9782859407674

  • A-t-on vraiment lu sindbad le marin ? si pour des millions de lecteurs le nom magique de sindbad est inséparable de celui de schéhérazade, c'est grâce à un subterfuge d'antoine galland, premier traducteur des mille et une nuits au xviiie siècle.
    Car les aventures de l'intrépide marin, rené r. khawam nous le prouve, n'ont jamais fait partie des nuits. mieux, le texte qu'en donna galland, et que tous les éditeurs ont repris après lui, n'est que l'" adaptation ", fort édulcorée, d'un roman composé à baghdâd dès le ixe siècle. ce roman, rené r. khawam en donne ici la première traduction intégrale, établie à partir des manuscrits anciens.

empty