Epictète - Manuel d'Épictète

  • Manuel d'Epictète

    Epictète

    Abrégé de la pensée d'Épictète légué par son disciple Arrien, le Manuel - c'est-à-dire l'enkheiridion, le poignard que l'on a sous la main pour affronter toute éventualité - est voué à l'efficacité éthique. Il est bref et incisif par nécessité. Il ne s'adresse pas au sage, qui n'en a pas besoin, mais à ceux qui, parmi les non-sages, sont en progrès et s'exercent à la sagesse. Cahier d'exercices pour l'éducation philosophique, il donne non seulement les signes du progrès, mais aussi les ultimes conseils, et les marques qui pourront montrer que le pas décisif vers la philosophie aura été franchi. Ces signes, ces conseils et ces marques, le destinataire du Manuel doit les emporter avec lui, pour construire une oeuvre qui, s'appuyant sur les livres, est hors des livres, et ne peut être aidée par personne, sinon par le dieu qui est en lui.

  • Ce commentaire anonyme, sur une adaptation chrétienne du Manuel d'Epictète, appelée traditionnellement Paraphrase, est philosophique plus que spirituel.
    Bien que l'auteur ne mentionne jamais le nom d'Epictète, il reprend très fidèlement, à travers l'adaptation, sa conception de l'homme et de la démarche morale. La Bible n'apparaît qu'à mi-chemin et, même là où les notions chrétiennes se multiplient, les positions restent souvent stoïciennes. Écrit par un auteur dont la tradition n'a pas conservé le nom, le texte date probablement de la première " renaissance byzantine " (VIIIe - IXe siècles) et a dû voir le jour dans le milieu philosophique gravitant autour de Photius et Arétas.

    Apparemment, la tradition manuscrite ne nous livre pas la totalité du Commentaire : après une préface invariable, le texte s'arrête à trois endroits différents selon les manuscrits.

  • Les Éditions Rhéartis, présentent dans sa gamme patrimoine, les oeuvres: «Pensées / Entretiens /Manuel d'Épictète», dans leur version complète. Ces textes, nous permettent de découvrir, ou tout simplement redécouvrir, la pensée et la logique stoïcienne et fataliste.

    Épictète, est un philosophe du 1er siècle apr. J.-C., dont nous savons que peu de choses. Son héritage et son travail nous sont parvenus grâce à son disciple Arrien. Ils nous permettent de découvrir une réflexion structurée et puissante, mettant en avant la pensée et la logique stoïcienne et fataliste, tout en apportant de nombreuses références aux textes plus anciens, tels que «l'Iliade et Odyssée» de Homère.

    Cet éclairage est pourtant un puissant écho dans notre recherche du bonheur, et ce livre trouvera toute sa place dans votre bibliothèque tant il est aisé à comprendre et appréhender. Les trois oeuvres que nous vous présentons vous donneront un relief différent sur des situations que vous pourriez vivre!

  • Manuel d'Épictète : nouvelle traduction française, précédée d'une introduction et d'une analyse et accompagnée d'appréciations philosophiques / par Henri Joly,...
    Date de l'édition originale : 1878 [Manuel (français). 1878] Le présent ouvrage s'inscrit dans une politique de conservation patrimoniale des ouvrages de la littérature Française mise en place avec la BNF.
    HACHETTE LIVRE et la BNF proposent ainsi un catalogue de titres indisponibles, la BNF ayant numérisé ces oeuvres et HACHETTE LIVRE les imprimant à la demande.
    Certains de ces ouvrages reflètent des courants de pensée caractéristiques de leur époque, mais qui seraient aujourd'hui jugés condamnables.
    Ils n'en appartiennent pas moins à l'histoire des idées en France et sont susceptibles de présenter un intérêt scientifique ou historique.
    Le sens de notre démarche éditoriale consiste ainsi à permettre l'accès à ces oeuvres sans pour autant que nous en cautionnions en aucune façon le contenu.

