Littérature générale

  • Écrit en 1852, Basil est, sous la crinoline des robes victoriennes, le plus sexué des romans de Collins : un jeune homme innocent, introverti et issu de l'aristocratie anglaise s'engage dans un mariage qui ne tarde pas à se révéler le pire des traquenards...
    Sans pitié pour son lecteur, Collins ne lui fait guère de cadeau et puise dans ses observations quotidiennes pour raconter cette étonnante histoire.

empty