9782882500229

  • Le livre Figure emblématique et référence morale de l´intelligentsia polonaise, Joseph Czapski, avec ce recueil d´essais composés de 1945 à 1979, restitue les tourmentes, les espoirs, les contradictions, en un mot les « tumultes », du siècle entier.  En quelques touches incisives, il fait surgir des tableaux vivants et colorés, depuis les déserts de l´Irak jusqu´aux abattoirs de Chicago, des marchés de Dakar à la Côte d´Azur.  Témoin et acteur des événements, frayant autant avec les grands hommes qu´avec des inconnus, sur les rives de mondes que tout sépare en apparence (la géographie, la civilisation, l´idéologie ou la culture), Czapski le peintre et l´humaniste évoque ici des souvenirs - ces « spectres » du passé -, mais en se tournant vers le présent et l´avenir, il dit ses émerveillements et ses révoltes, ses émotions et ses répulsions devant la beauté du monde et l´horreur de l´existence.  « Ce qui n´est pas biographie n´existe pas », déclarait le philosophe Stanislaw Brzozowski. Assertion idéalement applicable à ces essais qui ont ponctué le débat intellectuel polonais ces dernières décennies   L'auteur Né à Prague en 1896 dans une famille aristocratique polonaise, Joseph Czapski passa son enfance en Biélorussie, puis fit des études de droit à Saint-Pétersbourg et de peinture à l´Académie des Beaux-arts de Cracovie. Czapski fut parmi les rares officiers de l´armée polonaise qui survécurent au massacre de Katyn en 1940. Son livre Souvenirs de Starobielsk retrace ses efforts pour faire connaître la vérité à propos de ce crime.
    Comme peintre, Czapski est connu notamment pour son appartenance au mouvement kapiste, qu´il contribua à fonder avec quelques amis, pendant son séjour à Paris (1924-1933). Après la Seconde Guerre mondiale, il vécut en exil en France, à Maisons-Laffitte, dans la banlieue de Paris. Il participa à la fondation du mensuel culturel polonais Kultura de Jerzy Giedroyc. Il y est mort en 1993.

empty