9782369144786

  • Des années vingt à notre époque, nous suivons l'itiné- raire de Memduh Selim, intellectuel kurde engagé dans le combat pour la liberté de son peuple. Le parcours de Memduh se confondra avec un exil - Istanbul, Alexan- drie, Le Caire, Alep, Antioche, Beyrouth, un combat pour rien, un deuil consenti. Méditation sur la desti- née et ses traverses, le roman offre une large place aux déconvenues de l'amour : si l'objet du désir se confond ici avec les figures mythiques de la littérature courtoise, c'est que les tisseurs de récits de l'Orient ont de tout temps préféré le reflet à la proie, la poursuite à la prise.
    Memduh aura voué sa vie à la perte de ce qu'il aimait :
    /> Femme-mirage, pays fantôme, amis emportés par la mort violente ou dispersés par le vent. A quoi bon s'in- surger contre cela ? Prince ou exilé, l'homme n'est-il pas destiné à chercher en vain l'oasis ombreuse où il pourra reposer sa fatigue, étancher sa soif ? Le constat pourrait être désespérant si nous n'étions en Orient justement, où toute réalité, même l'horreur, prend spontanément cou- leur de légende ; où les idées mêmes au nom desquelles s'engagent les hommes se dissolvent pour finir dans la quête de la saveur des choses.

empty