Littérature générale

  • Breton Yerma

    Federico García Lorca

    Yerma fait partie de la trilogie rurale composée par Federico García Lorca entre 1932 et 1936, avec Bodas de sangre (Noces de sang), et La casa de Bernarda Alba (La maison de Bernarda Alba). Yerma, qui donne son nom à la pièce, est une jeune épouse intensément frustrée de ne pas être mère. Elle sublime son désir d'enfant avec passion et en fait un but idéal, mais elle se heurte à la froideur de son mari Juan, et à la société qui l'entoure. Dans un dernier recours elle participe à un pèlerinage supposé favoriser la fertilité, mais qui donnera lieu à la tragédie finale. Teatr Penn-ar-Bed signe avec cette pièce puissante son retour sur les planches, avec la langue bretonne pour servir la richesse du texte de Lorca.

  • Breton Solo

    Xavier Grall

    "Solo" est l'un des plus beaux textes de Grall. Songeant à sa fin, il y exprime sa vision de Breton et de chrétien. Il se repose un instant, à la quête d'une délivrance. Le Breton est-il un homme unique ? Unique comme solo ? Pourquoi les larmes et la souffrance le poussent vers un rivage toujours lointain ? Qu'elle est cette quête dont il témoigne ? Présentation du traducteur : Naïg Rozmor : il fallait une poétesse pour non pas réellement traduire mais restituer en termes adéquats en breton un texte comme "Solo". Naïg Rozmor l'a fait, avec le concours de Bobo Simon.
    Naig Rozmor est elle-même l'auteur de plusieurs recueils de poésie en breton, ainsi que de pièces de théâtre.

  • Glenmor Dizuj est une oeuvre poétique et théâtrale réussie, et maintenant une publication, nées de la volonté et du talent d'une poignée d'artistes bretons désireux de redonner vie et actualité à un personnage hors norme, dont les apports culturels et politiques en faveur de la Bretagne sont encore loin d'avoir été appréciés à leur pleine valeur.
    Certes, il est vrai que ses disques et ses livres n'ont jamais cessé d'être repris par l'association Glenmor an Distro et qu'ils ont toujours bénéficié de la diffusion de Coop Breizh. Mais comme il arrive souvent aux esprits novateurs et contestataires, plusieurs années de recul, même d'oubli, et ici sans doute aussi de deuil, ont été nécessaires pour que l'impressionnante silhouette du barde ressurgisse vraiment de l'ombre dans toute sa force émotionnelle et poétique.
    Sur la scène, quatorze interprètes, acteurs, chanteurs et musiciens, endossent chacun dans sa partie, les facettes multiples de l'inspiration féconde du barde et s'activent sur un fond de projection d'images d'époque. Le cadre dépouillé du spectacle et les développements sensibles ou cocasses qu'il comporte, veillent jalousement à ne jamais s'écarter d'une stricte fidélité à la musique et aux paroles de l'auteur.
    La pièce sera jouée dans les mois à venir sur différentes scènes en Bretagne par la troupe Ar Vro Bagan.

  • Les grandes villes sont souvent le théâtre de troubles lorsqu'il s'y trouve trop de jeunes au chômage. Vols, vandalisme, etc. Autant de façons de faire savoir qu'on existe, rien de plus. Bien sûr, la solution serait de donner un emploi digne à chacun de ces jeunes, et le problème serait réglé. Ici, en Bretagne, on n'est pas aussi concerné qu'ailleurs pour l'instant. Tout de même, certains signes laissent penser que parfois, la colère gronde.
    Yann-Vadezour Lagadeg nous donne à voir pourquoi et comment, à force de bonne volonté, certains arrivent à dénouer ces situations compliquées. C'est l'histoire de Mari-Jo et Ricardo qui au lieu de suivre un destin tout tracé, décident de s'unir pour venir en aide aux plus démunis de la ville de Brest. Leur couple, puis leur famille, s'en trouvent ébranlés, mais ils poursuivent leur marche en avant, pour une société qui veut faire bouger son fondement traditionnel et s'ouvrir à la solidarité, afin d'offrir à chacun la possibilité de vivre avec bonheur et dignité.