    Pour plus d'informations, rendez-vous sur www.hachettebnf.fr

    Sur commande
  • Né vers le milieu du Ier siècle après J.-C. fils d'esclave et esclave lui-même, Epictète avait d'emblée toutes les dispositions nécessaires à l'application pour son propre usage de ce condensé de morale stoïcienne. Dans un monde aveugle, les enseignements de ce manuel de lucidité nous rappellent que "en un mot, le seul ennemi qu'on ait à redouter, c'est soi-même".

  • Une première édition de cette traduction aurait paru avant 1498. Ce serait sans doute Florence et la célèbre bibliothèque des Médicis qui aurait fourni à Politien le texte manuscrit sur lequel il fit sa version. Politien fut le protégé des Médicis, de Laurent tout particulièrement qui le traita magnifiquement en lui accordant, non seulement dans son palais à Florence, mais encore dans une délicieuse retraite à Fiesole, une vie de bien-être et des loisirs qui permirent à ce poète bibliophile, enthousiaste des auteurs grecs, de découvrir les trésors de l'antiquité.Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

  • Le Manuel d'Épictète expose les principes philosophiques qui mènent au stoïcisme, doctrine qui permet de mener une vie heureuse et juste. Ce texte court est un résumé de l'enseignement d'Epictète écrit par un de ses élèves, où sont donnés, de manière logique et illustrée d'exemples quotidiens, les idées fondamentales qui permettent un accès à la sagesse.

  • Le manuel d'Epictète

    Epictète

    • Theleme
    • 13 November 2007

    Le Manuel d'Epictète expose les principes philosophiques qui mènent au stoïcisme, doctrine qui permet de mener une vie heureuse et juste. Ce texte court est un résumé de l'enseignement d'Epictète écrit par un de ses élèves, où sont donnés, de manière logique et illustrée d'exemples quotidiens, les idées fondamentales qui permettent un accèsà la sagesse.

    Sur commande
  • Manuel d'Épictète : nouvelle traduction française, précédée d'une introduction et d'une analyse et accompagnée d'appréciations philosophiques / par Henri Joly,... http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5492103n

    Sur commande
  • La traduction française du Manuel d'Épictète / d'André de Rivaudeau au XVIe siècle ; publiée avec une introduction par Léontine Zanta,...
    Date de l'édition originale : 1914 [Manuel (français moyen). 1914]Titre conventionnel latin : Epitecti enchiridion Ce livre est la reproduction fidèle d'une oeuvre publiée avant 1920 et fait partie d'une collection de livres réimprimés à la demande éditée par Hachette Livre, dans le cadre d'un partenariat avec la Bibliothèque nationale de France, offrant l'opportunité d'accéder à des ouvrages anciens et souvent rares issus des fonds patrimoniaux de la BnF.
    Les oeuvres faisant partie de cette collection ont été numérisées par la BnF et sont présentes sur Gallica, sa bibliothèque numérique.

    En entreprenant de redonner vie à ces ouvrages au travers d'une collection de livres réimprimés à la demande, nous leur donnons la possibilité de rencontrer un public élargi et participons à la transmission de connaissances et de savoirs parfois difficilement accessibles.
    Nous avons cherché à concilier la reproduction fidèle d'un livre ancien à partir de sa version numérisée avec le souci d'un confort de lecture optimal. Nous espérons que les ouvrages de cette nouvelle collection vous apporteront entière satisfaction.

    Pour plus d'informations, rendez-vous sur www.hachettebnf.fr

    Sur commande
  • Manuel d'Épictète : texte grec et traduction française en regard (8e édition) / édition précédée d'une introduction et d'une analyse et accompagnée d'appréciations philosophiques, par Henri Joly,...
    Date de l'édition originale : 1904 [Manuel (grec ancien-français). 1904]Titre conventionnel latin : Enchiridion Ce livre est la reproduction fidèle d'une oeuvre publiée avant 1920 et fait partie d'une collection de livres réimprimés à la demande éditée par Hachette Livre, dans le cadre d'un partenariat avec la Bibliothèque nationale de France, offrant l'opportunité d'accéder à des ouvrages anciens et souvent rares issus des fonds patrimoniaux de la BnF.
    Les oeuvres faisant partie de cette collection ont été numérisées par la BnF et sont présentes sur Gallica, sa bibliothèque numérique.

