9782882501813

  • Les hongrois

    Paul Lendvai

    L'histoire plus que millénaire de la Hongrie se caractérise par de multiples victoires et des défaites encore plus fréquentes, par des conquêtes et des occupations. La rébellion y côtoie la soumission, les guerres de libération succèdent aux partitions. Dans cette oeuvre de référence sur l'histoire de la
    Hongrie et des Hongrois, l'auteur caractérise ses compatriotes comme le « peuple le plus seul d'Europe ». Ce livre d'abord aisé, dû à la plume alerte d'un journaliste aguerri, nous donne un portrait bienveillant du pays magyar, avec sa langue et son parcours historique unique. Malgré les vicissitudes nombreuses, les partages successifs, les Hongrois ont réussi à conserver leur identité. Ils ont ainsi subi l'occupation turque pendant un siècle et demi, été gouvernés par les Habsbourg dans le cadre de l'empire austro-hongrois pendant quatre cents ans. Le traité de Trianon,du 4 juin 1920, souvent qualifié en Hongrie de Diktat, sanctionne la participation de la Hongrie à la première
    Guerre mondiale du côté des perdants. Cet accord représente pour les Hongrois une véritable humiliation. Il signifie l'amputation de la nation hongroise et la fin du royaume millénaire d'Etienne. Ainsi le territoire national passe de 282 000 km2 à 83000. Les dépouilles sont partagées entre les
    trois états voisins : la Roumanie, la Tchécoslovaquie, et le nouveau royaume des Serbes, Croates et Slovènes. La seconde Guerre mondiale est suivie par quarante années de régime soviétique. Le soulèvement antisoviétique d'octobre 1956 secoue brièvement cette hégémonie (2 700 morts officiellement recensés). Or rien de tout cela n'a réussi à entamer le particularisme hongrois.

empty