  • Breton Nan heb e dad

    Mikael Madeg

    Plus qu'un roman pour les ados, Mikael Madeg signe ici un roman sur l'adolescence, ou plutôt sur la fin de l'enfance. et le début des soucis. Il a choisi pour cela de donner la parole à un grand-père, qui avait environ douze ans en 2005. Parents divorcés, premiers pas au collège, esprit d'aventure et amour de la nature. Il écrit pour son petit-fils, Tenenan, Nan, qui a le même prénom que lui. Pourquoi parler justement de ces années-là à celui qui est lui-même ado au moment où il a ce témoignage entre les mains ? Parce qu'il arriva une drôle de chose en 2005 : Nan perdit son père. Comment donc ? C'est compliqué.

  • Breton Al liourzhour

    Mike Kenny

    Mike Kenny a créé sa pièce pour les enfants, mais les adultes y sont plus que bienvenus, car ici, c'est le petit qui tient la main du grand-père : lorsque sa petite soeur naît, plus personne n'a de temps pour lui, et il trouve refuge dans le jardin de son grand-père, où il va l'aider à cultiver la terre. Mais Papi a la mémoire qui suit la trajectoire des feuilles des arbres : ses souvenirs tombent à terre et disparaissent, alors que l'enfant, lui, bourgeonne d'idées et d'histoires en devenir. Une histoire d'oublis et de souvenirs, que Teatr Piba a choisi de présenter en breton à tous les publics.

  • Découvrez An diaoul ouz taol, le livre de Aziliz

  • Jañ-Mari Skragn n'a pas fini de nous étonner. Sa plume n'est jamais au repos quant il s'agit de relever ce qui donne du piment à l'existence.
    On pourra lire ici ce qui s'apparente à des aventures : voyages, rencontres et autres réflexions sur le monde tel qu'il s'offre à l'oeil vif de l'auteur.
    Rien n'est perdu pour lui.. ni pour le lecteur, qu'il soit bretonnant ou pas : en effet, l'ouvrage paraît simultanément en breton et en français, pour découvrir ou redécouvrir un sacré conteur.

  • Breton Seks ha fars

    Jean-Christophe Bozec

    "Boudedeo ar garantez" est le premier roman de JC Bozec. C'est à la fois un gag, un roman d'anticipation, un texte allégorique. L'histoire est supposée se dérouler dans les Monts d'Arrée. C'est celle d'un jeune homme, Juluan Abgrall, confronté à la nécessité de trouver sa voie dans un monde où chaque homme et femme peut changer de partenaire aussi facilement qu'il le désire. Bizarrement, cette société libérée en vient à sublimer une histoire d'amour exclusive à la manière de Roméo et Juliette...

  • On utilise le terme « moyen breton » pour désigner une étape dans l'évolution de la langue bretonne, qui s'étend du XIe siècle au milieu du XVIIe siècle. À partir du milieu du XIVe siècle commencent à apparaître des fragments épars et de petits textes en breton. Il faut toutefois attendre 1530 pour disposer, grâce à la presse à imprimer, d'un corpus de textes longs fournissant un riche matériau morphologique et syntaxique.
    Nous désirons présenter ces textes pour eux-mêmes, en tant que premiers témoins directs d'une histoire littéraire qui n'a connu aucune interruption jusqu'à nos jours. Nous avons choisi de ne présenter dans ce modeste ouvrage qu'une vingtaine de textes se prêtant à une véritable lecture. Une première partie proposera une initiation à la langue dans laquelle ils ont été composés.
    Une seconde partie décrira les divers procédés auxquels les auteurs ont eu recours pour orner leurs compositions. Une troisième partie présentera collectivement les éléments du corpus, puis chaque texte successivement. Une dernière partie essaiera enfin de situer cet ensemble d'écrits dans l'histoire et la culture des deux siècles embrassés et de déterminer les usages qu'on en faisait et les fonctions qu'il exerçait dans la société du temps.
    Ces textes, connus jusqu'à présent d'un tout petit nombre de spécialistes, méritent d'être lus ou relus en sympathie, éclairés par un choix de tableaux et statues de l'iconographie religieuse de l'époque, car ils constituent un maillon important de notre histoire culturelle et sociale.