    En entreprenant de redonner vie à ces ouvrages au travers d'une collection de livres réimprimés à la demande, nous leur donnons la possibilité de rencontrer un public élargi et participons à la transmission de connaissances et de savoirs parfois difficilement accessibles.
    Nous avons cherché à concilier la reproduction fidèle d'un livre ancien à partir de sa version numérisée avec le souci d'un confort de lecture optimal. Nous espérons que les ouvrages de cette nouvelle collection vous apporteront entière satisfaction.

    Pour plus d'informations, rendez-vous sur www.hachettebnf.fr

    Sur commande
  • Texte intégral révisé suivi d'une biographie d'Épictète. Traduit du latin, annoté et présenté par Mario Meunier. Comme Socrate, Épictète n'écrivit rien. Ce fut son disciple Flavius Arrien qui, ayant suivi sous Trajan les leçons d'Épictète à Nicopolis, rédigea les notes qu'il avait prises en écoutant son maître. De là sortirent les "Entretiens" d'Épictète en huit livres, dont il ne nous reste plus que quatre. De tous ces entretiens, Arrien lui-même en tira ce qui lui parut essentiel, pour le condenser en un petit livre qu'on pût toujours et avoir sous la main et porter avec soi: le "Manuel d'Épictète". Simplicius, qui enseignait à Athènes lorsque les écoles de philosophie païenne furent fermées, en 529, par Justinien, composa un commentaire très développé de ce Manuel. Ce petit livre, dit-il, "est une arme de combat qu'il faut toujours avoir à sa portée, et dont il faut que ceux qui veulent bien vivre soient toujours prêts à se servir". Admiré par les païens, ce Manuel le fut non moins par les chrétiens. Saint Nil, disciple de saint Jean Chrysostome, puis anachorète, l'adapta, avec d'insignifiantes modifications, à l'usage de la vie des ermites du mont Sinaï, et la règle de saint Benoît elle-même en fit passer plus d'un précepte dans le monachisme occidental. Traduit plusieurs fois en français dès le XVIe siècle, le "Manuel d'Épictète" eut la singulière fortune de faire l'impression la plus vive sur le génie de Blaise Pascal. C'est, en effet, un des livres les plus réconfortants que la pensée grecque nous ait laissés.

  • On sent en soi-même un plaisir secret lorsqu'on parle de cet empereur ; on ne peut lire sa vie sans une espèce d'attendrissement ; tel est l'effet qu'elle produit qu'on a meilleure opinion de soi-même, parce qu'on a meilleure opinion des hommes.
    Montesquieu

  • Collection « Classiques de la philosophie » dirigée par Jean-François Balaudé Manuel d'Epictète Le Manuel (encheiridion) est ainsi intitulé parce qu'il doit toujours être « sous la main » et à la disposition de ceux qui veulent bien vivre. Car le poignard (encheiridion) du soldat est lui aussi une arme qui doit toujours être sous la main de ceux qui s'en servent.
    Simplicius.

    Le Manuel a été composé par Arrien, le disciple du stoïcien Epictète (50-130 env.), à partir des enseignements de ce dernier (largement consignés par le même Arrien dans les Entretiens - Epictète n'a rien écrit par lui-même). La forme condensée du Manuel doit permettre au philosophe, et plus particulièrement au progressant, de se remettre à chaque moment dans la disposition fondamentale dans laquelle il doit être, de retrouver une vision philosophique des choses. Ainsi, l'ouvrage est organisé, conformément à l'enseignement d'Epictète, selon une structure ternai

