9782355800177

  • Le livre Marstal : une petite ville sur une modeste île de la Baltique, qui
    fait elle-même partie d'une minuscule nation... Mais en 1848, elle abrite une
    nouvelle génération d'hommes déterminés à conquérir les océans, à quitter le
    Danemark et à naviguer aussi loin que le vent les portera... Des hommes
    contraints à une guerre permanente : contre des pays ennemis, contre la mer,
    contre les femmes qu'ils aiment, les uns contre les autres, et surtout contre
    leurs propres pulsions inavouables... Une histoire de courage, de cruauté, de
    violence, de passion et de perte... Car la mer exige toujours son dû aux
    hommes, comme l'anticonformiste Lauritz, qui va au paradis et en revient... Et
    son fils Albert, qui découvre une mystérieuse tête réduite. Et Knud-Erik, à qui
    la Seconde Guerre mondiale exige ce que la morale interdit... Il en va de même
    pour leurs femmes : les veuves des noyées, et Klara, l'ange terrible de
    Marstal. De la rocaille stérile de Terre-Neuve à la végétation luxuriante des
    Samoa, des bars les plus louches de Tasmanie aux côtes glaciales du nord de la
    Russie, Nous, les noyés est l'histoire épique des hommes de Marstal, de leur
    goût pour les horizons lointains, du retour au bercail des survivants, et de la
    disparition de ceux qui se sont noyés en route. Pénétrez un coin du monde dont
    vous ignoriez l'existence... « Nous, les noyés est d'abord un roman sur la mer,
    un roman à l'écriture duquel semblent avoir participé les grands écrivains du
    xixe siècle que sont Conrad, Melville et Stevenson... Nous les noyés est le
    meilleur roman que j'ai lu depuis bien longtemps. » Aftenposten (premier
    journal norvégien). Nous, les noyés se divise en quatre parties qui racontent
    l'histoire de trois générations de marins du port de Marstal, sur l'île d'Ærø,
    au sud du Danemark, de 1848 à 1945. L'auteur Né en 1952 à Marstal (Danemark),
    Carsten Jensen est un journaliste reconnu pour ses essais et ses articles de
    presse. En tant qu'écrivain, il se fait connaître en 1996 grâce à son roman I
    Have Seen the World Begin pour lequel il reçoit le prix « Golden Laurels ». La
    même année, il publie un second roman I Have Heard a Shooting Star. Paru en
    2006, Nous, les noyés rencontre un incroyable succès critique et public : les
    droits de traduction de ce best-seller ont été vendus dans vingt pays. En 2007,
    Carsten Jensen reçoit pour son roman le plus prestigieux des prix littéraires
    danois : le Danske Banks Litteraturpris. Nous, les noyés est le premier roman
    de cet auteur, considéré comme l'un des plus prometteurs de sa génération,
    traduit en français.

empty