  • Eden bouyabes

    Erwan Cloarec

    C'est un lieu aux contours mal définis, une lisière d'ordures entre un monde touffu d'ancêtres encombrants et un monde policé et lissé à la crème antirides, camisolé d'oubli. Là s'entassent les migrants, dans l'attente d'un passeur, d'un passage, de quelque chose de neuf, n'importe quoi pourvu que ça change. Et ils migrent les migrants, par grappes, par wagons, par pelletées, par trains ou cargos, par brouettées ou en guirlandes, parce qu'ils sont des migrants. Et il y en a qui choisissent de rester, de cesser de migrer, de demeurer entre deux eaux jusqu'à ce que mort s'ensuive : ni de là-bas, ni d'ailleurs, ils sont de là où les mènent leurs pas. Et là où ils sont, ils construisent ensemble leur propre histoire, leur propre mythologie. Avec leurs mains sales et leurs langages avariés, ils inventent leur propre vie, les résidents d'Eden Bouyabès, et ils accueillent toutes et tous dans leur Bretagne de ferraille...

  • Pendant des années les bretonnants de Basse-Bretagne ont ri de bon coeur aux aventures parfois pitoyables de Jakez Krohen et Gwillou Vihan. Emgleo Breiz a souhaité réunir pour la première fois en une anthologie de trois volumes la petite centaine de sketches de Biskoaz kemend-all ! qui ont fait le succès des émissions de Radio-Kimerh dans les années cinquante et soixante, avec de Pierre-Jakez Hélias et de Pierre Trépos.

  • Pendant des années les bretonnants de Basse-Bretagne ont ri de bon coeur aux aventures parfois pitoyables de Jakez Krohen et Gwillou Vihan. Emgleo Breiz a souhaité réunir pour la première fois en une anthologie de trois volumes la petite centaine de sketches de Biskoaz kemend-all ! qui ont fait le succès des émissions de Radio-Kimerh dans les années cinquante et soixante, avec de Pierre-Jakez Hélias et de Pierre Trépos.

  • Breton Okinita

    Mikael Madeg

    Dans ces quatre nouvelles inattendues Mikael Madeg fait passer du rire au frisson : une reconversion pour le moins surprenante pour un jeune retraité, un clin d'oeil surnaturel effrayant pour un jeune homme surpris par son propre passé familial, un collégien puni. à tort ? Et une amitié dont, finalement, le commissaire Nedeleg se serait bien passé à la veille de son départ en retraite.

    Les routes du Léon voient passer, sous la plume de Mikael Madeg, bien des figures qui resteraient inaperçues si on n'y regardait de plus près.

  • Pendant des années les bretonnants de Basse-Bretagne ont ri de bon coeur aux aventures parfois pitoyables de Jakez Krohen et Gwillou Vihan. Emgleo Breiz a souhaité réunir pour la première fois en une anthologie de trois volumes la petite centaine de sketches de Biskoaz kemend-all ! qui ont fait le succès des émissions de Radio-Kimerh dans les années cinquante et soixante, avec de Pierre-Jakez Hélias et de Pierre Trépos.

  • Agenda 2013

    Collectif

    Un agenda semainier pour l'année 2013. Bilingue breton - français. Chaque semaine sera présenté un évènement en lien avec l'histoire de la Bretagne. De nombreuses iconographies accompagneront l'ensemble (cartes postales anciènnes et photos).

empty