  • Pour atteindre le bonheur, tout est question d'attitude. Sur l'avis des autres, la richesse, la chance ou la mort, nous n'avons pas de prise. C'est donc aux opérations de l'âme qu'il faut accorder tous nos soins, et apprendre à jouir des choses matérielles sans nous y attacher. Désirer que les choses arrivent comme elles arrivent, voilà la clef pour Épictète. En illustrant cette voie de manière concrète, il expose avec simplicité et sagesse une manière différente de voir le monde, qui affranchit l'homme des angoisses et des préoccupations de sa condition.
    Compilé par Arrien, le Manuel est suivi de morceaux choisis parmi les Entretiens avec ce même disciple : « À ceux qui craignent la pauvreté », « Contre les gens querelleurs et méchants » ou « Pour ceux qui parlent trop aisément d'eux-mêmes »...

  • Les hommes sont faits pour le bonheur. Rectifier son jugement, apprendre à ne désirer que ce qui est en notre pouvoir, tenir pour quantité négligeable les éclaboussures de la destinée, voici l'objectif du stoïcisme tel que les élèves d'Epictète l'ont résumé dans ce fameus Manuel.

    La tradition occidentale tout entière reprendra en écho l'ensemble des prescriptions qui ont trait au devoir, à la liberté et au bonheur.

  • Le philosophe néoplatonicien Simplicius a vécu au VIe siècle de notre ère. Originaire de Cilicie en Asie Mineure, il se rendit en Perse accompagné de six autres philosophes, probablement à la suite d'un décret de Justinien leur interdisant d'enseigner et de percevoir un salaire public. Il rentra dans son pays suite au traité de paix conclu en 532 entre le roi Perse Chosroès et Justinien, et s'installa à Harrân, ville de l'Empire Byzantin proche de la frontière perse. C'est là qu'il composa les cinq commentaires qui nous sont parvenus sous son nom. Parmi ces commentaires, celui traitant du Manuel d'Épictète est le seul qui ne soit pas consacré à un traité aristotélicien.

    Comment expliquer le fait que Simplicius, philosophe platonicien, ait commenté les maximes éthiques d'un stoïcien ? Les néoplatoniciens, depuis Porphyres, avaient défini un canon de quatre degrés de vertus : les vertus civiles ou politiques, les vertus cathartiques, les vertus théorétiques et les vertus paradigmatiques. Lorsqu'on parvenait au degré le plus élevé des vertus, la séparation de l'âme et du corps était totalement accomplie. Néanmoins, avant de parvenir à cet état d'apathéia, une instruction éthique préparatoire était nécessaire pour atteindre le premier degré des vertus. Ainsi, pour Simplicius, le Manuel d'Épictète représentait une propédeutique à la pratique morale visant au premier degré des vertus, les vertus civiles ou politiques. Par la lecture des sentences du philosophe stoïcien, le disciple pouvait parvenir à la domination des passions par la raison avant de s'élever vers la contemplation de l'Intellect, qui représente pour les platoniciens le niveau d'être le plus élevé.
    Le premier volume du Commentaire sur le Manuel d'Épictète dans la Collection des Universités de France comprend le texte de Simplicius accompagné de la traduction d'Ilsetraut Hadot. Le traité est précédé d'une introduction dans laquelle sont présentés la vie et l'oeuvre du philosophe, les enjeux philosophiques du Commentaire, ainsi que l'histoire du texte.

  • Epictète nous enseigne que « ce qui trouble les hommes, ce ne sont pas les choses, mais les représentations qu'ils en fabriquent ». Mais le Manuel d'Épictète, et plus largement l'ensemble de la philosophie stoïcienne, sont les porteurs, d'une série d'autres conceptions sur la psychologie humaine. Certaines de ces conceptions sont reprises et adaptées, sous d'autres vocables, par le paradigme cognitiviste de la relation d'aide.

