Littérature traduite

  • Le livre Avec une combinaison audacieuse de journalisme littéraire et de photo
    documentaire, Irene van der Linde et Nicole Segers nous conduisent depuis la
    Finlande jusqu'en Bulgarie, à la rencontre de ceux qui vivent le long de la
    nouvelle frontière orientale de l'Europe. Finlande, Estonie, Lettonie,
    Lituanie, Pologne, Slovaquie, Hongrie, Roumanie et Bulgarie : c'est au fil de
    leurs frontières que se trouve désormais le « bout de l'Europe ». Durant leurs
    neufs mois de voyage, tandis qu'elles arpentaient ces confins sauvages et
    méconnus, la journaliste Irene van der Linde et la photographe Nicole Segers
    ont très étroitement collaboré. Dans ce livre remarquable, le texte et les
    images s'enrichissent mutuellement : en chaque lieu traversé, l'histoire
    personnelle des habitants vient donner corps aux grandes questions que nous
    posent aujourd'hui les marges de la famille européenne. Et nulle part ailleurs
    qu'en sa périphérie l'Europe ne nous révèle un aussi vrai visage. Qui habite
    les frontières de l'Europe ? Qui s'y heurte ? Un livre de voyage exceptionnel.
    Le texte en est personnel et intelligent. Loin de ce « pittoresque de la
    misère » que l'on cherche trop souvent à l'Est, les images de Segers sont une
    fête pour les yeux : paysages et visages. Les auteurs Irene van der Linde, née
    à Amsterdam en 1963, est historienne et journaliste. Elle collabore avec divers
    journaux aux Pays-Bas, comme Vrij Nederland et De Standaard. Elle s'intéresse
    particulièrement aux thèmes des migrations et de l'illégalité. Nicole Segers,
    née à Tilburg en 1960, est photographe documentaire. Elle expose son travail
    régulièrement, notamment au Stedelijk Museum (Zwolle, 2001), au festival de
    photographie Rencontres Photographiques (Lorient, 1999) et à Aubenas (2000). En
    2004, elle a exposé les photos du projet Gens des confins au musée De Kunsthal
    de Rotterdam.

empty