqu'au fond sans esquiver les difficultés, « Problèmes éthiques du contrôle des naissances » rassemble des contributions dont la sincérité égale la qualité scientifique ; il doit être médité par tous ceux que préoccupe, à titre personnel ou en fonction de responsabilités sociales, une des plus graves questions que notre époque puisse se poser à elle-même.

empty