  • Plongez-vous dans l'analyse du Manuel d'Épictète pour approfondir votre compréhension de l'¿uvre !Que retenir du Manuel, le texte condensé de la pensée d'Épictète ? Retrouvez toutes les subtilités de cette ¿uvre dans un commentaire original et complet pour approfondir votre réflexion sur le livre. Vous trouverez dans cette fiche :¿ Une introduction sur l'¿uvre et son auteur¿ Une mise en contexte¿ L'explication et l'analyse du texte¿ ConclusionL'outil indispensable pour percevoir rapidement ce qui fait du Manuel une « arme de combat qu¿il faut toujours avoir à sa portée » !À propos de la collection LePetitPhilosophe.fr :Destinée avant tout à un public de néophytes et aux lycéens qui préparent le bac de philo, LePetitPhilosophe.fr propose des analyses d'¿uvres philosophiques classiques et contemporaines. Nos analyses, disponibles aux formats papier et numérique, ont été conçues pour guider les lecteurs à travers toute la philosophie. Nos auteurs combinent théories, citations, anecdotes et commentaires pour vous faire découvrir les plus grands penseurs d'hier et d'aujourd'hui.

    Sur commande
  • Cette fiche propose un commentaire approfondi du Manuel d´Epictète, avec une mise en contexte, l'explication et l'analyse des différents aspects du texte, et une synthèse de ce qu'il faut en retenir.
    La mise en contexte présente Socrate, le cynisme et le stoïcisme. Ensuite, l'analyse se penche notamment sur la conception morale du bien et du mal, les indifférents, le destin, ou encore la dimension pratique de cette oeuvre.
    Cette fiche est destinée avant tout à un public de néophytes et aux lycéens qui préparent le bac de philo.

  • Bienvenue dans la collection Les Fiches de lecture d'Universalis Exclusivement oral, l'enseignement d'Épictète (50 env.-130 env.) nous est parvenu par l'intermédiaire de son disciple Arrien (105 env.-180 env.), qui nous a conservé des Entretiens et le Manuel : ce dernier est, avec les Pensées de Marc Aurèle, le plus connu et le plus lu des textes du stoïcisme ancien. Une fiche de lecture spécialement conçue pour le numérique, pour tout savoir sur Manuel d'Épictète Chaque fiche de lecture présente une oeuvre clé de la littérature ou de la pensée. Cette présentation est couplée avec un article de synthèse sur l'auteur de l'oeuvre. A propos de l'Encyclopaedia Universalis : Reconnue mondialement pour la qualité et la fiabilité incomparable de ses publications, Encyclopaedia Universalis met la connaissance à la portée de tous. Écrite par plus de 7 200 auteurs spécialistes et riche de près de 30 000 médias (vidéos, photos, cartes, dessins...), l'Encyclopaedia Universalis est la plus fiable collection de référence disponible en français. Elle aborde tous les domaines du savoir.

  • Le manuel d'Epictète

    Arrien

    Le Manuel invite à reconnaître l'impossibilité pour l'homme de contrôler ce qui ne dépend pas de lui : l'avis des autres, la richesse, la chance, les malheurs, la mort. L'idée à la racine de l'ouvrage est la nécessité de n'attacher d'importance qu'à ce qui dépend de nous : opinions, désirs, pensées, et autres « opérations de l'âme ».
    Le philosophe doit se concentrer sur ce qui est sous son contrôle, c'est-à-dire son âme, seule partie libre de son être. Vouloir changer ce qui ne dépend pas de lui rend l'homme malheureux, tandis qu'accepter son impuissance sur ces choses et ne s'occuper que de la partie de lui-même qu'il peut contrôler l'amène à un bonheur immuable et infini : cette distinction entre ce qui peut être contrôlé et ce qui échappe à la volonté humaine est la base fondamentale de la doctrine.
    Les trois principes pour l'ataraxie y sont développés, de manière à apprendre à distinguer ce qui dépend de soi et ce qui ne dépend pas de soi : concevoir et comprendre la fatalité, être indifférent aux événements extérieurs qui ne dépendent pas de soi, agir au mieux dans les domaines qui dépendent de soi.

empty